dimanche 29 janvier 2023

Latium II (Romain Lucazeau)

Dans un futur lointain, l’espèce humaine a succombé à l’Hécatombe. Reste, après l’extinction, un peuple d’immenses nefs stellaires, confrontées à une redoutable invasion extraterrestre. Plautine fut l’une d’elles. À présent réduite à un corps unique, hantée par de mystérieuses réminiscences, elle accompagne Othon, automate obsédé par sa propre gloire, dans l’Urbs, siège du pouvoir impérial. Mais le complot qu’elle y met au jour dépasse ses pires craintes. Réfugiés à bord du vaisseau géant Transitoria, traqués par leurs ennemis, Plautine et Othon se lancent dans une quête métaphysique dont l’enjeu n’est autre que le retour du dernier Homme.

Je viens à l'instant de refermer le second tome de Latium, vaste saga space-opera de Romain Lucazeau. La suite épique de la quête de L'Homme par les Intelligences, orphelines depuis l'Hécatombe qui a vu la fin brutale de l'humanité. Le récit prend de l'ampleur. On découvre une empire robotique digne de l'Empire Romain, avec ses intrigues, sa politique complexe, ses trahisons, sa décadence. Un récit haut en couleurs, des batailles spatiales épiques, des technologies défiant l'imagination et toujours une référence constante à l'antiquité gréco-latine. Une grande histoire, une épopée spatiale, à lire avec attention. Une lecture certes exigeante - le niveau de langage et les implications méta-physiques sont parfois difficiles à suivre - mais aussi très satisfaisante. J'ai beaucoup aimé même si à la différence d'autres lectures, ces deux tomes m'ont demandé une concentration accrue.

samedi 14 janvier 2023

La Boîte de Pandore, Partie Trois

Le troisième chapitre de ma campagne La Boîte de Pandore, pour le jeu de rôle ALIEN, se passe six mois après les dramatiques événements sur LV-836. Au cours du conflit qui opposa, et oppose encore, les différentes factions pour le contrôle de la planète minière, de nombreux vaisseaux furent portés disparus, et notamment le November, un transporteur de troupe de l'UPP, qui avait disparu quelques jours seulement après son arrivée en zone de guerre. Aujourd'hui, six mois plus tard, un vaisseau de récupération vient de repérer une épave, un vaisseau à la dérive.

J'avais parlé de février pour cette troisième et dernière partie de ma mini campagne ALIEN mais bon, c'est prêt, ou en tout cas je l'estime suffisamment prêt, et j'avais vraiment envie de partager ce dernier scénario avec vous.

Avec cette troisième partie, on est sur un scénario plus classique d'épave à explorer, une histoire similaire dans sa forme au scénario Le Chariot des Dieux du Kit de Démarrage mais que j'ai placé ici dans la continuité de mes deux premiers scénarios. Il y a bien entendu des liens directs avec l'histoire racontée jusqu'ici. J'espère qu'il vous plaira. La fin n'est pas écrite tant les possibilités sont nombreuses, et il n'est vraiment pas garanti que les personnages survivent à ce dernier chapitre, peu de chance en vérité. Plusieurs fins ouvertes qui pourraient donner lieu à une suite, qui sait.

mercredi 4 janvier 2023

La Boîte de Pandore, Partie Deux

Chose promise, chose due, voici la Partie Deux de ma campagne Alien La Boîte de Pandore. Les joueurs y incarnent une escadre de l'UPP envoyée sur LV-836 pour sécuriser les installations récemment prises aux Amériques Unies. Sur place, ils vont découvrir plus que les horreurs de la guerre. Un scénario qui croise celui du premier chapitre en proposant de jouer les antagonistes et d'aborder la même histoire selon un point de vue différent.

Pour jouer ce scénario, il est souhaitable d'avoir d'abord jouer le premier chapitre, même si les deux histoires peuvent être jouées indépendamment. Par contre, ce second chapitre utilise des éléments et du matériel de la Partie Une.

samedi 31 décembre 2022

La Boîte de Pandore, Partie Une

Histoire de finir l'année en beauté, je vous propose ici une version augmentée et remise en forme de mon scénario La Boîte de Pandore, pour le jeu de rôle ALIEN. Outre la mise en page plus soignée - j'espère qu'elle vous plaira - j'ai ajouté des informations de contexte, quelques conseils de maîtrise, des ambiances musicales ainsi que l'annonce de deux autres scénarios qui viendront compléter l'histoire, d'où la mention Partie une sur la couverture.

