mercredi 22 mars 2017

Défis Fantastiques, le jeu de rôle

Pour faire simple, Défis Fantastiques (le jeu de rôle) est la traduction française de Advanced Fighting Fantasy, un jeu de rôle de Steve Jackson et Ian Livingstone, créateurs de la fameuse série des Livres Dont Vous Êtes Le Héros Défis Fantastiques et Sorcellerie!
Mais Défis Fantastiques (le jeu de rôle) est bien plus que cela; en effet, l'ouvrage propose, outre les règles, une présentation de l'univers de Titan, deux scénarii d'introduction et une mini campagne en trois parties.
Le livre de jeu, 340 pages, couverture souple en couleur, illustrations intérieures en noir et blanc, est divisé en 4 chapitres qui abordent successivement les règles, les pouvoirs extraordinaires (magie), le monde de Titan et l'aventure (mini campagne intitulée Le Tambour de Gondrim).
Côté mécaniques de jeu, on retrouve avec plaisir et nostalgie le système de jeu mis en oeuvre dans les Livres Dont Vous Êtes Le Héros avec des règles supplémentaires comme les compétences, les talents et des règles de combat avancées proposant davantage d'options.
La fiche de personnage est un peu plus étoffée que la simple page présentée dans les livres-jeux et c'est normal puisque Défis Fantastiques est présenté ici comme un véritable jeu de rôle à part entière.
Pour la magie, on distingue la Magie Mineure (tours simples et faciles à maîtriser), la Magie Majeure (un peu plus exigeante mais plus puissante) et la Sorcellerie tout droit sortie des livres-jeux de la collection éponyme.
Les aventures d'introduction, Le Puits et Le Repaire d’Agbar permettent de mettre en pratique les règles de jeu ; si vous voulez vous lancer tout de suite, des personnages prétirés sont disponibles.
La campagne Le Tambour de Gondrim est nettement plus velue avec trois parties et près d'une centaine de pages, de quoi jouer un bon moment.
Coup de cœur nostalgique, on retrouve tout au long des pages de cet ouvrage des illustrations issues des livres-jeux ainsi que plusieurs protagonistes et lieux emblématiques de l'univers de Titan.

Défis Fantastiques (le jeu de rôle) est une bonne base si vous voulez vous lancer dans le jeu de rôle ou si vous avez la nostalgie des livres-jeux et que vous voulez retrouver le plaisir que vous aviez à arpenter les sombres couloirs de la Citadelle du Chaos ou parcourir les plaines maléfiques qui s'étendent aux pieds de la forteresse de Mampang.
C'est l'ouvrage que j'aurais voulu avoir il y a 25 ans quand j'ai débuté en jeu de rôle (à l'époque, j'ai démarré avec Advanced Dungeons & Dragons, 2d Edition).
Les règles sont simples et peuvent paraître simplistes mais elles offrent des possibilités de jeu et d'imagination sans limite. Le monde est connu et classique du genre médiéval fantastique, et on propose d'emblée plusieurs aventures à jouer. Que demander de plus.
Personnellement, je me suis engagé dans d'autres voies rôlistes (plus narrativistes, encore que les règles simples de Défis Fantastiques permettent largement des envolées narratives) et je ne suis pas certain de vouloir (re)jouer avec les règles proposées dans Défis Fantastiques; bien entendu, cela ne retire en rien aux qualités du jeu qui reste à mes yeux un classique et une référence.

mardi 21 mars 2017

Le diable et son valet (Anthony Horowitz)

Londres, 1593. Après avoir fui les aubergistes qui l'exploitaient, le jeune Tom s'engage dans une troupe de théâtre à Londres. Mais les acteurs semblent bien étranges : ils ont tous une marque sur le poignet, se comportent de façon bizarre et parlent une langue inconnue. Quel complot se trame au sein de cette troupe théâtrale ? Le soir de la première devant la reine d'Angleterre approche... le danger aussi !

