dimanche 15 novembre 2020

The Liberator (série Netflix)

Je viens de terminer l'excellente mini-série Netflix The Liberator.

Retour sur les combats menés par le Général de brigade Felix Sparks et le 157ième régiment d'infanterie d'Oklahoma lors de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à la libération du camp de Dachau, régiment composé à majorité de cow-boys texans, d'amérindiens et de mexicano-américains.

D'après une histoire vraie, cette série de 4 épisodes retrace les combats d'un régiment d'infanterie américain lors de la Seconde Guerre Mondiale, de leur débarquement en Italie jusqu'au camp de Dachau, une épopée faite de peur et de moments de bravoure, de courage, d'héroïsme mais aussi de doute. Cette série, dans la lignée d'un Band of Brothers, propose un visuel original, à mis chemin entre le film et l'animation, grâce à la technique dite Trioscope Enhanced Hybrid Animation, proche de la  rotoscopie. L'effet est à la fois saisissant et donne un rendu très Comic Book.

J'ai beaucoup apprécié cette mini-série; les personnages sont attachants et l'histoire très prenante au point où je l'ai presque regardée en une soirée. Une belle surprise. Dommage que ça se limitait à quatre épisodes; j'en aurais bien repris un peu. Je vous la recommande si vous aimez les histoires de guerre et la Seconde Guerre Mondiale.

Côté jeu de rôle, une grosse inspiration pour jouer à The RegimentSoleil Noir ou encore WWII: Operation WhiteBox.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire