lundi 20 septembre 2021

The Colony

Devenue inhabitable, la Terre a été abandonnée par ses habitants partis s'installer sur la planète Kepler. Après deux générations passées là-bas, un mal ronge l'humanité : les femmes et les hommes sont devenus infertiles, provoquant à terme la disparition de leur espèce. Une mission de la dernière chance est alors envoyée sur Terre.

The Colony propose une vision particulière: celle d'une redécouverte de la Terre par ceux qui l'avait jadis désertée. Une excellente idée de départ, une réalisation assez correcte mais au final une histoire qui s'enlise et devient assez prévisible. De ce film, je retiendrais cette intention de base et les visuels. Pour le reste, on passe à côté des vraies possibilités du film: la découverte de cet ancien monde et des survivants dont on ne voit finalement que peu de choses.

dimanche 19 septembre 2021

The Outpost (série, saison 1)

J'en parlais récemment sur Twitter : j'ai le chic pour dégoter des séries low-cost bof bof mais qui ont un je-ne-sais-quoi qui m'encouragent à leur laisser une chance et à en regarder quelques épisodes. Et donc j'ai regardé la première saison de la série The Outpost, un machin fantasy de SyFy.

Entre-temps, j'ai lu quelques critiques et je me suis aussi fait ma propre opinion. On est clairement sur une production à petit budget, tant au niveau de la production elle-même que du scénario. Les décors sont en carton, les costumes assez moyens, les effets spéciaux et les incrustations numériques sont faits avec les pieds. Le seul truc reste potable, c'est la musique, et encore on est dans un registre très classique pour de la fantasy. Côté jeux d'acteurs, il est inexistant, allant du médiocre au très mauvais. Pour l'histoire, elle n'est peut-être pas si mal mais très mal portée par les acteurs.

Au final un joli ratage et c'est dommage car si on garde l'histoire, ça fait une très chouette campagne fantasy, pas le truc original mais assez pour s'amuser autour d'une table avec quelques ami.e.s.

samedi 18 septembre 2021

Reprise de l'atelier jeu de rôle avec Aria

Reprise de l'atelier jeu de rôle et petite surprise de la rentrée avec Aria, le jeu de rôle de Game of Roles. Je savais que l'animateur était un fan de FibreTigre et qu'il avait participé au financement du jeu. Du coup, c'est une demi-surprise. L'occasion en tout cas de tester sur table le jeu que j'avais découvert et suivi dans les actual plays de Game of Roles.

Côté univers, on est dans le monde d'Aria; côté système, du dés à pourcentage proche de l'Appel de Cthulhu, facile, rapide et très intuitif. Pour le scénario, l'animateur nous avait préparé une aventure originale. Mon personnage se nomme Amacia et est une mage de Varna.

Une chouette après-midi, une heure et demie pour présenter succinctement l'univers et créer les personnages. Deux heures trente de jeu. Un bon ratio pour une première partie. Cerise sur le gâteau: on a joué en présentiel, en respectant bien entendu les règles sanitaires.

vendredi 17 septembre 2021

Cairn VF

Le mois dernier, je vous avais parlé de Cairn, un petit jeu OSR de Yochai Gal largement inspiré de Into The Odd et Knave. J'ai pris contact avec l'auteur et j'ai obtenu sa bénédiction pour une traduction. Je me suis mis au travail début septembre. J'escomptais vous proposer cette traduction d'ici la fin du mois mais en fait j'ai été un peu plus véloce que prévu et ça c'est plutôt cool
Je vous propose donc une première mouture de Cairn en français.
Si vous constatez des erreurs, n'hésitez pas à me les remonter.

Pour rappel, le jeu Cairn (VO) est disponible sur la page itch.io de l'auteur. 
Vous pouvez trouver aussi pas mal d'informations et de matériels de jeu sur la page cairnrpg.com
Téléchargez la traduction ici

mercredi 15 septembre 2021

Dark Crystal RPG, ça se précise

C'est officiel, River Horse à qui l'on doit déjà le jeu d'aventure Labyrinth va sortir un jeu de rôle dans l'univers de Dark Crystal. L'annonce sur Twitter date d'une dizaine de jours.

Les visuels sont alléchants. On en apprend un peu plus concernant le contenu sur la page de précommande. On s'attend à un produit aussi classieux que Labyrinth, avec notamment des pages transparentes pour jouer sur les effets de superpositions. La présentation intérieure est similaire à celle de Labyrinth avec une aventure en 200 pages, chaque double page présentant une situation. Au-delà du jeu de rôle, j'ai l'impression que ça sera aussi un très bel objet de collection.

mardi 14 septembre 2021

Space Sweepers

En 2092, la Terre est devenue presque inhabitable. Un équipage d'un vaisseau de récupération de déchets spatiaux découvre une petite fille/robot humanoïde qui se fait appeler Dorothy, qui est aussi une arme de destruction massive; espérant se faire de l'argent facile, l'équipage du Victory s'engagent dans une transaction commerciale risquée. S'en suit une course-poursuite trépidante pour la petite Dorothy qui semble être au centre d'une terrible machination visant à détruire la Terre.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire de Space Sweepers un très bon divertissement; l'action est omniprésente, les visuels assez époustouflants, l'humour caustique et le jeu d'acteurs frise l'hystérie, de quoi vous coller à votre siège pendant les 2 heures 15 minutes de cet excellent film coréen de science-fiction. J'ai notamment trouvé très cool le fait d'avoir mélanger les cultures et les langues dans le film, donnant un vrai caractère cosmopolite à l'espace et aux différents lieux visités par les héros.

L'équipage du Victory pourrait être transposé tel quel dans un jeu de rôle de science-fiction. Une inspiration directement exploitable pour des jeux comme Offworlders ou Serenity.

samedi 4 septembre 2021

Le Seigneur des anneaux : La fraternité de l’anneau (J.R.R. Tolkien)

J'ai terminé le premier tome du Seigneur des Anneaux, la fraternité de l'anneau, hier soir. Reçu mi-juillet, j'ai pris mon temps pour le relire, savourant chaque phrase, chaque mot. Précisons ici qu'il s'agit de la nouvelle traduction de Daniel Lauzon, aux éditions Christian Bourgois.

J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle traduction, même si j'ai été un peu surpris par certaines traductions; Fondcombe devient Fendeval. Le Rôdeur devient l'Arpenteur. Le Mont Venteux devient la colline de Montauvent. Bree devient Brie. Frondon Sacquet devient Frodo Bessac. La Comté devient le Comté. J'ai trouvé un petit site qui renseigne toutes les correspondances de traduction. Pour ma part, je n'ai rien à redire. Cette nouvelle traduction ayant été menée avec sérieux et à partir des notes laissés par Tolkien, je l'accepte telle quelle. Je vois ça comme l'occasion de dépoussiérer et de redécouvrir ce chef-d'oeuvre.

Je suppose que la plupart d'entre vous connaissent l'histoire, surtout depuis que l'oeuvre a été portée au cinéma par Peter Jackson; le premier film date quand même de 2001. Pour les autres, je les invite à consulter la page wikipedia de la fraternité de l'anneau.