dimanche 2 août 2020

RPGaDAY 2020, c'est parti

Le RPGaDAY 2020 est lancé. C'est parti. Qu'est-ce que le RPGaDAY? C'est un événement annuel proposant de s'exprimer et partager autour du jeu de rôle à partir d'une série de mots-clés, en tout 31 mots-clés, un pour chaque jour du mois d'août. Pour y participer, il suffit de proposer une publication avec le #RPGaDAY2020. Cela peut prendre à la forme qu'on veut: un article sur un blog, un tweet, une vidéo Youtube, un post du Facebook ou même une vidéo sur TikTok.
Pour ma part, j'ai opté cette année pour Youtube et j'espère pouvoir vous proposer une vidéo par jour sur les mots-clés suivants:

4. Vision
5. Hommage
6. Forêt
7. Couple
8. Ombre
9. Lumière
10. Vouloir
11. Pile
12. Message
13. Repos
14. Bannière
15. Cadre
16. Dramatique
17. Confort
18. Rencontrer
19. Tour
20. Enquêter
21. Pousser
22. Rare
23. Tranchant
24. Humour
25. Levier
26. Étrange
27. Faveur
28. Fermer
29. Chevaucher
30. Portail
31. Expérience

Je mettrai à jour ce post au fur et à mesure des publications sur ma chaîne Youtube.

jeudi 30 juillet 2020

Nota Bene: les pires batailles de l'histoire (Benjamin Brillaud)

Dans l'esprit qui a fait le succès de son site Nota Bene, Benjamin Brillaud, mêlant sérieux des informations et humour, s'attaque ici aux quinze pires batailles de l'histoire mondiale, de l'Antiquité à nos jours.

Benjamin Brillaud revient ici sur une quinzaine de batailles, certaines très connues, d'autres moins, qui ont pour point commun une issue improbable ou surprenante.
Ce n'est pas parce qu'on est trois fois plus nombreux que ceux d'en face qu'on ne peut pas se prendre une grosse branlée. C'est un peu ça, la morale de l'histoire.
On retrouve de grandes batailles connues comme Azincourt ou la Baie des Cochons mais aussi des assauts plus anecdotiques comme la prise de navires hollandais à Helder par la cavalerie française ou encore la guerre de Zanzibar, la plus courte de l'histoire.
Pour moi qui suit assidûment la chaîne Nota Bene, certaines des batailles relatées dans ce livre m'étaient déjà connues. Pas grave, ça fait toujours plaisir de retrouver la verve de Benjamin Brillaud et ça permet de rafraîchir ses connaissances historiques sur le sujet.
Chose à souligner: l'auteur ne se contente pas de raconter la bataille en elle-même mais il prend la peine de planter le décor géo-politique de l'époque afin de bien replacer la bataille dans son contexte et nous en faire comprendre les enjeux. Cerise sur le gâteau, on a droit pour chaque bataille à une petite fiction nous plongeant au cœur du conflit, en plus d'un rappel fort intéressant sur les événements marquants ailleurs dans le monde à la même époque.
L'écriture est agréable, sans chichi et va droit au but. Benjamin Brillaud a tout fait pour rendre son propos accessible à tou.te.s, comme il le fait d'ailleurs aussi sur sa chaîne. Je conseille ce bouquin, que vous soyez passionné d'histoire ou non, et dans ce cas, vous le deviendrez peut-être.

mardi 28 juillet 2020

Interview de Thomas Munier sur la chaîne Lancé Critique

Dernièrement, je suis tombé sur un interview de Thomas Munier sur la chaîne Lancé Critique. L'auteur de Millevaux y parle de ses jeux de rôle, de sa carrière rôliste, de son univers forestier si particulier, de ses projets. A écouter qu'on soit fan ou non de Millevaux.

lundi 27 juillet 2020

jeudi 23 juillet 2020

RPGaWEEK S2 EP42: "oui"

Une vidéo question à la réponse proposée par Bruno d'Atomic FUzION: "oui"
On s'amuse donc à trouver une question à la réponse "oui". J'en profite pour faire d'une pierre deux coups en répondant à ce RPGaWEEK et en réagissant à la vidéo de JDR D30 sur les paladins.

lundi 20 juillet 2020

Warrior Nun (série / première saison)

La jeune Ava se réveille à la morgue, vivante, avec un artefact implanté dans le dos. Elle découvre qu'elle est maintenant membre d'un ordre ancien qui s'est donné pour mission de combattre les démons sur Terre.

Warrior Nun est l'adaptation à l'écran du comics Warrior Nun Areala. La série suit l'histoire d'Ava, une jeune femme tétraplégique, qui retrouve ses facultés physiques après qu'on lui aie implanté le Halo, un artefact mystique faisant d'elle la leader de l'Ordre des Sœurs Guerrières de l’Épée Cruciforme.
Elle va progressivement découvrir ses nouveaux pouvoirs et lutter contre les démons. Mais les apparences sont trompeuses et tout n'est pas blanc ou noir en ce monde. Ava le découvrira à ses dépens.
Warrior Nun est une série intéressante qui développe un univers complexe, manichéen en apparence mais finalement plus subtil qu'il n'y paraît.
La réalisation est soignée, les combats bien réglés et les effets spéciaux à la hauteur du récit. La mythologie présentée dans la série puise bien entendu très largement dans la religion chrétienne, les croisades, les mythes et légendes autour des anges et des démons. Une pléthore d'idées sympas à reprendre pour vos scénarii mettant en scène la lutte éternelle entre le Bien et le Mal
D'après ce que j'ai lu, une suite est prévue.

vendredi 17 juillet 2020

Un(e)secte (Maxime Chattam)

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux? A s'organiser? Nous ne survivrions pas plus de quelques jours. Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d'une jeune fille, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s'entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante. Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, Un(e)Secte est un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

Le polar n'est pas ma lecture de prédilection, loin de là; je n'avais jamais lu de romans de Maxime Chattam et je ne connaissais cet écrivain que via les nombreuses vidéos et actual play Rôle'n Play proposés par Black Book Editions. Ce qui a peut-être achevé de me convaincre, c'est l'entretien avec Maxime Chattam diffusé par Rôliste TV, dans son bureau, au milieu de sa petite galerie des curiosités. Bref, je suis entré dans une libraire et j'ai commandé Un(e)Secte (à vrai dire, c'est mon épouse qui l'a commandé pour moi).
C'est donc sans a priori que j'ai lu ce polar à la limite de l'horreur. J'ai beaucoup aimé cette enquête en parallèle menée par les deux protagonistes, Atticus Gore, inspecteur du LAPD et la détective privée Kat Kordell de New York. Le rythme du roman est habilement maintenu en alternant les deux enquêtes, pour converger vers une vérité terrible et glaçante. C'est clair qu'après la lecture de ce roman, vous ne regarderez plus jamais les insectes de la même façon. 
Le titre du roman est une petite trouvaille en soi.
Difficile d'en dire plus sans risque de déflorer le sujet; ça serait dommage.
Un roman à lire absolument, que vous soyez fan ou non de l'auteur. Une très chouette et angoissante lecture de l'été.

lundi 13 juillet 2020

Snowpiercer (série / saison 1)

Sept ans après que le monde soit devenu une vaste étendue glacée, les survivants ont trouvé refuge dans le Transperceneige, un train en perpétuel mouvement autour du globe. A bord des 1001 wagons de cette arche, la guerre des classes, l’injustice sociale et la politique interne sèment le trouble.

