jeudi 29 octobre 2020

Buffy contre les vampires: c'est fait !

En mars dernier, ma fille (12 ans) et moi entamions le visionnage de la série Buffy contre les vampires. On vient de terminer de regarder le 22ième et dernier épisode de la 7ième et dernière saison ce soir. Un grand moment et l'impression d'avoir bouclé un sacré marathon.
Ça nous fait de la matière pour jouer à Monster of the Week ou Sunset Kills.

Labyrinthe, de Jim Henson, le jeu d'aventure, bientôt en français

Je vous avais parlé il y a déjà un moment du jeu d'aventure tiré de Labyrinth, ce fabuleux film de Jim Henson, un ovni rôliste en même temps qu'un très bel objet. Bonne nouvelle puisque Black Book Editions nous annonce une version française très prochainement.

Serez-vous assez courageux pour affronter le roi des gobelins et vaincre le labyrinthe ?

Labyrinthe propose une expérience à mi-chemin entre le Livre Dont Vous Êtes Le Héros et le jeu de rôle. Les joueur.euse.s seront confronté.e.s à des défis, des ennemis à vaincre, des pièges à surmonter, dans un temps limité. Chaque partie du labyrinthe est décrite sur une double page. Une fois le défi réalisé, les joueur.euse.s sont envoyé.e.s vers une autre partie du labyrinthe selon leur choix. Outre les dangers du labyrinthe, ils devront garder un œil sur la montre (une mécanique de jeu simule le temps qui passe selon les lieux visités et les épreuves) car s'ils ne parviennent pas au palais du roi des gobelins à temps, leur ami.e/petit frère.sœur rejoindra les rangs des gobelins (comme Toby, le petit frère de Sarah, dans le film éponyme).

Du côté mécaniques de jeu, on est sur du très simple avec deux dés à 6 faces, d'ailleurs fournis avec le livre de manière très élégante (les dés sont logés dans un espace découpé dans les pages même du livre. Et si vous préférez motoriser Labyrinthe avec votre système de jeu préféré, c'est possible aussi.

La vidéo de présentation de la version originale donnait vraiment envie. Je me réjouis donc de voir ce petit bouquin traduit dans la langue de Molière. De quoi réenchanter un peu un monde de plus en plus gris, en plus d'un très beau produit d'appel pour initier au jeu de rôle. A feuilleter sans tarder (dès sa sortie, prévue en novembre).

mardi 27 octobre 2020

Ma lecture du moment: La Huitième Couleur, tome 1 des Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)

Histoire de me changer les idées dans ce monde de plus en plus morose, je me suis replongé dans les Annales du Disque-Monde avec la Huitième Couleur de Terry Pratchett, première tome de cette singulière saga.

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une Tortue. A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme, chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Ricevent de sa sécurité dans la ville quadrillée par la guilde des voleurs et celle des assassins; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'au bord du disque. Car Deuxfleurs appartenait à l'espèce la plus redoutable qui soit : un touriste.

jeudi 22 octobre 2020

SRD de Green Dawn Mall

Green Dawn Mall est un jeu de rôle où les joueur.euse.s incarnent des enfants (ou adolescents) explorant un étrange centre commercial à la recherche d'un.e ami.e égaré.e ou d'un objet perdu, le tout dans une ambiance bizarro-étrange proche de Stranger Things et de la 4ième dimension.
Son auteur Côme Martin nous propose le SRD (System Reference Document) gratuitement sur itch.io, l'occasion de découvrir les mécaniques du jeu et peut-être de les réutiliser dans vos propres productions. 
Si vous ne connaissez pas GDM, n'hésitez pas à télécharger le kit de découverte Première Incursion ou à écouter/visionner l'actual play de 2d6+Cool.

mardi 20 octobre 2020

Le système parfait: le Graal du rôliste

Ma réponse à Patbou de la chaîne Black Ravens à sa vidéo très pertinente sur le système parfait, à la fois marronnier et Graal pour de nombre de rôlistes.

L'Antre des Dragons, le Podcast Dont Vous Etes le Héros

Pour son 73e numéro, le Podcast Dont Vous Êtes Le Héros revient sur le second volume de la Quête du Graal intitulé L'Antre des Dragons.

L'occasion de se replonger une fois de plus dans les aventures de Pip, le jeune garçon de ferme devenu chevalier de la Table Ronde sous l'égide de Merlin. Nos deux compère, Xavier et Fred (et Fabien), nous raconte leur aventure.

Un gigantesque dragon sème la ruine dans tout le royaume d'Avalon, allant jusqu'à menacer le Roi Arthur et sa cour. Les courageux chevaliers de la Table Ronde eux-mêmes sont impuissants. VOUS seul êtes capable de libérer le peuple de ce monstre terrifiant. Rien de plus simple! Il vous suffit de partir à sa recherche et de le défier au cœur de son repaire. Oh, un dernier détail: saviez-vous que jamais personne n'est revenu vivant de l'Antre des Dragons?

lundi 19 octobre 2020

Le Disque Flottant de Tenser

Parmi les sortilèges emblématiques de Donjons & Dragons, il en est certains qui m'ont toujours intrigué. Je ne parle pas ici du très connu Projectile Magique ou de la célèbre Boule de Feu. Je vous parle d'un sort dont mes joueur.euse.s ont abusé ad nauseum et qui porte un nom assez énigmatique: le Disque Flottant de Tenser. De quoi s'agit-il exactement? Voici la définition du dit sort comme elle est reprise dans le manuel de jeu.

Sort de niveau 1 - invocation (rituel)
Temps d'incantation : 1 action
Portée : 9 mètres
Composantes : V, S, M (une goutte de mercure)
Durée : 1 heure
Ce sort crée un plateau de force horizontal et circulaire, de 90 cm de diamètre et épais de 2,50 cm, qui flotte 90 cm au-dessus du sol dans un espace inoccupé de votre choix, à portée et que vous pouvez voir. Le disque reste en place pour la durée du sort et peut supporter 250 kg. Si plus de poids est placé sur le disque, le sort prend fin, et tout ce qui se trouve sur le disque tombe sur le sol.
Le disque est immobile tant que vous vous trouvez à 6 mètres de lui. Si vous vous déplacez à plus de 6 mètres, le disque vous suit jusqu'à se retrouver de nouveau à 6 mètres de vous. Il peut se déplacer au-dessus de n'importe quel type de terrain, monter et descendre les escaliers, les pentes et tout ce qui y ressemble, mais il ne peut effectuer un changement brutal d'altitude égal ou supérieur à 3 mètres. Par exemple, le disque ne peut pas se déplacer au-dessus d'un gouffre de 3 mètres de profondeur, ou il ne peut pas sortir d'un gouffre de 3 mètres de haut s'il a été invoqué au fond.
Si vous vous déplacez à plus de 30 mètres du disque (par exemple parce qu'il ne peut pas passer au-dessus d'un obstacle pour vous suivre), le sort prend fin.

Ce sortilège, à priori inoffensif, était le préféré d'un de mes joueurs. Il s'en servait autant pour porter son équipement que pour se porter lui-même. J'avoue à l'époque avoir lu la description du sort un peu trop rapidement et j'ai sans doute laissé le joueur en question abuser de ce disque pour franchir des gouffres ou passer par dessus des murailles. Il me semble même que le Disque a servi à couper des ennemis en deux. Bref, un usage ô combien abusif mais très satisfaisant pour le joueur concerné.

Au-delà du sort lui-même, je ne m'étais jamais vraiment demandé qui était ce fameux Tenser. Du coup, j'ai fait quelques petites recherches. Tenser est un personnage né à l'aube de Donjons & Dragons, et même un peu avant l'avènement du jeu de rôle alors que Gary Gygax testait les premières moutures de son jeu avec ses enfants. Tenser est un magicien créé par Ernie, un des enfants de Gygax; c'est en fait l'anagramme d'Ernest. C'est amusant de voir à quel point les premiers héros qui ont arpenté les tunnels et les caves imaginés par Gygax ont laissé une emprunte durable sur l'univers de D&D, sans doute une façon amusante d'immortaliser ces premiers aventuriers. Personnellement, je suis toujours ému de découvrir de telles références qui donnent une certaine profondeur à la mythologie D&D.

