samedi 20 juillet 2024

The Boys (saison 4), est-ce que ça ne va pas un peu trop loin ?

Cette quatrième et avant-dernière saison de The Boys est plus dingue et plus folle que jamais. Alors que le Protecteur, aidé par Sister Sage et une tripotée de super vilains, est plus proche que jamais du pouvoir suprême, les Boys tentent de coûte que coûte de trouver un moyen de le neutraliser; une course-poursuite qui ne sera pas sans dégâts collatéraux et autres débordements sanglants.

Une quatrième saison certes plein de rebondissements mais aussi de moments d'une extrême violence, parfois très malaisants pour certains; ceux.celles qui ont vu cette quatrième saison reconnaîtront sans doute les moments que j'évoque ici. De mon point de vue une des moins bonnes saisons à ce jour. Une escalade dans le bizarre et dans l'extrême mais après tout, on est dans The Boys. Âmes sensibles s'abstenir. 

La cinquième saison est annoncée comme la dernière. Très curieux de voir comme les scénaristes vont arriver à conclure une histoire qui est partie à ce point en sucette.

jeudi 18 juillet 2024

La Moitié d'une Guerre (Joe Abercrombie)

Seule la moitié d’une guerre se joue avec des épées. Le monde de la princesse Skara a été mis à feu et à sang lorsque sa famille a été massacrée et qu’on l’a dépossédée de son trône. Il ne lui reste que les mots pour se défendre. Afin de réclamer ce qui lui revient de droit, Skara doit donc dompter sa peur et affûter son discours, car seule la moitié d’une guerre se joue avec des épées. Père Yarvi le sait lui aussi : ancien esclave infirme devenu ministre d’un roi, il a parcouru un long chemin, et c’est par son intelligence acérée qu’il a fait de ses anciens ennemis ses alliés. Mais parfois, il faut vaincre le mal par le mal. Car voilà que la paix fragile est menacée par une armée gigantesque, menée par un fou sanguinaire qui ne vénère d’autre dieu que la Mort. Le règne de mère Guerre arrive, et risque de plonger toute la Mer Éclatée dans le chaos.


Troisième et dernier tome du cycle de La Mer Éclatée, La Moitié d'une Guerre nous emmène au royaume de Trovenland, ou du moins ce qu'il en reste, après qu'un fou sanguinaire à la solde du Haut-Roi ait mis la contrée à feu et à sang, massacrant tout sur son passage, assassinant la famille royale. Seule la jeune et inexpérimentée princesse Skara réussit à s'enfuir.

Dans ce troisième volume, on s'attache aux pas de cette princesse exilée et on suit son combat pour se venger de l'assassin de son grand-père, le roi Fynn, et restaurer sa monarchie bafoué. Sur son chemin, elle s'alliera au père Yarni, ministre du royaume voisin et à la sage Reine Laithline.

Un dernier volet plein de grandes batailles, de nouveaux personnages attachants, de pertes et de sacrifices aussi. Personne ne ressortira indemne de cette Moitié de Guerre. On en découvre aussi un peu plus sur le monde de La Mer Éclatée, et notamment l'étrange magie elfique dont on devine une origine pour le moins troublante, sans que rien ne soit vraiment expliquée, l'auteur laissant planer le mystère sur la genèse même de son univers.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce troisième tome. Ca fait toujours un peu bizarre de terminer une saga; j'avoue avoir eu un petit pincement au cœur au moment de fermer ce dernier ouvrage. Une trilogie singulière, un univers fascinant, aux origines nébuleuses (je ne peux guère en dire plus sans risquer de divulgâcher), des personnages attachants, bien développés et qui évoluent avec le récit, quelques touches d'humour aussi. Bref, un très agréable moment de lecture et d'évasion, à un moment de ma vie où j'en ai bien besoin.

mardi 16 juillet 2024

Le Voyage de l'Effroi (le Podcast Dont Vous Êtes Le Héros)

Une fois de plus, on retrouve Xavier et Fred dans un Podcast Dont Vous Êtes Le Héros sur Le Voyage de l'Effroi, quatrième tome de la série Quête du Graal. Un volume un peu foutraque, une aventure faite de bric et de broc, mélange improbable d'aventures arthuriennes, vikings et d'odyssée dans la Grèce antique. Sans oublier l'humour omniprésente et les règles de jeu mal fagotées.

Vidéo Coup Critique sur le jeu de rôle ALIEN

Une excellente critique sur le jeu de rôle ALIEN, par Coup Critique. Une vidéo qui donne une bonne idée du jeu, de ses qualités en tant que jeu de rôle, l'univers d'ALIEN, bien plus large que ce qu'en montrent les films, un jeu qui ne se limite pas à du dégommage de xénomorphes. Merci à Coup Critique.

dimanche 14 juillet 2024

Le Temple de la Terreur (le Podcast Dont Vous Êtes Le Héros)

On retrouve Xavier et Fred pour un partage autour d'un des épisodes emblématiques de la collection Défis Fantastiques, Le Temple de la Terreur de Ian Livingstone. Un one true path des plus ardus.

jeudi 4 juillet 2024

La moitié d'un monde (Joe Abercrombie)

Parfois, les filles sont bénies par la guerre. C'est le cas d'Épine. Espérant venger la mort de son père, elle ne vit que pour se battre. Mais la voilà accusée de meurtre par l'homme qui lui a appris à tuer. C'est alors que Yarvi, ministre du Gettland et maître de la manipulation, lui propose un marché qu'elle ne peut refuser. Contrainte de prendre part à ses manipulations politiques, Épine va traverser la moitié du monde en quête d'alliés contre l'impitoyable Haut Roi. Accompagnée d'un guerrier qui déteste la violence, elle découvre aussi le prix du sang et l'art de la tromperie. Épine ne serai-elle qu'un pion pour les puissants, ou parviendra-t-elle à tracer son propre chemin ?


Ce second tome de La Mer Éclatée suit le destin d'Epine, jeune fille farouche, et de Brand, jeune homme idéaliste rêvant de devenir guerrier. Tous deux croiseront le chemin de Yarvi, devenu ministre du roi Uthil du Gettland, qui les entraînera dans un incroyable voyage au-delà de la Mer Éclatée, dans les lointaines contrées de l'Empire du Sud.

Cet opus prend des dimensions très politiques, avec des alliances qui se font et se défont au gré des affrontements et des rencontres. Le monde de la Mer Éclatée prend de l'ampleur, de déployant loin, au-delà des rivières Divine et Déniée, jusqu'aux portes de la Première Ville, capitale de fascinant Empire du Sud. Une fois de plus l'auteur nous propose un panel de personnages singuliers, héros en devenir, instructrice inflexible, impératrice inexpérimentée et régent retors, monarques trop fiers et habiles diplomates, convoqués dans un récit haut en couleurs, aux dimensions d'une saga.

Une formidable inspiration pour un jeu de rôle fantasy, en mode campagne épique.

Encore une fois une très agréable lecture, les chapitres se succédant à un rythme effréné.