jeudi 14 novembre 2019

Hexenjäger

Vous prenez Into the Odd, le jeu de rôle de Chris McDowall, traduit par les XII Singes. Vous ajoutez un peu de Fighting Fantasy de Ian Livingstone. Vous saupoudrez le tout avec The Witcher et vous emballez l'ensemble avec quelques visuels de ZWEIHÄNDER et vous obtenez Hexenjäger, une ébauche en deux pages d'un jeu de chasseurs de sorcières. Une envie de jeu de rôle médiéval horrifique létal et simple; presque un exercice de style.
Téléchargez Hexenjäger ici.

mardi 12 novembre 2019

Prospect

Cee et son père Damon parcourent une forêt toxique située sur une lune lointaine à la recherche d'un minéral rare et précieux. Mais ils ne sont pas les seuls et leur quête se transforme en une lutte désespérée pour survivre. 

Prospect est un récit de science-fiction intense et minimaliste. Au-delà de la navrante histoire de Damon et de sa fille Cee, on nous dépend les dernières soubresauts d'une ruée vers l'or interplanétaire. Des prospecteurs se disputent les derniers ressources d'une lune à la nature hostile.
Ce film propose un visuel très rétro-futuriste avec des combinaisons hétéroclites et des équipements à la fois kitsch et étrangement réalistes, même si on est loin de toute rigueur scientifique. On devine également un univers et un réseau de planètes colonisées, des pionniers et des prospecteurs risquant leur vie pour une maigre paie et l'illusion d'une fortune soudaine.
On nous parle de mercenaires et de routes commerciales. On découvre un vaisseau-station en orbite autour de la lune verte où se déroule l'histoire. Sans le dire, Prospect se situe dans un vaste univers qu'on ne peut que deviner. Et au final, on se prend à suivre ce singulier périple forestier et à souhaiter que la jeune héroïne Cee s'en sorte.
Coté jeu de rôle, Prospect offre un cadre de jeu idéal pour un one-shot survivaliste et angoissant sur une lointaine planète.