vendredi 16 octobre 2020

RPGaWEEK S3 EP05: la session 0

Dans cette vidéo réponse pour la 6e question du RPGaWEEK, je vous parle de la fameuse session 0. Merci à Bruno d'Atomik FUzion pour cette boîte de Pandore.

jeudi 15 octobre 2020

Hellboy en jeu de rôle (2)

La seconde partie du livret Hellboy RPG Quickstart est un scénario intitulé Le Triste Cas de Mary Pim. Cette première aventure d'introduction n'est ni plus ni moins que l'exploration d'une maison hantée. Les agents, dont les feuilles de personnages sont en fin de livret, se voient confiés la délicate tâche de visiter une maison soi-disant hantée et de découvrir la vérité sur ce lieu étrange.

L'histoire est fournie avec les plans de l'endroit et cinq agents prétirés: le Docteur Marcus Hansard, la détective Mona Samaha Mai, l'archéologue Fransceca Lane, la russe Aleksandra  Zarkova et le Révérend Jeremie Peters.

Le scénario, relativement classique dans sa forme, réserve malgré tout quelques petites surprises aux investigateurs, d'autant que l'histoire du lieu et de ses occupants est sombre et dramatique. Il sera également l'occasion pour les joueur.euse.s et le.la meneur.euse de se familiariser avec les mécaniques de Bonne Fortune et de Malédiction qui ne manqueront pas de mettre la pression sur les personnages tel un funeste compte-à-rebours.

RPGaWEEK S3 EP05: le ou les jeux candidates pour des parties improvisées

Dans le cadre de la 3e saison du RPGaWEEK, mes propositions de jeu pour des parties improvisées, quand le.la meneur.euse de jeu ne peut pas venir; un sujet proposé par Bruno d'Atomik FUzion.

mercredi 14 octobre 2020

Hellboy en jeu de rôle (1)

Hellboy a toujours occupé une place spéciale dans mon cœur de rôliste. J'avais d'abord été séduit par le trait de Mike Mignola, trait que j'avais également retrouvé dans l'adaptation en BD du Cycle des Épées de Fritz Leiber. Jadis, j'avais acheté l'une des premières adaptations jeu de rôle sous GURPS, ouvrage que j'avais trouvé utile d'un point de vue univers mais nettement moins d'un point de vue règles de jeu. Je l'ai d'ailleurs revendu depuis.
Début septembre, j'avais vu passé un financement participatif pour un nouveau jeu de rôle Hellboy, motorisé cette fois par la 5ième édition de Donjons & Dragons. Dans un premier temps, j'avoue avoir été un peu dubitatif sur la pertinence d'adapter cet univers à 5E mais depuis, je me suis (re)plongé dans cette fameuse 5E à côté de laquelle j'était passée et je me suis dit "finalement pourquoi pas".
J'ai donc téléchargé le Quickstart proposé sur le site de kickstarter et je me suis lancé dans sa lecture attentive.
Parallèlement, histoire de me remettre dans le bain, j'ai ressorti mon album de Hellboy Les Germes de la Destruction et j'ai revu le premier film de la franchise, à mon humble avis le meilleur.
On nous propose donc un nouveau jeu de rôle dans l'univers de Hellboy où on incarne des agents du Bureau de Recherche et de Défense Paranormale, le fameux BPRD. J'imagine qu'on pourra incarner aussi des personnages emblématiques comme Liz ou même Hellboy mais pour l'heure, le Quickstart nous propose des agents un peu plus conventionnels.
Le livret de jeu compte une cinquantaine de pages. Après une rapide présentation de ce qu'est un jeu de rôle, on aborde les règles de base de 5E: caractéristiques et modificateurs, bonus de maîtrise, compétences, jets de dé pour les tests de compétences, d'attaques et de sauvegardes, la règle de l'avantage/désavantage qui est un peu le couteau suisse de la 5E, une description rapide des compétences, les règles de combat, les différentes conditions qui peuvent affliger les personnages, les points de vie, les niveaux de blessure, les possibilités de soins. Deux règles originales sont proposées: les points de Bonne Fortune (Ingenuity) et les points de Malédiction (Doom); je précise qu'à ce stade, aucune traduction française officielle n'a été proposée et que je les traduit comme je les comprends au vu de leurs usages en jeu.
En gros, à chaque jet de d20, les joueur.euse.s sont invités à lancer 1d10 en plus. Sur un 10, le personnage gagne un point de Bonne Fortune. Sur un 1, le.la Meneur.euse de jeu gagne un point de Malédiction. Comme vous l'aurez deviné, ces points sont là pour faciliter ou compliquer la vie des personnages.
Un fumble peut se produire si le personnage échoue et gagne un point de Malédiction en même temps. Sur papier, ces nouvelles règles que sont la Bonne Fortune et la Malédiction me semblent intéressants. A voir si ça ne risque pas d'alourdir le jeu. A voir si on ne doit pas simplifier les choses et rester sur l'échec critique sur un 1 naturel et la réussite critique sur un 20, règles qui d'ailleurs sont partiellement utilisées, en plus du d10 qui ressemble fort au dé libre de Starwars maintenant que j'y pense.
La seconde partie du livret est consacrée à une aventure d'initiation intitulée Le Triste Cas de Mary Pim. L'histoire est fournie avec des plans en couleurs et 5 personnages prétirés. J'en suis là de ma lecture.  La suite très prochainement.

lundi 12 octobre 2020

The Mecha Hack

Petite découverte du weekend, suite notamment à l'écoute du jdrfactory sur l'OSR, le Mecha Hack est la déclinaison du Black Hack pour jouer des robots géants et leurs pilotes. Le jeu reprend les codes du Black Hack avec 4 caractéristiques et la règle de base du roll under. Seul.e.s les joueur.euse.s lancent les dés (le MJ ne lance les dés que pour les dégâts des ennemis/monstres). Le jeu intègre également le dé d'usage pour simuler le fait que pousser son mecha pour obtenir certains effets.

Le jeu propose 4 archétypes de pilotes et 4 châssis de mecha. Chaque pilote vient avec des ajustements et une action spéciale qui lui est propre. Chaque modèle de mecha apporte lui aussi ses spécificités. L'ensemble permet de créer des combinaisons intéressantes et originales. Reste à ajouter un module, un add-on technique améliorant le mecha, et vous êtes prêt pour le casse-pipe.

Le jeu propose un panel assez varié d'équipements pour personnaliser votre mecha. Idem pour les ennemis qui sont décrits par niveau et qui peuvent être soit des mecha adverses soit des monstres façon Kaiju à la Pacific Rim.

Les Meneur.euse.s de Jeu ne sont pas oublié.e.s avec plusieurs tables aléatoires pour créer sur le pouce des missions, des ennemis et du loot. Les 3 dernières pages du livre proposent même un petit contexte de jeu.

Le jeu se présente sous la forme d'un livret d'une cinquantaine de pages, noir et blanc, sommairement illustré, une mise en page aérée et efficace favorisant une lecture rapide.

Je suis tombé un peu par hasard sur ce jeu, suite comme je l'ai dit plus haut à l'écoute d'une table ronde sur l'OSR. Une belle trouvaille et une alternative simple et directe à tous les jeux peut-être un peu trop complexes sur le thème des mecha, je pense ici à Lancer qui propose un univers dans lequel on a envie de vivre des aventures mais aussi pas mal de complexité en ce qui concerne les règles liées aux mecha.

Si je devais proposer un jeu de mecha à mes joueur.euse.s, The Mecha Hack sera sans aucun doute un candidate possible.

dimanche 11 octobre 2020

The Boys (saison 2)

Contraints à la clandestinité, Hughie, La Crème, Frenchie et Kimiko essaient tant bien que mal de s’adapter à cette vie de cavale, Billy Butcher restant pour sa part introuvable. En parallèle, Starlight peine à trouver sa place parmi les Sept, tandis que le Protecteur s'efforce de prendre le contrôle total de la situation. Ses ambitions sont contrariées par l’arrivée de Stormfront, une nouvelle super-héroïne experte en réseaux sociaux et prête à tout pour arriver à ses fins. Pour pimenter le tout, la menace des super-méchants fait des vagues et Vought essaie de capitaliser sur la paranoïa qui s’empare du pays.

Voilà, je suis arrivé au bout de la seconde saison de The Boys. Comme annoncé, c'est irrévérencieux, politiquement incorrect, trash, violent, gore à souhait et terriblement efficace. Personnellement j'ai adoré. On a droit à quelques personnages supplémentaires, des pouvoirs surprenants, des secrets bien gardés et finalement révélés, pas mal de déviance et un soupçon de perversité; un cocktail explosif et jubilatoire. Une excellente série, âmes sensibles s'abstenir.

jeudi 8 octobre 2020

Raised by Wolves (saison 1)

Deux androïdes sont chargés d'élever des enfants sur une mystérieuse planète.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Raised by Wolves est une série très déconcertante. Imaginée par Ridley Scott, elle met en scène deux androïdes qui tentent d'établir une colonie humaine sur la planète Kepler 22b à partir d'un lot d'embryons congelés. Tout ne va pas se dérouler comme prévu et l'arrivée d'un vaisseau-arche venu de la Terre va tout bouleverser. 

Outre une esthétique très particulière, Raised by Wolves mélange allègrement science-fiction, haute technologie, religion et croyances mystiques. Au fil des épisodes et des flash-back, on découvre le pourquoi du comment de la présence des deux androïdes et de leurs enfants sur la planète.

Vous allez devoir vous accrocher pour arriver à comprendre l'ensemble de l'intrigue, certaines choses n'étant juste pas expliquées dans la série, ce qui pourrait frustrer certain.e.s. Pour ma part, je dirais que, jusqu'à l'épisode 8, j'arrivais encore à suivre mais les deux derniers épisodes brouillent totalement les cartes, au point que certains éléments restent pour moi totalement incompréhensibles.

Côté réalisation, si globalement ça tient à la route, j'ai déploré certains effets post-prod un peu cheap, ce qui est plutôt surprenant pour une série de ce niveau.

Encore un point un peu décevant: le jeu de Travis Fimmel, trop proche à mon goût des mimiques de Ragnar Lothbrok. C'est d'autant plus décevant que les autres acteur.trice.s offrent une bonne performance.

En résumé, Raised by Wolves est une série très surprenante autant pour son visuel que pour son intrigue, même si elle reste obscure par certains aspects. Le mélange de high-tech et de religion prend le contre-pied de pas mal de séries de science-fiction où la foi et les croyances ne sont évoquées qu'en toile de fond; ici, la religion et l'athéisme forment la structure même d'une grande partie du récit. C'est d'ailleurs un des éléments qui m'a le plus plu dans cette série et que je pourrais bien reprendre dans un jeu de rôle.

mercredi 7 octobre 2020

Autre Monde, Tome 1, L'Alliance des Trois (Maxime Chattam)

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête: un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment. Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre à cet Autre Monde.

Dans ce premier tome de la série Autre Monde, Maxime Chattam nous plonge dans un univers étonnant, entre post-apocalypse et fantasy. Un monde à la fois différent du nôtre mais qui en conserve énormément de traces, un monde dominé par une végétation envahissante, une faune transformée, un monde où de nouveaux dangers guettent les survivants, Matt et Tobias. Je ne peux guère en dire plus sans risquer de spoiler l'intrigue, ce qui serait vraiment dommage.

Après la lecture de Un(e)secte, j'avais envie de découvrir cet Autre Monde imaginé par Maxime Chattam, comme une facette plus fantasy, loin du thriller horrifique de Un(e)secte. Et je n'ai pas été déçu. Au final, c'était une lecture plaisante, peut-être un peu plus orientée littérature jeunesse mais pour autant très agréable et intéressante à lire pour un adulte.

lundi 5 octobre 2020

Le retour du Podcast Dont Vous Êtes Le Héros (PDVELH)

Après une petite période d'inactivité, c'est le retour du PDVELH avec un podcast consacré au huitième numéro du magazine Piranha et un mini-jeu de rôle La Malédiction des Strélirs
C'est l'occasion de retrouver Xavier, Fred et Fabien autour d'une aventure surprenante, à la limite de la science fantasy pour contrer les plans des infâmes Strélirs
C'est également l'occasion pour Fabien, généralement chroniqueur de l'ombre, de passer derrière le paravent et de faire ses premières armes en tant que MJ.