Le Transperceneige est l'adaptation en série des romans graphiques Le Transperceneige et du film Snowpiercer de Bong Joon-Ho (sorti en 2013). C'est aussi une représentation métaphorique du monde, avec la première classe dirigeante et les seconde et troisième classes à son service, sans compter les sans-classes, passagers forcés du train servant de réserve d'esclaves corvéables à merci.
Tout au long des 10 épisodes de cette première saison, on découvre le quotidien des derniers survivants de l'humanité, leur lutte pour la survie, les uns se cramponnant désespérément à leur pouvoir et leurs privilèges, les autres tentant de survivre malgré la maladie et les privations.
J'ai pris beaucoup de plaisir à visionner cette série originale, bien réalisée et aux intrigues bien ficelées. La majorité des personnages sont bien développés, mention spéciale à l'actrice Jennifer Connely que je n'avais plus vue depuis longtemps, et offrent une panoplie variée qui donne au Transperceneige un semblant de véritable monde miniature très crédible. A n'en pas douter, une inspiration pour vos univers futuristes et post-apocalyptiques.

samedi 11 juillet 2020

RPGaWEEK S2 EP41: une organisation puissante et menaçante

Une vidéo réponse au sujet proposé par Bruno d'Atomic FUzION: décrire une organisation puissante et menaçante. J'en profite donc pour revenir sur l'Eglise de la Sainte Lumière, ordre bienveillant au départ mais devenu malfaisant parce que noyauté par des forces démoniaques; une organisation religieuse et militaire proche de l'inquisition historique.

jeudi 9 juillet 2020

Quest - the roleplaying game for everyone

Petite découverte inopinée au détour de Twitter, Quest se présente comme un jeu de rôle familial, accessible à tou.te.s, débutants comme vieux briscards. A ce stade, je n'en sens pas grand chose hormis ce qui est présenté sur le site et via une vidéo Youtube de Dicebreaker.
Le jeu bénéficie d'une iconographie claire et assez rafraîchissante et le système semble simple et très accessible. On n'utilise qu'un seul dé: le dé à vingt faces. 
Le matériel proposé en téléchargement gratuit me conforte sur l’aspect très narratif du jeu avec une fiche de personnage présentée comme un texte à trous que le.la joueur.euse sera invité.e. à compléter.
Les joueur.euse.s ont accès à des rôles qui reprennent les grands archétypes du genre.
L'univers est à peine esquissé dans la présentation mais c'est un monde d'aventures, de magie et de dangers.
De prime abord, c'est beau, intrigant et ça donne envie. Le prix du livre de base s'élève quand même à presque 40$, 50$ pour l'édition limitée. On descend à 20$ pour la version digitale. Je suppose que ce sont les prix du marché. J'avoue ne plus avoir acheté de livres de jeux de rôle depuis longtemps. Vu la qualité annoncée, c'est sans doute correct comme prix.
Par contre, du côté des accessoires, ils se sont un peu lâchés avec des sets de cartes assez chers (on tape dans du 40 à 60$). Comme souvent, les goodies coûtent plus chers que le matériel de base.
Après, on ne peut qu'applaudir une nouvelle initiative pour faire connaître le jeu de rôle et le rendre attirant et accessible au public néophyte. Dommage pour les prix un tantinet contre productif.

mercredi 8 juillet 2020

Dead Mall

Vous explorez un centre commercial en apparence abandonné. Vous êtes des amateurs d'exploration urbaine ou bien une bande d'ados en mal de sensations fortes ou encore vous cherchez à vous cacher. Quelles que soient vos raisons, vous êtes entrés dans cet étrange centre commercial. Tout ça ne vous rappelle rien? Non, ce n'est pas Green Dawn Mall, le dernier jeu de Côme Martin
Vous jouez à Dead Mall, un hack de Tunnel Goons ayant pour thème le survival horror dans un centre commercial abandonné et hanté.
Ce jeu, en deux pages, reprend les règles de base de Tunnel Goons. Petite particularité, il propose un Mall Generator sous la forme d'un tableau à 100 entrées vous permettant de créer votre mall sur mesure. Pour le reste, si vous connaissez Tunnel Goons, vous n'aurez aucune difficulté à prendre en main ce hack. Autre petite singularité, le.la meneur.euse de jeu est appelé.e ici le Mall Master.

dimanche 5 juillet 2020

Here Alone

Suite à une épidémie qui décime la population et transforme les malades en êtres violents et affamés (de chair humaine), Anne, son mari et sa fille en bas-âge fuient la civilisation et se cachent dans la forêt. On découvre ensuite Anne, dans la forêt, survivant comme elle peut; on devine rapidement qu'un terrible drame s'est produit, la laissant seule. C'est à ce moment que la jeune femme rencontre deux autres survivants.

Here Alone est un survival-horror angoissant; le film prend son temps pour planter une ambiance pesante où on découvre petit à petit le quotidien misérable d'une survivante, cachée dans les bois,  alors que le monde extérieur et la civilisation se sont effondrés. On découvre le destin tragique qui l'a amenée là. Puis surviennent deux autres survivants, un homme blessé et sa belle-fille; Ann la survivante solitaire n'a pas le choix. Elle va les aider, même si cela l'expose à de terribles et dramatiques conséquences.
Je me suis laissé prendre au jeu de ce film, vivant minute par minute les mésaventures des différents protagonistes, retenant mon souffle, serrant les dents, ressentant l'angoisse lente et pesante de cette apocalypse. 
Certains passages sont assez durs psychologiquement. 
Âmes sensibles, passez votre chemin.
De bonnes idées à reprendre pour vos jeux de rôle survivalistes réalistes.

samedi 4 juillet 2020

Bilan jeu de rôle de mi-année

Comme annoncé dans ma vidéo pour le RPGaWEEK Saison 2 Episode 40 checkpoint, voici un complément écrit de mon bilan jeu de rôle de mi-année.
J'avais envisagé l'année 2020 sous l'optique des jeux de rôle de science-fiction et de super-héros.
En ce qui concerne la science-fiction, j'ai posté une série d'articles détaillant ma lecture des jeux Lancer et Alien, un exercice qui m'a permis de mener une lecture plus approfondie de ces deux jeux et de partager avec vous pas à pas ma découverte de l'univers et des règles.
Autres découvertes science-fiction, une adaptation du jeu vidéo Destiny pour D&D5 et un hack de Cthulhu Dark pour Alien. Sans oublier un billet sur Omniscience.
Pour les jeux de super-héros, j'ai chroniqué Light City et Super Six.
Grosse satisfaction de l'année avec la mise en ligne de La Malédiction de Mordred, un Livre Dont Vous Êtes Le Héros, un exercice de style et un épisode supplémentaire à la série Quête du Graal de J.H. Brennan.
Autres découvertes jeu de rôle, le livret Easy Mode de The Witcher, Nibiru, Vampire Bloodlines, Green Dawn Mall
Au chapitre des traductions, j'ai proposé une traduction de Sunset Kills, une version allégée de Monster of the Week, Sprawl Goons Upgraded, un hack cyberpunk de Tunnel Goons, des aides de jeu et du contexte pour Pti6, un scénario pour Weird West.
Plusieurs découvertes série aussi avec The Terror, Ragnarok, The Purge, Kingdom, Vikings, The Witcher.
Outre les parutions sur mon blog, j'ai continué à alimenter ma chaîne Youtube en participant au RPGaWEEK. 
Peu de parties de jeu de rôle pour cause de confinement. Arrêt de l'atelier jeu de rôle, également pour cause de COVID-19. Et je n'ai hélas pas mis à profit cette singulière situation pour me lancer dans le jeu de rôle en ligne; par contre, j'ai suivi avec attention la Cyber Convention de jeux de rôle qui s'est tenue début avril.
Plusieurs lectures en cours également avec le dernier Maxime Chattam et un bouquin de Nota Bene sur les pires batailles de l'histoire.

vendredi 3 juillet 2020

RPGaWEEK S2 EP40: checkpoint

Une vidéo réponse au sujet proposé par Bruno d'Atomic FUzION: checkpoint. J'en profite donc pour faire un bilan de mi-année de mes activités jeu de rôle et voir si j'ai ou pas tenu les promesses pour 2020.

jeudi 2 juillet 2020

Heart The City Beneath Quickstart

Heart The City Beneath est un jeu de rôle d'exploration de donjons et d'horreur signé Grant Howitt et Christopher Taylor. Ce billet est rédigé à partir du Quickstart disponible gratuitement sur itch.io. En un peu plus d'une cinquantaine de pages, les auteurs nous proposent un jeu à l'approche originale, mélangeant habilement le dungeon crawling, l'exploration d'un monde étrange et claustrophobique et une certaine forme d'horreur, le tout motorisé par un système de jeu basé sur les résistances des personnages à cet environnement à la fois hostile et merveilleux.
Autre particularité, les personnages incarnés par les joueur.euse.s ne sont pas des héros mais des êtres aussi étranges que le monde dans lequel ils évoluent, des laissés-pour-compter, des exilés, des aventuriers obsédés par une quête, ne reculant devant rien pour arriver à leurs fins. Le monde de Heart The City Beneath est rien moins que l'équivalent souterrain de l'univers du jeu Spire The City Must Fall. On y croise d'ailleurs des drows et des elfes venus de la surface.
Côté système et règles, ce jeu se veut résolument narratif, avec un ensemble de règles simples qui se déclinent tout au long des cinquante pages du livret. La résolution des actions s'appuie sur la résistance des personnages aux agressions de leur environnement, les personnages accumulant des points de Stress et souffrant à terme des conséquences malencontreuses de cette accumulation de tension.
On retrouve des éléments communs des jeux modernes, et notamment les PbtA avec l'importance de la conversation, les tags décrivant l'équipement, les répercussions (fallouts) agissant comme autant d'états ou d'étiquettes sur les personnages, le traitement commun sur base de règles similaires pour les monstres et les fouilles (delves) c'est-à-dire les explorations de lieux dangereux, l'ensemble reposant sur une petite dose de subtil équilibrage.
Outre les règles de base, le Quickstart propose une première aventure pour tester les règles et se familiariser avec le monde et cinq personnages prêts pour l'aventure.
Graphiquement, le jeu est assez beau; les quelques illustrations du kit et du site de financement participatif laissent transparaître un univers riche et original. La maquette du Quickstart est sobre et agréable à lire. Un jeu intrigant que je rapprocherais du jeu vidéo Darkest Dungeon pour son ambiance et son graphisme et du jeu de rôle Macadabre pour l'horreur dérangeante et la déchéance programmée des malheureuses victimes... héros.

mardi 30 juin 2020

Infectés

Quatre jeunes gens foncent sur l’autoroute en direction de l’océan, mais ils ne sont pas en route pour des vacances : ils tentent d’échapper à la fin du monde. L’espèce humaine est menacée par un virus mortel. Plus personne n’est à l’abri. Pour tenter d’échapper à la pandémie, Danny, son frère Brian, sa petite amie Bobby et une amie d’école, Kate, font route vers le sud-ouest des États-Unis. S’appuyant sur un souvenir d’enfance, Danny est convaincu qu’ils trouveront un refuge sur une plage de surfeurs isolée du golfe du Mexique. Là, ils pourront vivre à l’abri en attendant de revenir au monde. Leurs règles sont simples : prendre uniquement des chemins détournés ; éviter à tout prix les contacts avec d’autres humains. Pourtant, au fur et à mesure, leur rêve de survie va se heurter à des choix qu’aucun d’eux n’est prêt à assumer. Ils vont vite découvrir qu’aucun virus n’est plus dangereux que la part d’ombre qui sommeille en chacun de nous.
Tout ou presque est dit dans le résumé ci-dessus; Infectés est un film dur et confrontant l'humanité à sa propre mortalité. Un film de 2009 ô combien prophétique quand on voit la situation sanitaire dans certaines régions du monde suite à la pandémie de COVID-19. Et même si l'Europe a plus ou moins bien géré la pandémie, on ne peut pas en dire autant des Etats-Unis ou de certains pays d'Amérique du Sud où les décès se comptent par milliers.
Un film qui fait réfléchir, au-delà de la simple vision post-apocalyptique. J'ai beaucoup hésité avant de partager mon retour sur ce film, surtout vu la situation actuelle. Comme je le dis plus haut, au-delà de l'aspect post-apocalyptique de l'intrigue, certaines situations de ce film me rappellent hélas les scènes de quasi-pillage de certains super-marchés au début de la pandémie, et la très fameuse pénurie de papier toilette, de pâtes et de riz. Les faits narrés dans ce film sont certes bien plus dramatiques mais l'idée est là. On se rend très vite compte que la fiction rejoint la réalité, le chacun pour soi prenant le pas sur l'intérêt général, avec les conséquences qu'on sait.
Côté jeux de rôle, si vous avez le cœur bien accroché, Infectés propose une pléthore d'inspirations pour un road-movie post-apo sans retour et où rien ne se passe comme prévu. Une lente et inéluctable descente aux enfers.

samedi 27 juin 2020

The Letter for the King (Netflix)


Un jeune chevalier en formation nommé Tiuri se lance dans une quête épique afin de livrer une lettre secrète au Roi. En chemin, il se retrouve au centre d'une prophétie magique qui prédit l'arrivée prochaine d'un héros. Lui seul pourra vaincre le prince impitoyable, ennemi du Roi, et rétablir la paix dans le royaume.