lundi 11 novembre 2019

Alien RPG Cinematic Starter Kit

En prévision de la sortie prochaine de son jeu AlienFree League Publishing offre à tous ceux qui ont précommandé le livre de base un Cinematic Starter Kit de pas moins de 168 pages; le PDF, richement illustré, permet non seulement de découvrir les règles de jeu mais aussi de les tester avec un scénario intitulé Chariot of the Gods. Afin de faciliter la prise en main du jeu, le Starter Kit vient avec des personnages prétirés formant l'équipage d'un vaisseau commercial, à la façon du film Alien, le huitième passager. Le scénario proposé débute d'ailleurs un peu comme le film.
Le cargo UCSS Montero intercepte un signal de détresse. L'ordinateur de bord interrompt le voyage et réveille l'équipage. Les ordres de la compagnie sont simples: enquêter et découvrir l'origine du mystérieux signal. Ne pas respecter cet ordre entraînerait des sanctions financières à l'encontre des membres de l'équipage. Bref, ils n'ont pas le choix. Comme attendu dans ce genre d'intrigue, ils vont découvrir un vaisseau abandonné, disparu depuis des décennies, des survivants en stase et une forme de vie hostile. La situation va encore se compliquer un peu plus puisque chaque membre de l'équipage a son propre agenda et poursuit ses propres buts, certains allant carrément l'encontre de ceux des autres personnes à bord, et c'est sans compter sur la présence possible parmi eux d'un androïde. Bref, on joue sur toutes les cordes sensibles d'un scénario à la Alien où les xénomorphes ne sont peut-être pas les créatures les plus à craindre. Difficile d'en dire plus sans spoiler.
L'histoire proposée est parfaitement soutenue par des règles pas trop complexes et bien expliquées. Les exemples ne manquent pas et la mise en page aérée offre une lecture fluide et rapide.
Sans être révolutionnaire, le système de jeu propose une gestion du stress tout à fait dans le ton et qui ne manquera pas de mettre les joueur.euse.s et leurs personnages sous pression, ce qui est définitivement le but de ce genre de jeu. Le Player versus Player n'est d'ailleurs pas exclu, surtout quand les agendas des uns et des autres vont se télescoper.
Concernant le Cinematic Starter Kit, il expose clairement les règles de jeu pour le mode Cinematic, c'est-à-dire un mode de jeu en one-shot à l'image du film éponyme. Un mode de jeu en campagne est possible mais sera développé dans le jeu complet. Pour autant ce Cinematic Starter Kit est presque un jeu à lui seul et permet une expérience de jeu très complète.
En 168 pages, on aborde le contexte du jeu: nous sommes en 2183, soit juste après les trois premiers films de la franchise. Le jeu prend place dans les mondes de la Frontière, une zone de l'espace que se disputent les grandes compagnies commerciales dont la Weyland-Yutani pour laquelle les Personnages-Joueurs travaillent. Les thèmes clés - l'horreur spatiale, la découverte et l'action - sont expliqués ainsi que le rôle des joueur.euse.s et du GM pour Game Mother (ceux qui connaissent les films comprendront la référence).
Vient ensuite le chapitre consacré aux personnages avec les concepts de carrière, attributs, compétences, talents, stress, santé, agendas et possibilités de travail en équipe ou de rivalités entre PJ, rendant possible le mode Player versus Player, à l'instar du film. 
On nous explique comment lancer les dés et utiliser les attributs et compétences des personnages. Tout se joue avec des dés à six faces, les 6 indiquant les succès. La gestion du stress vient en complément et ajoute une vraie tension lors des actions critiques, des combats et des confrontations avec les xénomorphes ou toute autre situation mettant en scène l'horreur spatiale. Les jets de dés se font alors en ajoutant des dés de stress, les 1 donnant des points de stress qui iront augmenter le niveau de stress du personnage et le rapprocheront d'une possible crise de panique. Cette gestion du stress est sans aucun doute le point fort du jeu. Le GM est invité à en user pour pousser les personnages dans leurs dernières retranchements et maintenir la pression tout au long de la partie.
Les modes de combat, rapproché ou à distance, sont détaillés ainsi que la gestion de la santé et des blessures. Au vue des dommages potentiels des armes, les combats sont dangereux et souvent létaux, et c'est sans compter les autres dangers liés à l'espace: vide spatial, faim ou déshydratation, épuisement, froid, chute, explosions, noyade (moins probable dans l'espace), radiations, suffocation, décompression violente. On comprend vite que l'espace est un endroit hostile. Un large chapitre est consacré aux armes et à l'équipement, ce qui ravira les plus belliqueux d'entre nous.
Le Cinematic Starter Kit se conclue par le scénario Chariot of the Gods que j'ai évoqué plus haut, découpé en trois actes, avec une description de chaque membre de l'équipage du UCSS Montero, les plans des différents vaisseaux, des PNJ qui pourront servir de personnage de remplacement en cas de décès prématuré des PJ initiaux, les agendas personnels des PJ à distribuer au fil de l'histoire, plusieurs pages sur les emblématiques xénomorphes et des fiches de personnages pré-remplies ou vierges.

Free League Publishing nous offre ici un Cinematic Starter Kit qui a des airs de jeu complet, parfaitement fonctionnel et qui présage de la qualité du jeu complet, annoncé pour décembre de cette année.

samedi 9 novembre 2019

The Orc and the Pie

The Orc and the Pie, de Maré Baxia, est un petit jeu de rôle en deux pages où il est question de la part de tarte destinée au roi et dérobée par un Orc. Les joueur.euse.s incarnent des aventuriers chargé.e.s de retrouver le voleur et de restituer la tarte au roi.
L'originalité de ce jeu ne réside pas dans son intrigue mais bien dans sa présentation: une illustration pleine page reprenant les protagonistes, l'Orc et les héros, ainsi que les règles de base du jeu.
L'illustration met en scène toute l'histoire, les aventuriers avec des fiches de personnages très visuelles, les règles essentielles, le monstre (l'Orc) et le trésor (la tarte). On a même droit au roi affolé en bas à droite avec le but de la mission. C'est joli, évocateur et très efficace: on comprends tout en quelques instants et on est prêt à jouer.
La deuxième page reprend l'ensemble des règles de jeu expliquées un peu plus en détails, les grands principes du jeu de rôle, la mise en place et les rôles de chacun des participants. Un bel exemple de vulgarisation du jeu de rôle. Un encart qui a tout à fait sa place sur une table de convention pour présenter le loisir ou dans un atelier jeu de rôle pour initier les novices. Du bel ouvrage.