Le diable et son valet est un petit roman jeunesse d'Anthony Horowitz, également auteur de Sherlock Holmes est mort et La Maison de Soie.
Ici on évolue dans un registre plus léger avec une histoire de conspiration au XVIe siècle dans l'Angleterre de la reine Elisabeth.
L'auteur en profite pour nous décrire le Londres de l'époque; on y croise même quelques personnalités comme un certain William Shakespeare.
L'intrigue est plaisante à suivre sans être d'une trop grande complexité, roman jeunesse oblige.  A lire si vous voulez faire une petite pause entre deux lectures plus exigeantes; un format assez court (on tourne autour des 200 pages) accessible aux lecteurs débutants.
L'histoire est aisément transposable en jeu de rôle (historique ou non).

lundi 13 mars 2017

Du jeu de rôle plein les oreilles

Mettez-vous du jeu de rôle plein les oreilles avec le podcast des Voix d'Altaride sur la science-fiction en jeu de rôle, un playtest de la Cellule consacré au jeu de Julien Pouard De Mauvais Rêves et un Radio Rôliste J'peux me lever de table ? sur la convention GN nordique de Knutepunkt. Que du beau monde et des sujets intéressants et surprenants. A écouter absolument !

samedi 11 mars 2017

Le Secret de la Planète des Singes

Ce second opus est la suite directe de La Planète des Singes.

Ayant perdu le contact avec l'équipage du vaisseau Icare du Capitaine Taylor, la NASA lance une mission de secours, composée de deux astronautes : le capitaine Donovan Maddox et le lieutenant John Brent. Suivant le même itinéraire que George Taylor et son équipage, les deux hommes s'écrasent à leur tour sur la planète des singes. Unique survivant du crash, Brent découvre avec l'aide de Nova que ce monde, en plus d'être gouverné par les singes, abrite également une communauté de mutants humains télépathes. Ces derniers, qui vouent un culte à la bombe atomique, ont élu domicile dans ce que les singes nomment la "zone interdite", qui n'est autre que New York en ruines. Or, le belliqueux général gorille Ursus, désireux d'étancher sa soif de conquêtes, projette de l'envahir.

Cette suite n'offre évidemment pas la même surprise/révélation que le premier film; on sait maintenant que la planète des singes n'est autre que la Terre. L'histoire nous fait découvrir d'autres protagonistes: une secte étrange vouant un culte à la bombe atomique, personnifiant la tendance autodestructrice de l'être humain.
Pour ce qui est des singes, le général gorille Ursus (à mon avis un personnage intéressant mais pas suffisamment exploité) symbolise ici la soif conquérante du pouvoir, celle-là même qui a conduit les hommes à s’entretuer. Décidément, les singes ne valent pas mieux que les hommes et refont les mêmes erreurs.
Ce Secret de la Planète des Singes m'a paru bien moins captivant que le premier film. Certes on en découvre un peu plus sur les mystères et les origines de ce monde dominé par les singes mais cela ne suffit pas à rendre le film vraiment intéressant.
Pour le coup, le scénario proposé initialement par Pierre Boulle, auteur du livre La Planète des Singes, présentait une intrigue un peu plus ambitieuse, trop peut-être pour l'époque et les aspirations des producteurs avides de rentabilité. Pierre Boulle avait proposé une suite intitulée Planet of the Men dans lequel Taylor et Nova rencontrent d'autres humains vivant dans la jungle et fondent une colonie; le général gorille Ursus se lance dans une croisade pour exterminer les humains, guerre que les singes finissent par perdre. La scène finale présente un cirque et un singe dans une cage. Des visiteurs humains lui demandent son nom et le singe articule péniblement une réponse "Zaïus".

Côté jeu de rôle, cette histoire semble écrite pour être jouée avec Apes Victorious, l'occasion sans doute d'imaginer et de vivre une suite alternative.

lundi 6 mars 2017

Lisk, Fléau de Hoth (personnage pour Starwars)

Vous devez imaginer un concept de personnage pour un jeu de rôle se déroulant dans l'univers de Starwars. Pourquoi ne pas opter pour un personnage bien badass, à l'image de Lisk, le Fléau de Hoth, imaginé par mon fils Aloys.

Ce dévaronien aux nombreux trophées a une longue histoire. Ancien membre de la Griffe Blanche, il est devenu mandalorien après s'être évadé des prisons de Belsavis.
Selon le chef du clan mandalorien, cette évasion prouve le courage et la maîtrise de Lisk.
Lisk est toujours accompagné par Vik, son tigre Vorn dompté.

Ses exactions en tant que pirate au sein de la Griffe Blanche lui ont valu le surnom de Fléau de Hoth. 
Sa détention sur Belsavis et son évasion de la prison dont on ne s'évade pas ont encore ajouté à sa terrible réputation.
Aujourd'hui, il est membre à part entière du clan de chasseurs de primes le plus craint de la galaxie: les mandaloriens.