The Letter for the King, maladroitement traduit par L’Écuyer du Roi, est une série Netflix de 6 épisodes narrant une quête épique dans un monde médiéval low fantasyTiuri, jeune noble pas très doué pour le combat à l'épée, se retrouve malgré lui au centre d'une conspiration et devra faire preuve de bravoure face à un ennemi implacable, le tout sur fond de prophétie de fin du monde.
L'intrigue est assez classique, construite sur le modèle du voyage du héros de Joseph Campbell. Pourtant ça se laisse regarder sans déplaisir. La réalisation est parfaite: la photo et les paysages sont grandioses; costumes, décors et accessoires sont de qualité; les combats sont bien réglés; la magie quand elle est présente est bien intégrée. Même si l'histoire est sans réelle surprise, j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder cette série familiale, accessible à tou.te.s.

dimanche 21 juin 2020

La ferme de Moson

Je vous en parlais dans un précédent article: la ferme dont il est question dans La peste de Moson existe vraiment. Je suis passé à proximité plusieurs fois lors de mes joggings dominicaux. Et donc, ce dimanche, j'ai fait un crochet par les hauteurs de Fumal, histoire de prendre quelques clichés de la fameuse ferme.
Le premier cliché est une vue similaire à celle reprise sur la couverture du roman. La seconde vue est un panorama de la ferme, avec son portail, ses granges et le corps de logis.
C'est toujours assez troublant de se rendre compte qu'un lieu décrit dans un roman existe dans la vraie vie.
Si vous habitez le coin ou que vous êtes de passage à Fumal, je vous recommande la promenade sur les hauteurs du village et le hameau de Moson. L'endroit est délicieusement isolé et tranquille.

vendredi 19 juin 2020

La peste de Moson, retour de lecture

Je vous en parlais dernièrement, ma sœur a sorti son second roman, un polar historique intitulé La peste de Moson. Je viens d'en terminer la lecture.

Décembre 1799, Fumal en Hesbaye. Un mal étrange vient de se déclarer. S’agit-il de la peste ? Quels sombres secrets ce village coupé du monde par la neige peut-il receler ?

L'intrigue se passe à Moson, dans une ferme isolée par l'hiver où un étrange mal vient de se déclarer. Le docteur Martin Honlet se rend sur place, accompagné par son ami, le capitaine Grégoire Lefèbvre.
A la différence du premier roman, le Serment de Haine, le premier rôle est ici partagé entre deux protagonistes, le docteur Honlet et le capitaine Lefèbvre, un peu à la manière du docteur Watson et de Sherlock Holmes, ce qui rend ce second tome nettement plus dynamique que le premier. 
Le fait que toute l'historie se passe à huis-clos (à cause de la peste, la ferme de Moson a été placée en quarantaine) ajoute encore à l'intensité du récit.
Au fil des pages, on découvre une fois de plus un morceau d'Histoire; on sent le gros travail documentaire derrière l'écriture; pas étonnant puisque l'auteure est historienne de formation. 
En un peu plus de 200 pages, le peste de Moson nous propose une pelote de plusieurs intrigues entremêlées que le.la lecteur.trice aura plaisir à démêler. Difficile d'en dire plus sans risque de spoiler.

Personnellement, et même si j'avais apprécié la lecture du premier roman des enquêtes de Grégoire Lefèbvre, j'ai trouvé ce second opus un niveau au-dessus. Comme je l'ai dit plus haut, l'écriture est plus dynamique. Les intrigues sont bien ficelées, l'ambiance posée avec efficacité, sans oublier le lieu de l'intrigue, particulièrement bien choisi, une ferme loin de tout, sinistre à souhait, au cœur de l'hiver.
En observant attentivement la couverture, je me suis rendu compte que je connaissais l'endroit: il s'agit effectivement d'une ferme qui existe encore de nos jours, un endroit assez isolé à l'orée d'un bois et à proximité duquel je suis passé plusieurs fois lors de mes joggings dominicaux, une bâtisse presque abandonnée dont on se dit tout de suite que si ces crimes y étaient commis, ils passeraient aisément inaperçus. L'endroit idéal en fait. On sait que le huis-clos se prête bien au genre policier; ce roman en est une preuve supplémentaire.

Si vous êtes amateur.trice de polar historique bien documenté et ancré dans le terroir, ou que vous avez déjà lu le Serment de Haine, je pense que vous ne serez pas déçu.e par la peste de Moson, une nouvelle enquête du capitaine Grégoire Lefèbvre.

jeudi 18 juin 2020

Omniscience, retour de lecture

Comme promis, voici un petit retour de lecture d'Omniscience, le jeu de rôle post-apocalyptico-science-fictionnel de Christophe Breysse.
Avant toute chose, je tiens à préciser que je n'ai fait que lire le livre de jeu; je n'ai pas encore eu l'occasion de le tester, ce qui explique peut-être certaines lacunes ou imprécisions de compréhension suite à cette première lecture.
L'action du jeu se passe dans un futur post-apocalyptique où la Terre a été envahie par une race extraterrestre inconnue qu'on nomme les Envahisseurs. Les joueur.euse.s incarnent des Connectés, des personnes ayant développé un don de prescience et d'anticipation des actions de fameux Envahisseurs. A noter que si l'humanité s'est faite défoncée aussi facilement, c'est en partie parce que les Envahisseurs eux-mêmes disposaient de ce pouvoir étrange. Ici, certains humains commencent à développer eux aussi ce pouvoir surprenant, ce qui constitue un espoir pour la Résistance
Voilà pour le cadre de jeu général et on n'en sait pas plus à ce stade. C'est d'ailleurs un des axes principaux du jeu puisque les joueur.euse.s et le.la meneur.euse appelé.e l'Omniscient.e détermineront les détails du contexte de jeu de manière collaborative et collégiale.
L'autre force du jeu, c'est la narration partagée entre l'Omniscient.e et les joueur.euse.s sur base de procédures expliquées et détaillées dans le livre de règles et de cartes représentant les scènes, moments clés d'une histoire construite ensemble. Ici, point de liste de matériel, point de combat détaillé, point d'optimisation, uniquement de la narration. L'histoire est au cœur du jeu et les règles sont là pour soutenir l'histoire et permettre sa construction de manière harmonieuse.
En jetant un œil à la bibliographie, on n'est pas surpris de trouver des références en matière de jeux de rôle à narration/autorité partagée comme Frédéric Sintes ou Fabien Hildwein, ou les podcasts de la Cellule. On sent aussi l'influence d'Apocalypse World dans la mise en avant de la conversation autour de la table. Des jeux comme Sens et Monostatos sont cités, ainsi que le système FU qu'on reconnait dans la résolution des nœuds/conflits. Tout ça pour dire qu'Omniscience baigne dans une pléthore d'influences qui en font un jeu original dans ses mécaniques mais aussi assez déstabilisant. J'ai eu un peu de mal avec certains concepts que j'ai dû relire plusieurs fois (un glossaire à la fin de l'ouvrage aide pas mal à la compréhension et au rappel de la signification de chaque terme); pour autant, l'auteur a fait un véritable effort pédagogique pour rendre tout ça accessible, avec des exemples qui tombent très bien. Cette approche pas à pas fait aussi partie des points saillants du jeu. J'ai rarement vu un jeu prendre autant le temps d'expliquer les procédures de jeu.
Omniscience est très certainement un jeu qui vaut le détour, non pas pour son contexte qui est relativement classique du genre post-apo, mais par ses règles et ses mécaniques narratives très fines, l'emprise des joueur.euse.s sur l'histoire simulant parfaitement la progression de leur pouvoir de Connectés, puisque rappelons-le, les Personnages possèdent un pouvoir d'anticipation qui ira grandissant, ce pouvoir se matérialisant côté système par la narration partagée entre les participants; rien que pour ce concept, le jeu est une perle.
Vais-je y jouer ou le maîtriser? C'est une question délicate. Je pense qu'avant de le proposer à mes joueur.euse.s, une partie en tant que joueur me permettrait de fixer les règles par la pratique.

