dimanche 22 novembre 2020

L'illusion (Maxime Chattam)

Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l'été. Ne reste alors qu'une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d'arriver, mais, déjà, quelque chose l'inquiète. Ce sentiment d'être épié, ces "visions" qui le hantent, cette disparition soudaine. Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu'à douter de sa raison. Bienvenue à Val Quarios, une "jolie petite station familiale" où la mort rôde avec la gourmandise d'une tempête d'été.

Avec son dernier roman L'illusion, Maxime Chattam nous invite à un huis clos montagnard angoissant et terriblement efficace. Une mise en place magistrale, un pouvoir d'évocation terrifiant qui vous emmènera aux portes de la folie, à l'instar de Hugo, le héros de l'histoire. Une illusion savamment orchestrée par maître Chattam. C'est bien simple, en refermant ce roman, je ne pouvais rien dire d'autre qu'un wouaw médusé face à un labyrinthe littéraire aussi machiavélique, où on se perd en croyant toucher la vérité du doigt à plusieurs reprises, et où on se rend compte une fois la lecture terminée qu'on était loin, mais alors très loin d'avoir ne fusse qu'effleuré la révélation finale.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire