samedi 16 janvier 2021

Vikings, saison finale

Tout le monde en parle et je viens enfin de terminer la sixième et dernière saison de Vikings; sans conteste l'une des meilleures séries que j'ai pu voir depuis longtemps. Ce que j'ai aimé dans cette série: une histoire passionnante et sans cesse renouvelée, des personnages hauts en couleur, des batailles épiques, des décors époustouflants et des ambiances musicales immersives, une reconstitution historique inspirante et des images qui resteront à jamais gravées dans ma mémoire; seul bémol: l'attente trop longue pour enfin avoir ces 10 derniers épisodes et un épilogue un peu faible pour certains personnages. On sent que les auteurs ont eu un peu de mal à mettre un terme à la saga des fils de Ragnar.

vendredi 15 janvier 2021

Mon dernier achat rôliste: l'empire de l'imaginaire, de Michael Witwer

Voici mon dernier achat rôliste en date: l'empire de l'imaginaire de Michael Witwer. Rien moins que la biographie de Ernest Gary Gygax, le créateur de Donjons & Dragons.
J'avais vu passer l'ouvrage au moment de son financement et de sa sortie mais je n'y pensais plus vraiment jusqu'à cet après-midi où je suis tombé dessus dans une boutique de jeux de rôle de la rue Hors-Château à Liège. Du coup, je l'ai acheté. Je me rends compte que là, je n'ai pas acheté un livre de jeu de rôle mais un livre sur le jeu de rôle. Quoiqu'il en soit, je viens d'en démarrer la lecture: c'est passionnant. Retour détaillé après lecture complète.

jeudi 14 janvier 2021

FibreTigre nous parle des Livres Dont Vous Êtes Le Héros

Cette vidéo date un peu (on est en mars 2020) mais j'ai pris beaucoup plaisir à écouter FibreTigre nous parler des Livres Dont Vous Êtes Le Héros et nous raconter son expérience.

lundi 11 janvier 2021

Fatman

Un père Noël tapageur et peu orthodoxe lutte contre le déclin de son commerce. Au même moment, après avoir reçu un morceau de charbon dans sa chaussette de Noël, Billy, un adolescent de douze ans, engage un tueur à gages afin d'éliminer le père Noël.

Un conte de Noël singulier avec un Père Noël ventripotent mais badass face à un tueur à gages cynique. Un Mel Gibson qui a pris du ventre et un Walton Goggins jubilatoire. Ca vous repeint Noël rouge sang mais comme tous les contes de Noël, il y a une morale à la fin. Si comme moi, les fêtes de Noël vous gonflent, je ne peux que vous encourager à regarder Fatman. Attention, certaines scènes sont assez trash. Âmes sensibles, détournez le regard.

dimanche 10 janvier 2021

Tales from the Loop, chapitres 8 à 12 (lecture commentée)

Le chapitre 8 intitulé Les quatre saisons de la science détraquée introduit une série de quatre Mystères qui composent une campagne: Vacances d’été et oiseaux tueurs, Attraction grandissante, Créatures du Crétacé et Moi, Wagner. Si les trois premières aventures peuvent être jouées dans n'importe quel ordre, la quatrième aventure se veut l'épilogue de la campagne.

Je ne vais pas aborder ici le contenu des quatre scénarios (on va éviter le spoil); par contre, le fait que le livre de base propose une vraie campagne de quatre scénarios (presque 70 pages) est à souligner. Là où de nombreux jeux se contentent d'un maigre scénario d'initiation, Tales from the Loop offre un enchaînement d'aventures prêtes à jouer et respectant strictement la structure expliquée dans le livre. Chaque scénario est développé avec une présentation du Mystère, une carte, une section dédiée à la résolution du Mystère avec plusieurs lieux/Difficultés, des plans, du matériel de jeu à présenter aux joueur.euse.s, des indices, des conseils, des illustrations, une confrontation finale et des PNJ bien détaillés; de quoi donner vie à tout ce petit monde et y plonger vos joueur.euse.s.
Du belle ouvrage et la possibilité de jouer avec le livre de base pendant un bon moment avant d'avoir besoin d'un supplément ou d'écrire ses propres Mystères.