lundi 15 juin 2020

RPGaWEEK S2 EP39: la clé pour du jeu de rôle qui dure sur le long terme

Une vidéo réponse au sujet proposé par Bruno d'Atomic FUzION: la clé pour du jeu de rôle qui dure sur le long terme.

Omniscience, un jeu de Christophe Breysse

Christophe Breysse alias Pilule Rouge propose son jeu Omniscience à prix libre sur itch.io. L'occasion pour moi de découvrir un singulier jeu de rôle aux accents post-apocalyptiques et science-fiction.

Les Envahisseurs... Ils sont venus et ont vaincu l’humanité. Aujourd’hui la population survivante est parquée dans les quelques grandes villes qui subsistent transformées en ghettos. L’homme est devenu l’esclave des Envahisseurs et avance lentement vers l’extinction. Mais un espoir subsiste. Une nouvelle Résistance se dresse depuis peu. Ses membres sont peu nombreux, mal équipés, et manquent d’expérience. Pourtant chaque jour ils remportent des victoires et défient la toute puissance des Envahisseurs car ils ont un secret, ils ont les Connectés Ce sont des gens, très rares, qui ont développé un étrange pouvoir d’anticipation des actions des Envahisseurs. Grâce à cela ils peuvent agir efficacement et, peut être, finir par remporter la victoire.

Téléchargé aujourd'hui, je viens à peine d'en entamer la lecture. Je vous promets un retour très bientôt sous la forme d'une lecture commentée.

Supersix, kit de découverte

Eric Blaise vient de mettre en ligne une nouvelle mouture du kit de découverte de son jeu de rôle SuperSix, l'occasion pour moi de le télécharger et de vous en faire une petite lecture commentée.
SuperSix est, comme son titre l'indique, un jeu de rôle proposant de jouer des super héros de comics en lançant des dés à six faces. Le kit de découverte se présente comme un PDF de 28 pages expliquant le contexte du jeu, les règles, quatre personnages prêts à jouer et un scénario.
Après les remerciements d'usage, l'auteur nous présente brièvement le contexte et les enjeux de Supersix. Viennent ensuite la description du matériel de jeu (dés, jetons, fiches de personnage, crayons, gomme) et la distribution des rôles, à savoir un.e Meneur.euse (appelé.e ici Autorité Narrative) et des joueur.euse.s
Après une brève explication du déroulement standard d'une partie, on nous présente le casting c'est-à-dire les quatre personnages prétirés disponibles dans le kit (Marvelous Girl, Inferno, Luchador et Colosse) et le groupe Los Protectores qu'ils constituent.
Les règles de jeu, basées sur des poignées de dés à six faces, sont simples mais offrent néanmoins une grande nuance et beaucoup de latitude dans la résolution des actions.
En plus des trois scores de base, Muscle, Cœur et Cervelle, les personnages disposent de forces et de faiblesses, de super pouvoirs et de relations qui peuvent influencer la réussite ou l'échec des actions.
La fiche de personnage est un modèle de simplicité et permet de très vite maîtriser les différents aspects d'un personnage.
Des points de Synergie et de Tension, représentés par des jetons, viennent récompenser ou sanctionner la collaboration ou les oppositions au sein de l'équipe.
Les dix dernières pages du kit sont consacrées au scénario Péril à Coron City, à la description des PNJ et aux fiches des prétirés. Péril à Coron City est une aventure efficace pour un premier contact avec Supersix, l'occasion de tester les différentes mécaniques de jeu et peut-être le premier chapitre d'une saga.

jeudi 11 juin 2020

Mes derniers achats lecture

Un(e)Secte, Maxime Chattam

Les pires batailles de l'histoire, Nota Bene (Benjamin Brillaud)

Light City, des super-héros à la sauce OSR

Light City est un petit jeu de rôle de 26 pages proposant d'interpréter des super-héros de manière super-simple avec les mécaniques OSR issues de la Boîte Blanche du plus ancien jeu de rôle du monde. En seulement 26 pages, le jeu fournit des règles de création de super-héros, des archétypes (8 classes de base), de l'équipement (armes et armures principalement), des règles de jeu (combat, actions physiques et pouvoirs), des règles de progression (simples), un petit bestiaire, des conseils sur les repaires des grands méchants et les pièges, un exemple de grand méchant (Cerebex), des conseils d'adaptations et un comparatif/recyclage entre l'OSR standard et celui de la Boîte Blanche.
Il manque juste une fiche de personnage et une petite aventure d'introduction.
Le jeu est disponible gratuitement sur itch.io.
Cela faisait un moment que je cherchais un jeu de super-héros simple et abordable, j'entends par là facile à apprendre sans devoir se farcir des centaines de pages, et reposant sur des mécaniques que je connaissais déjà. J'ai longtemps erré à la recherche de la perle rare et j'avais noté l'existence de ce jeu. D'abord dubitatif sur l'opportunité de motoriser des super-héros avec de l'OSR, j'ai fini par faire l'effort d'une lecture complète et sans a priori. Et je dois bien reconnaître que finalement, il se pourrait que ce jeu soit LE jeu de super-héros que je cherchais depuis si longtemps. Même si la mise en page et la présentation générale un peu sèche ont un petit effet repoussoir (je ne raffole pas de la couverture et de certaines illustrations intérieures, mais j'avoue mes lacunes en ce qui concerne la culture comics qui se limite le plus souvent aux films et séries), je pense me servir de cette petite boîte à outils pour proposer du super-héros à mes jeunes joueur.euse.s. Merci à OSR pour sa traduction.

La Tour de Cerdoz, retour de lecture

La Tour de Cerdoz est un scénario pour Défis Fantastiques disponible gratuitement sur le site du Scriptarium. Assez court, 11 pages à peine, cette aventure s'adresse surtout à des joueur.euse.s et à un.e meneur.euse débutant.e.s. L'action se déroule près du petit village de Chêvrepont, que vous pourrez placer plus ou moins n'importe où en Allansia, où une tour mystérieuse a fait son apparition depuis quelques années. Nul n'ose s'en approcher, hormis un mage et ses servants qui ont osé y pénétrer et qu'on n'a jamais revus. C'est dans ce contexte que le groupe des personnages arrivent au village, alors que les villageois sont rançonnés depuis peu par de sinistres collecteurs d'impôts. Le reste, je vous le laisserai découvrir.
C'est avec plaisir que j'ai lu ce petit scénario sans prétention mais qui ouvre plus de possibilités qu'il n'y paraît. La nature même de la Tour offre plusieurs pistes pour une réutilisation dans d'autres histoires. Ce scénario permet aussi de découvrir les mécaniques de Défis Fantastiques et demandera autant de bravoure que de cervelle. A jouer simplement pour une petite soirée jeu de rôle entre ami.e.s. en mode one-shot, ça marche aussi. Merci à son auteur Graham Bottley et au Scriptarium pour cette sympathique aventure.

lundi 8 juin 2020

Sunset Kills (VF) corrigée

En avril dernier, je mettais en ligne une traduction de Sunset Kills, un jeu de rôle de Jesse RossMoklo a eu la gentillesse de relire et d'annoter le document. La première version contenait quelques typos et pas mal d'incohérences dans les formes inclusives. Voici donc une version corrigée de Sunset Kills

Vous pouvez la télécharger ici.

mercredi 3 juin 2020

Nibiru Quickstart Guide

Intrigué par une série de tweets sur Nibiru Role Playing Game, j'ai téléchargé le Quickstart Guide disponible gratuitement sur DriveThruRPG. Voici mon retour sur ce jeu de science-fiction atypique, autant par ses mécaniques de jeu que par son univers.
Nibiru se déroule à une époque incertaine dans un station spatiale, Nibiru, aux dimensions gigantesques. A l'intérieur de cet artefact, des environnements propices à la vie existent et des communautés y survivent tant bien que mal, dépendant constamment des cycles d'énergie de la station.
Plusieurs zones existent. Le Centre bénéficie des meilleures conditions de vie avec une énergie constante. Plus on s'éloigne du centre, plus la vie devient compliquée. Certaines parties de la station sont plongées dans des ténèbres inextricables et mortelles où seules subsistent des poches de vie, elles aussi dépendantes de technologies inconnues. On évolue dans un monde à mi-chemin entre le fantastique et la science-fiction; Nibiru n'est pas sans rappeler le vaisseau extraterrestre de Rendez-vous avec Rama.
Dans cet univers si particulier, les joueur.euse.s incarnent des Vagabonds dont la mémoire a été en partie effacée et qui errent dans Nibiru à la recherche de leurs souvenirs, et c'est là tout l'enjeu de ce jeu de rôle: la quête des Souvenirs.
Le jeu propose des règles simples à base de dés à quatre faces. On lance 3d4, chaque 4 correspondant à un succès. Les personnages sont caractérisés par une jauge de Corps et d'Esprit et une liste de Souvenirs, vide au début mais qui va s'étoffer au fil de leurs aventures.
Le Quickstart Guide présente succinctement l'univers, les mécaniques de jeu et un petit scénario, la Chanson de Bertha, qui prend place en bordure de la cité d'Oxydia qu'on peut voir sur la couverture du livret de jeu.
A la lecture de ce Quickstart Guide, je dirais que ce jeu peut s'adresser autant à des joueur.euse.s novices qu'à des vétérans du jeu de rôle à condition d'aimer les environnements étranges et merveilleux mâtinés de science-fiction. Par contre, il demandera un.e meneur.euse de jeu un peu expérimenté.e pour mettre l'univers en place, créer une ambiance fascinante et maintenir le ton horrifique et fantastique à la fois.
Quant au livre de jeu complet (un peu plus de 200 pages), je n'ai fait que feuilleter le PDF; les illustrations sont splendides et tendent à créer une ambiance alliant science-fiction et mysticisme. Le jeu n'existe hélas qu'en anglais. A lire à l'occasion si j'en ai le temps et l'envie. Un jeu intrigant, qui semble offrir une belle alternative science-fiction fantastique.

RPGaWEEK S2 EP38: dire non aux joueur.euse.s

Une vidéo réponse à la question posée par Bruno d'Atomic FUzION sur la pertinence de dire "non" aux joueur.euse.s.

mardi 2 juin 2020

VAMPIRE Bloodlines (PbtA)