jeudi 7 novembre 2019

L'Oeil du Tsar Rouge (Sam Eastland)

1929, Sibérie. Le jeune commissaire Kirov doit faire sortir le prisonnier 4745-P du goulag. L'ordre a été donné par Staline en personne. En extirpant de l'enfer l'inconnu à moitié mort, Kirov ne se doute pas qu'il vient de rendre à la vie une légende. L'inspecteur Pekkala, que toute la Russie connaissait sous le surnom de l'Oeil d'Emeraude, était le plus grand policier du tsar Nicolas II. Un homme au-dessus de tous les pouvoirs, ne répondant qu'au tsar et dont la loyauté à la Couronne a entraîné la perte. Si Staline rappelle son pire ennemi à son côté, c'est qu'il a besoin de ses talents exceptionnels pour résoudre une énigme dont la réponse pourrait constituer une véritable bombe politique: que sont devenues les dépouilles des Romanov? Où ont-ils caché leur trésor? L'un des enfants du tsar aurait-il échappé à la colère des bolchéviks?

Avec l'Oeil du Tsar Rouge, Sam Eastland nous replonge dans une des pages les plus mouvementées de l'histoire de la Russie Soviétique. Détournant habilement les faits historiques, il nous entraîne dans une enquête palpitante tout en nous dépeignant la fin de la Russie des Tsars et les contradictions de la nouvelle Union Soviétique. Le roman alterne entre l'enquête de Pekkala en 1929 dans les forêts de Sibérie et les derniers soubresauts de la monarchie russe au prise avec la Révolution. Le héros, Pekkala, est un personnage complexe, torturé et attachant, naviguant comme il peut entre son ancienne loyauté à la Couronne de Russie et les nouvelles réalités de la Russie communiste. 
Un polar historique que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire.

mardi 5 novembre 2019

Feast of Legends, un jeu de rôle culinaire

Le jeu de rôle se démocratise de plus en plus, au point qu'une chaîne américaine de restauration rapide a utilisé le média à des fins promotionnelles. Wendy's propose depuis peu un jeu de rôle complet intitulé Feast of Legends, qui pourrait se traduire par Le Festin des Légendes.
Les concepteurs du jeu ne manquent pas d'humour: sous des dehors de D&D-like, ce jeu met en scène le royaume de Freshtovia, berceau de la bonne cuisine à base de produits frais, menacé par les infâmes suppôts des produits surgelés. Les joueurs incarnent des héros au service de la Reine Wendy et devront accomplir une quête épique pour la sauvegarde des vraies valeurs culinaires ancestrales.
Le jeu se présente sous la forme d'un PDF de presque 100 pages, une mise en page et des illustrations soignées. Les règles, vaguement inspirées de D&D, tiennent la route et offrent tout le nécessaire pour quelques bonnes soirées de jeu de rôle sous le signe de l'humour potache. Le jeu regorge de références culinaires qui ne manqueront pas de vous mettre l'eau à la bouche. Et si vous avez commandé récemment des produits Wendy's, vous bénéficierez de bonus significatifs pour vos personnages. Ici tout est bon pour faire la promotion de la chaîne de restauration. Pour autant, l'ensemble est étonnement cohérent, tout en conservant ce ton léger et décalé tout à fait assumé.
Une petite trouvaille surprenant et une preuve de plus que le jeu de rôle est vraiment partout.

dimanche 3 novembre 2019

Dark Davokar, en version française

Il y a déjà un petit moment, je vous parlais de Dark Davokar, un hack de Cthulhu Dark pour jouer dans l'univers sombre de Symbaroum.
Je vous propose ici une traduction de ce hack de Jesse Ross, de quoi vous permettre d'arpenter les sentiers de l'obscure forêt de Davokar en quête de trésors et de gloire, si vous survivez.

Téléchargez le fichier ici