Je n'ai pas encore lu l'entièreté des Mystères proposés; je le ferai sans doute si je fais jouer à Tales from the Loop. Et je dis bien "si" car la question que je posais en préambule de cette lecture commentée reste entière. A qui s'adresse ce jeu? Avec qui vais-je jouer à ce jeu? Clairement, pas avec mes enfants. Je ne suis pas certain que mes enfants aient envie de jouer des enfants. En général, ils rêvent d'incarner des héros bigger than life, pas des enfants qui leur ressemblent, dans une certaine mesure du moins. Ensuite, je butte un peu sur certains thèmes abordés par le jeu comme le harcèlement ou les disputes parentales, en fait tout ce qui touche à la vie quotidienne des enfants. En tant qu'adulte, je comprends le rôle joué par la vie quotidienne des enfants dans Tales of the Loop et j'accepterais sans doute de jouer un enfant et de le confronter aux difficultés de sa vie quotidienne, en contraste avec les péripéties d'un Mystère. En tant qu'adulte, je vois l'intérêt du jeu et comment les éléments narratifs participent à construire une vraie histoire pleine de tensions, de drama et d'aventures. Mais j'ai toujours un doute sur l'intérêt et l'envie qu'auraient des enfants à jouer à Tales from the Loop, même si quelque part ils ont regarder Stranger Things et Les Goonies avec moi. Je pense qu'il y a un pas entre apprécier une série avec des ados héros et jouer ces mêmes ados quand on est soi-même un enfant ou un ado.

Tales from the Loop n'en reste pas moins un excellent jeu avec une vraie proposition, un contexte très typé et un univers magnifiquement illustrée. Les règles sont simples mais offrent plein de possibilités, sans alourdir le jeu. Le fait que le livre de base propose une campagne complète et cohérente est un très bon point qui le distingue de beaucoup d'autres jeux mainstream. Mon unique remarque moins positive vient du public visé, comme je l'explique plus haut. Après, si je trouve un groupe d'adultes pour y jouer, alors pourquoi pas, surtout s'ils ont les mêmes références eighties que moi.

Vigilance (Robert Jackson Bennett)

Trois tireurs armés jusqu’aux dents lâchés dans un environnement public aléatoire délimité. Un but : abattre le plus de personnes possible. Une promesse : un énorme paquet de fric pour celui qui quitte les lieux indemne. Si l’une des cibles met hors d’état de nuire l’un des tireurs et survit, une part du pactole lui échoit. Des règles simplissimes, et des dizaines de drones qui filment le tout pour le plus grand bonheur de millions de spectateurs hystérisés, d’annonceurs aux anges et de John McDean, producteur et chef d’orchestre de Vigilance, le show TV qui a résolu le problème des tueries de masses aux États-Unis...

Vigilance nous propose une vision sombre et très violente de l'Amérique, hélas pas si éloignée que ça de notre réalité, surtout à la lumière des derniers événements survenus au Capitole. Ici, ce sont les fusillades et les tueries de masse qui sont pointées mais tous ces drames continuent de poser la question sur la violence et la liberté de port d'armes aux Etats Unis. Dans Vigilance, Robert Jackson Bennett va plus loin puisque les fusillades de masse sont devenues des show télévisés suivis par des millions de téléspectateurs, avec la clé une récompense pour le survivant ou le tueur. Une approche macabre et sans concession de ce que pourrait devenir la nation américaine. Un roman qui se lit d'une traite (on est sur du 160 pages), rapidement, comme une rafale de fusil d'assaut. Une image glaçante qui n'est pas sans rappeler la série La Purge.

Tales from the Loop, chapitre 7 (lecture commentée)

L'environnement mystérieux est le sujet développé dans le chapitre 7; il s'agit ni plus ni moins que l'équivalent du bac à sable pour Tales from the Loop. Là où le Mystère est présenté comme un scénario one shot, l'environnement mystérieux pose un décor plus étoffé avec des lieux et des événements comme autant d'aventures potentielles que les personnages enfants pourront vivre.

Le chapitre donne des conseils pour mettre en place ce bac à sable, proposant une carte avec six lieues étranges avec pour chaque lieu un PNJ, une vérité à découvrir, des accroches pour démarrer l'aventure et un compte à rebours c'est-à-dire une succession d'événements qui vont se produire à partir du moment où les enfants s'intéresseront au Mystère. L'ensemble des six aventures est repris sur une carte dessinant un environnement mystérieux.
Une approche élégante pour créer un univers vaste et riche de possibilités d'aventures à vivre en mode campagne et à faire évoluer au gré des décisions des joueur.euse.s.