Depuis peu je cherchais un jeu me permettant de jouer et de faire jouer dans l'univers de Vampire La Mascarade mais sans la lourdeur et la masse écrasante de règles et de fluff que Vampire a accumulé après presque trois décennies de présence dans le milieu du jeu de rôle; il est clair que pour celui ou celle qui souhaite se lancer dans le jeu de rôle Vampire, le défi peut sembler insurmontable. Même pour moi qui fais rouler des dés depuis presque trente ans, je ne me voyais pas assimiler l'épais grimoire de l'édition V20 de Vampire. Et donc je cherchais un jeu pas trop lourd et me permettant de proposer à mes joueur.euse.s quelque chose d'abordable ET de jouer des vampires déjà relativement puissants.
Je me suis souvenu avoir vu dans la liste des jeux de rôle Propulsés par l'Apocalypse (PbtA) un candidat intéressant: VAMPIRE Bloodlines. Son auteur, Boz, en parle sur le forum CasusNo.
Pour ma lecture, j'ai téléchargé la version 3.5 remise en pages par un fan du jeu (Wee pour ne pas le citer).
Ce n'est ni plus ni moins qu'une adaptation de Vampire La Mascarade et Requiem aux mécaniques d'Apocalypse World. Exit les clans, ici on se base sur une série de livrets de jeu et un ensemble d'Actions, certaines communes à tou.te.s, d'autres spécifiques à chaque livret.
Les aficionados d'Apocalypse World retrouveront les Actions de Base adaptées au contexte des créatures de la nuit: user de violence, se montrer agressif, séduire ou manipuler, cerner quelqu'un, faire le point, agir face au danger, utiliser ses pouvoirs, aider ou interférer, poursuivre quelqu'un.
Comme dans AW, les actions sont résolues en lançant 2d6+ une Caractéristique: Vitae, Mascarade, Instinct, Sang-Froid, Requiem.
Le système des Liens reste identique à celui d'AW, offrant une interaction terriblement efficace entre les personnages. Idem pour le système d'Expérience et d'Avancement.
Les Actions dites Périphériques - résister à la frénésie, partir en chasse, étreindre un mortel, lier quelqu'un par le sang, créer une goule - couvrent un peu plus les activités liées à la nature même du vampire.
La Soif de sang du vampire a droit à sa jauge, avec à la clé, un état Assoiffé puis une éventuelle Torpeur si le vampire ne se nourrit pas. Les vampires étant des créatures assez résistantes, on distinguera les dégâts Normaux et Aggravés, avec une horloge classique des PbtA pour gérer l'état de santé du vampire.
Vient s'ajouter la notion de Plaie, des états que le vampire peut prendre lorsqu'il subit des dommages, chaque état impactant une des Caractéristiques du personnage.
La Dégradation représente la déchéance du vampire, son cheminement inexorable vers la damnation et la bête (un peu à l'image de l'Humanité dans les jeux de White Wolf). Là encore, selon les actions du personnage et la fiction, le vampire sera appelé à cocher des dégradations et à glisser lentement vers la noirceur de sa condition de monstre mort-vivant.
Les Factions et les Faveurs donnent lieu à une série d'Actions - aller aux nouvelles, identifier quelqu'un, offrir une faveur, encaisser une dette, refuser d'honorer une dette, utiliser le nom d'un débiteur - simulant parfaitement les alliances et les trahisons du monde des ténèbres.
Les règles des Domaines permettent de définir aisément les zones d'influence des vampires, leur terrain de chasse, leur refuge, leur fief. Une Domaine est ainsi défini en termes d'Abondance, de Vigilance et de Souveraineté.
Le jeu se conclue par une série de livrets de personnages. On nous propose huit archétypes couvrant un large panel de vampires à interpréter: l'Archonte (serviteur fidèle d'un Prince), l'Anarch (sauvage et hors de contrôle, ne respectant aucun autorité), la Succube (prédateur et séducteur), le Nosfératu (monstrueux et manipulateur), la Harpie (araignée tissant méticuleusement sa toile, pouvoir de l'ombre), le Prédateur (fauve de la nuit), le Régent (seigneur d'un Domaine), la Sorcière (détentrice des noirs secrets de la magie).

VAMPIRE Bloodlines offre, en une cinquantaine de pages, une véritable alternative à Vampire, pour autant qu'on connaisse déjà les règles et les principes d'Apocalypse World et un peu l'univers des jeux White Wolf. Pour ma part, j'ai été conquis. Reste à relire les règles et à organiser une première session pour permettre aux joueur.euse.s de choisir leurs personnages respectifs parmi les huit archétypes proposés et imaginer ensemble le cadre de jeu.

Tau Ceti ouvre sa librairie

Je vous ai déjà parlé à maintes reprises du Podcast Dont Vous Êtes Le Héros
Tau Ceti, l'association derrière cet excellent podcast, vient d'inaugurer sa librairie en ligne et propose déjà quatre ouvrages dont La Malédiction de Mordred, de votre serviteur.
Bravo à Tau Ceti pour cette initiative visant à promouvoir les livres-jeux et à soutenir les auteur.e.s.

lundi 1 juin 2020

Ma lecture du moment: la peste de Moson

Ma lecture du moment: la peste de Moson, le second tome des enquêtes de Grégoire Lefèbvre, officier sous Napoléon, en poste sur les terres de Belgique. Et second roman de ma sœur. Je vous en parlais en avril dernier. 
J'ai mon exemplaire papier. Je vous en dis plus très bientôt.

lundi 25 mai 2020

Nouveau site pour OSRIC

Si certains clones et rétroclones ont misé sur une redécouverte des plaisirs du jeu OSR par la réécriture et la simplification, ce n'est pas le cas de tous les ouvrages de la mouvance Old School et certainement pas le cas du Old School Reference & Index Compilation de Matthew Finch et Stuart Marshall, plus connu sous l'acronyme OSRIC. Fort de ses presque 400 pages, cet épais ouvrage reprend les règles et le bestiaire de AD&D dans toute sa complexe splendeur.
Le site d'OSRIC a récemment fait peau neuve: un magnifique écrin pour un joyau très particulier.

Tatooine Pti6

Histoire de préparer de futures parties de Starwars avec Pti6, j'ai préparé un premier document, 3 pages format A5, sur une des planètes emblématiques de l'univers Starwars, à savoir la désertique Tatooine. L'idée de départ était de proposer une présentation succincte et 1d6 synopsis d'aventures ainsi que les informations techniques des protagonistes, vaisseaux et créatures.
L'époque de jeu est celle dépeinte dans le MMORPG Starwars The Old Republic.
Téléchargez le fichier ici

samedi 23 mai 2020

Starwars Pti6

Suite aux deux vidéos de JDR D30 concernant le système D6 et plus particulièrement Pti6, la version allégée proposée gratuitement par John Grümph sur le patreon de Chibi, l'idée de refaire du Starwars D6 a doucement fait son chemin dans ma cervelle de rôliste. Et vu que je n'ai plus mes bouquins de Starwars, vendus depuis des éons, je me suis dit que ça serait sympa d'essayer Pti6. Du coup, je me suis fait des fiches de personnage à l'ancienne, en empruntant le look des premières éditions de Starwars D6 mais avec les attributs et compétences de Pti6.

Téléchargez le fichier ici

RPGaWEEK S2 EP37: comment bien terminer une campagne (de jdr)

Une vidéo réponse à la question posée par Bruno d'Atomic FUzION sur comment bien terminer une campagne de jeu de rôle.

The Terror (saison 1)

En 1847, la Marine Royale britannique entreprend une périlleuse mission : découvrir le passage du Nord. Contraint de prendre le commandement, le capitaine Francis Crozier devra gérer le froid glacial, les menaces de mutinerie, le manque de nourriture ainsi qu'une menace bien pire encore.