J'ai laissé la première version en ligne en tant que brouillon. 

lundi 26 décembre 2022

Latium I (Romain Lucazeau)

Dans un futur lointain, l'espèce humaine a succombé à l'Hécatombe. Reste, après l'extinction, un peuple d'automates intelligents, métamorphosés en immenses nefs stellaires. Orphelins de leurs créateurs et dieux, esseulés et névrosés, ces princes et princesses de l'espace attendent, repliés dans l'Urbs, une inéluctable invasion extraterrestre, à laquelle leur programmation les empêche de s'opposer. Plautine est l'une d'eux. Dernière à adhérer à l'espoir mystique du retour de l'Homme, elle dérive depuis des siècles aux confins du Latium lorsqu'un mystérieux signal l'amène à reprendre sa quête.

Avec Latium, Romain Lucazeau nous propose ici de la science-fiction vertigineuse, dans un futur lointain où l'humanité a disparu, victime d'un mal cruel et implacable. Ne subsistent que des Intelligences Artificielles, êtres computationnels d'une puissance folle, en attente de leurs anciens maîtres, singeant une société humaine dont elles sont les derniers vestiges.

Il m'a fallu m'y reprendre à trois reprises avant d'enfin entrer dans le récit, tant l'écriture de Romain Lucazeau m'a semble exigeante et précise. On est ici face à une oeuvre qui requière un certain effort de lecture, une attention soutenue pour pleinement comprendre et goûter aux subtilités du récit. Le mélange de références antiques gréco-latines et de technologies font de cette histoire une oeuvre d'une originalité singulière; au final, il m'a fallu trois mois - certes entrecoupés par d'autres lectures - pour arriver au bout de ce premier tome mais ça en valait la peine. Je me lance de ce pas dans la lecture du second opus.

vendredi 23 décembre 2022

Rétrospective 2022

2022 touche à sa fin et il est temps de faire notre petit exercice annuel de rétrospective.

Parmi les belles découvertes de l'année, je commencerai par la boîte de démarrage Alien, une boîte bien fournie, un système robuste, un scénario, des dés stylés, du matériel de première qualité. J'ai eu l'occasion de tester le jeu en mode solo et je me prépare à maîtriser l'année prochaine. J'en trépigne à l'avance.

Autres jeux complets que j'ai lus cette année: la nuit des chasseurs de Yno, Fantasy Age pour lequel j'ai fait une lecture commentée en avril, The Dead are Coming, le très étrange Mantoid Universe, Monster of the Week, Running Out of Time, Mutant Genlab Alpha, Gritty Dungeons 5e, ORC BORG et Diceless Dungeons.

Au rayon des découvertes, l'année 2022 a été émaillée par la lecture de plusieurs kits de découverte et autres quickstarts: le livret découverte du jeu de rôle d'Asmodée, le Signe du Ver pour Dune, le kit de découverte de Nibiru, le kit d'initiation pour Torg, Brancalonia et son Italie médiévale fantasmée, Achtung Cthulhu sous 2d20, Sapa Inca et ses missions initiales, le quickstart de Batman Gotham City Chronicles, The Adventure of the Sword Tournament pour Pendragon.

Outre toutes ces découvertes rôlistes, l'année 2022 a été marqué par une très chouette campagne D&D5 dans le cadre de l'atelier de jeu de rôle que je fréquente avec un de mes fils. La campagne continue l'année prochaine. Une expérience très enrichissante du point de vue ludique mais aussi et surtout humain, des parties mémorables, peut-être les meilleures que j'ai faites depuis longtemps.

Quelques séries mémorables à citer: For All Mankind et sa vision uchronique de la conquête spatiale, The Outpost pour son histoire et malgré un côté low-cost, la fin de l'excellente série The Expanse, avis un peu plus mitigé sur la fin de Snowpiercer, seconde saison de Into the Night, jolie surprise avec Sweet Tooth, Gentleman Jack, la troisième saison bien décapante de The Boys, Cyberpunk EdgeRunners, Andor évidemment, sans oublier le Cabinet des Curiosités et ses pépites d'horreur. Et ce n'est qu'une petite sélection de ce que j'ai pu voir cette année.

Côté production perso, une partie solo d'Alien pour tester le jeu et un long scénario La Boîte de Pandore que j'espère jouer l'année prochaine.

En résumé, encore une année pleine de découvertes, un peu pauvre en écriture je dois bien l'admettre, une année marquée aussi par plusieurs coups durs personnels qui ont sans nul doute eu un impact sur ma motivation côté jeu de rôle. Malgré tout une année de jeu avec l'atelier de jeu de rôle et aussi depuis quelques semaines la reprise du jeu de rôle avec des collègues sur la pause midi une fois par semaine. On joue à Starwars avec un système léger mais qui semble convenir au format court. Une expérience qu'on espère continuer l'année prochaine avec d'autres jeux et d'autres univers.