Ses armes favorites: des couteaux de lancer, des grenades explosives, le fusil à pompe laser, le duo de blasters (un classique) et la cruelle lame-dent de chat Manka (arrachée à la bestiole encore vivante, au péril de sa vie).

Les Derniers Jours du Paradis (Robert Charles Wilson)

Alors que l’Amérique se prépare à fêter les cent ans de l’Armistice de 1914, un siècle de paix mondiale, d’avancées sociales et de prospérité, Cassie n’arrive pas à dormir. Au milieu de la nuit, elle se lève et va regarder par la fenêtre. Elle remarque alors dans la rue un homme étrange qui l’observe longtemps, traverse la chaussée… et se fait écraser par un chauffard. L’état du cadavre confirme ses craintes : la victime n’est pas un homme mais un des simulacres de l’Hypercolonie, sans doute venu pour les tuer, son petit frère et elle. Encore traumatisée par l’assassinat de ses parents, victimes sept ans plus tôt des simulacres, Cassie n’a pas d’autre solution que fuir. L’Hypercolonie est repartie en guerre contre tous ceux qui savent que la Terre de 2014 est un paradis truqué.

Robert Charles Wilson nous dépeint un monde fort proche du nôtre à la différence près qu'il n'a plus connu de conflit majeur depuis 1914. Pour les membres de la Correspondence Society, c'est l'oeuvre de l'Hypercolonie, une super-intelligence extraterrestre contrôlant le monde à son insu, lui assurant une paix perpétuelle mais à quel prix. Il y a sept ans, les Simulacres, incarnations de l'Hypercolonie au sein de l'humanité, ont massacré ceux qui en savaient trop, plongeant les rescapés dans la peur et le désarroi. Aujourd'hui, une nouvelle agression semble annoncer une reprise des hostilités. Une poignée de survivants de la Correspondence Society décident alors de lancer une ultime riposte; leur but: détruire l'Hypercolonie et libérer l'humanité du joug extraterrestre, peu importe les conséquences.

Tout au long des presque 400 pages de ce roman, on navigue dans une ambiance de paranoïa et de suspicion, un combat opposant un petit groupe d'humains à une entité qui n'a rien d'humain mais qui poursuit ses propres desseins, implacablement.
Certains passages m'ont rappelé les quelques épisodes des Envahisseurs que j'ai vus tout gamin, car bien entendu, seuls les membres de la Correspondence Society connaissent la terrible vérité sur l'Hypercolonie. Le reste de l'humanité vit dans un bonheur béat, ignorant des manoeuvres et de l'influence extraterrestre. Et à bien y réfléchir, la liberté est-elle mieux que la paix imposée par les extraterrestres. Telle est l'une des questions soulevées  par Les Derniers Jours du Paradis.
La destruction de l'Hypercolonie pourrait bien être la fin de ce paradis.

Un roman à lire si vous êtes fan d'extraterrestres cachés sous une apparence humain, si vous êtes du genre paranoïaque et conspirationniste, si vous avez aimé les épisodes d'X-Files parlant d'extraterrestres. Parfaitement adaptable à un scénario Delta Green ou Conspiracy X.

vendredi 3 mars 2017

La Planète des Singes (1968)

Au terme d'un voyage de plus d'un an à une vitesse proche de celle de la lumière, le vaisseau spatial Icare s'écrase sur une mystérieuse planète. Les astronautes survivants vont découvrir que la planète est peuplée d'hommes primitifs dominés par des singes très évolués.

Grand classique du cinéma et adaptation du roman de Pierre Boulle, la Planète des Singes est une oeuvre emblématique qui a marqué fortement des générations de (télé)spectateurs. Je l'ai redécouverte récemment, avec un certain plaisir nostalgique.

Côté jeu de rôle, plusieurs adaptations existent: Terra Primate chez Eden Studios et le plus récent Apes Victorious chez Goblinoid Games.

Starwars The Old Republic, suite et compte-rendu de partie

En ce début de soirée, nous avons joué, mes enfants et moi, la suite de notre campagne de Starwars The Old Republic entamée début janvier.
Pour rappel le groupe des PJ est composé d'un guerrier sith (Caedus), d'un agent impérial (Opérateur 4) et d'une chasseuse de primes mandalorienne (La Traqueuse). Ils ont été envoyés sur Hutta pour retrouver un holocron dérobé sur Korriban par deux mystérieux voleurs.
Au terme du premier épisode, ils ont découvert que les voleurs étaient des Sith. L'un des deux Sith n'était autre que Kiraan, une apprentie rivale de Caedus.