Une série inspirée de faits réels, en l'occurrence l'expédition Franklin de 1845 et qui avait pour but de découvrir le passage du nord-ouest, une route inédite vers la Chine et les Indes en passant par les mers arctiques, mission qui se solda par la disparition de l'entièreté des membres de l'expédition, les équipages des deux navires, l'Erebus et le Terror.
Cette série met en scène cette expédition; bloqués dans les glaces de l'Arctique, les hommes de l'Erebus et du Terror devront affronter le froid, l'isolement, la faim et la peur. Mais quelque chose rôde autour des navires figés dans la glace, quelque chose de terriblement hostile. Une très bonne série à mon sens, une subtile montée en puissance et une tension finement distillée au fil des épisodes. Un destin d'autant plus tragique qu'il est inspiré de faits réels. Glaçant et terriblement efficace. Une inspiration certaine pour vos jeux de rôle d'horreur.

mercredi 20 mai 2020

Sprawl Goons Upgraded, version française

Je vous en parlais pas plus tard qu'il y a deux jours. L'auteur de Sprawl Goons a mis en ligne une version améliorée de son jeu. Ni une ni deux, je vous propose ici une traduction française, avec l'aimable autorisation de l'auteur.
En fait, j'ai traduit les règles disponibles sur le blog de Geist, en y ajoutant trois personnages prêts à jouer.
Téléchargez le jeu ici
Sprawl Goons Upgraded VF

Egalement disponible sur itch.io

lundi 18 mai 2020

Sprawl Goons Upgraded

Sprawl Goons était un hack de Tunnel Goons pour jouer du cyberpunk. Ce petit jeu de rôle en une page avait vu le jour à l'occasion de la Goon Jam en août de l'année dernière. Geist, son auteur, vient d'en remettre une couche avec une version Upgraded de Sprawl Goons, disponible sur itch.io et drivethrurpg pour seulement 3$.

A noter que les règles de cette nouvelle mouture sont également disponibles gratuitement sur le blog de l'auteur.
Au menu de cette version améliorée, une nouvelle caractéristique pour gérer l'équilibre mental du personnage, des points de vie qui deviennent des Points de Résilience, un dé de glitch ou d'upgrade pour simuler un désavantage ou un avantage, un système d'initiative tenant compte des augmentations cybernétiques et des drogues/stimulants pris par le personnage, des blessures critiques et une localisation des blessures, du hacking et une pléthore de petites règles optionnelles bien sympas. De quoi étoffer vos parties et rebooster ce petit système.

jeudi 14 mai 2020

Green Dawn Mall est sorti

Je vous en parlais début février: Green Dawn Mall de Côme Martin est maintenant disponible en version complète sur itch.io. Pour rappel, GdM est un jeu d'exploration étrange dans un centre commercial qui ne l'est pas moins.
Si le jeu vous intrigue, allez donc jeter un œil sur les deux actual plays de 2d6plusCool.

Bêta de la version grand format des règles de base de Portes Monstres & Trésors (Labyrinth Lord)

Le Scriptorium vient de mettre récemment en ligne la bêta de la version grand format des règles de base de Portes Monstres & Trésors.
Pour rappel, Portes Monstres & Trésors (PMT) est une adaptation/traduction de Labyrinth Lord  (rétroclone de AD&D) de Daniel Proctor.
Cette version bêta est un PDF de 228 pages, très complète, avec tout ce qu'il faut pour créer votre groupe de héros et partir à l'aventure: règles de création des personnages, magie, gestion de l'aventure, des rencontres et des combats, le bestiaire monstrueux, les trésors, des conseils de maîtrise et un cadre de jeu, sans oublier une feuille de personnage.
A noter aussi que PMT propose, outre les règles de base héritées de AD&D, plein de règles optionnelles comme la Classe d'Armure Ascendante et le Bonus d'Attaque, le Jet de Sauvegarde Unique, un récapitulatif de la création d'un personnage de niveau 1 très pratique pour n'oublier aucune étape, plusieurs méthodes pour déterminer les six caractéristiques de base d'un personnage, des règles pour renforcer un peu la classe de Voleur, des équipements de départ par classe, des règles pour rendre les combats plus rapides et spectaculaires, et plein d'autres règles optionnelles qu'il serait fastidieux de détailler ici; le tout bénéficie d'une mise en page soignée et facile à consulter. Il ne lui reste plus qu'une couverture pour être complet.

vendredi 8 mai 2020

The Kobold Lair

Certains rôlistes aiment se lancer des défis un peu fous. C'est le cas de Gnarled Monster qui a eu l'idée de réécrire et d'illustrer la très connu The Keep on the Borderlands sous la forme de one-page-dungeon. Le résultat est surprenant et terriblement inspirant.
Ça donne furieusement envie de ressortir ses dés et de se lancer dans l'aventure. Le format donjon-en-une-page est simple et pratique. Vous pouvez l'utiliser pour jouer la fameuse campagne de D&D ou l'intégrer comme module indépendant dans votre propre campagne. Les monstres sont décrits avec des caractéristiques relativement compatibles avec les différentes éditions de D&D. Du bel ouvrage.
Vous pouvez télécharger cette pépite sur gnarledmonster.itch.io

jeudi 7 mai 2020

Birds of Prey and the Fantabulous Emancipation of Harley Quinn

Vous connaissez l'histoire du flic, de l'oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ?
BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE D'HARLEY QUINN) est une histoire déjantée racontée par Harley Quinn en personne, d'une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, le méchant le plus abominable et le plus narcissique de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman.
Birds of Prey c'est déjanté, coloré, frappa-dingue mais terriblement satisfaisant, le tout baigné dans une esthétique très Comics. Un bon moment de franche rigolade d'une violence sans pareil. Âmes sensibles s'abstenir. Pour les autres, régalez-vous !

lundi 4 mai 2020

RPGaWEEK S2 EP36: hommage aux joueur.euse.s qu'on apprécie (ou pas)

Une vidéo réponse à l'idée suggérée par Bruno d'Atomic FUzION de rendre hommage aux joueur.euse.s qu'on apprécie (ou pas).

jeudi 30 avril 2020

Sunset Kills, version française

En septembre de l'année dernière, je vous avais brièvement parlé de Sunset Kills, un petit jeu de rôle PbtA mettant en scène des adolescents chasseurs de monstres à la Buffy. Je vous propose aujourd'hui une version française, avec l'aimable autorisation de son auteur Jesse Ross
Comme mentionné plus haut, Sunset Kills met en scène une bande d'adolescents luttant contre des monstres qui envahissent leur ville. C'est court (8 pages), avec des conseils de maîtrise, un générateur d'intrigues, un livret pour le MJ et quatre livres de personnages. Côté règles, c'est du 2d6+ à la PbtA fort proche de Monster of the Week mais en plus simple. De quoi lancer une petite chasse aux monstres sur le pouce. Sans doute aussi un bon outil pour s'essayer au PbtA et initier ses petit.e.s camarades.
Téléchargez le jeu ici

mardi 28 avril 2020

La Peste de Moson (Catherine Lheureux)

Décembre 1799, Fumal en Hesbaye. Un mal étrange vient de se déclarer. S’agit-il de la peste ? Quels sombres secrets ce village coupé du monde par la neige peut-il receler ?

Après Le Serment de Haine, ma sœur vient de sortir son second roman intitulé La Peste de Moson. C'est du polar historique, à l'époque de Napoléon, une nouvelle enquête de Grégoire Lefèbvre, officier de la gendarmerie française, envoyé loin de son Auvergne natale sur les terres de Belgique.
En vente sur Amazon au format papier et numérique.