Ce nouvel épisode débute alors que Caedus vient de terrasser Kiraan et que le second Sith vient de prendre la fuite à bord de son vaisseau.
Les PJ n'ont guère le temps de souffler que des hommes de main de Rotta, le chef Hutt contrôlant le spatioport, leur tombent dessus. S'en suit un combat aussi intense que chaotique.
Surgissent alors des malfrats à la solde de Zax, un autre Hutt ennemi de Rotta. Ils exterminent le groupe rival et escortent les PJ jusqu'à leur maître. 
Ce dernier propose une alliance aux PJ: sous couvert de la Grande Traque, la chasseuse de primes devra éliminer Rotta; en échange, Zax promet de remettre le vaisseau de la Traqueuse en état et d'aider les PJ dans leur quête de l'holocron volé.
Le plan est simple: comme il est impossible d'approcher Rotta dans son palais, les PJ vont éliminer le Hutt à l'occasion d'un des nombreux combats d'arène organisé par ce dernier.
Entre-temps, la Traqueuse manque de se faire tuer par un droïde assassin IG, lui aussi lancé dans la Grande Traque. La tension monte d'un cran.
Au jour dit, les PJ se glissent par les égouts et accèdent à l'arène.
Caedus fait diversion en sautant dans l'arène et en s'attaquant à un terrible AcklayOpérateur 4 s'est placé en embuscade et dégomme les gardes de Rotta avec son redoutable fusil de sniper tandis que la Traqueuse fonce sur sa cible.
Dans l'arène, la chasseuse de primes évite de justesse la charge meurtrière d'un Reek et les tirs d'un autre chasseur de primes mandalorien. Encore un rival participant à la Grande Traque.
Finalement, quelques tirs de laser plus tard, Rotta meurt sous le feu nourri du blaster lourd de la Traqueuse: mission accomplie.
Chose promise, chose due, Zax a fait réparer le vaisseau des PJ et leur révèle que les Sith étaient venus sur Hutta pour faire décrypter l'holocron par un spécialiste Skakoan du nom de Frem.

Voilà pour cette seconde session du jeu de rôle papier Starwars The Old Republic.
Moins d'enquête et un peu plus de combat avec quelques moments bien chauds comme l'attaque du droïde assassin IG et bien entendu le combat dans l'arène. Pour le coup, on a presque rejoué la scène de l'arène Petranaki sur Géonosis dans le seconde épisode de la saga. C'était un peu l'idée.
Deux heures et demi de jeu et la satisfaction des participants.
La suite très bientôt avec la révélation du contenu de l'holocron et la poursuite du voleur.

mercredi 1 mars 2017

The Sprawl, bientôt en VF

The Sprawl est un jeu de rôle cyberpunk vous proposant d'incarner des opérationnels engagés dans des missions périlleuses pour le compte des puissantes mégas corporations. Dans un décor de chrome et de néon, vous êtes un grain de sable dans la grande machinerie, un spécialiste ultra-compétent à qui les Corpos font appel parce qu’elles peuvent vous éliminer facilement si vous devenez gênant. Pour tirer votre épingle du jeu, vous devrez marcher sur la queue des tigres endormis - les Corpos. Le problème est qu’on finit tôt ou tard par les réveiller.

Tel est le pitch de ce jeu de rôle cyberpunk propulsé par l'Apocalypse et qui n'était jusqu'ici disponible qu'en anglais. Ce détail a son importance puisqu'une version française se profile à l'horizon via un financement participatif Ulule
A noter que le crowdfunding en question a d’ores et déjà remporté un franc succès (financé à 100% en 24h), assurant la sortie certaine du livre de jeu en VF. Restent les paliers assez prometteurs parmi lesquels une fiche virtuelle pour Roll20, une couverture rigide pour le livre physique, des illustrations supplémentaires, deux contextes de jeu Lagos et Paris, et diverses autres aides de jeu. A en juger par la promptitude du financement initial, je ne doute pas que ces paliers seront assez vite atteints.
Et si vous hésitez encore à vous lancer dans cette aventure cyberpunk, vous pouvez vous faire une idée assez précise de ce à quoi peut ressembler une partie de The Sprawl en écoutant les quelques podcasts Format Court The Sprawl sur  le site 2d6+Cool. C'est d'ailleurs par ce canal que j'avais moi-même entendu parler de ce jeu.

Pour tout savoir, et plus, sur ce jeu, rendez-vous sur le site The Sprawl Ulule.