mardi 31 mars 2020

Jouer ou faire jouer de la science-fiction

Dans une de mes vidéos dans le cadre du RPGaWEEK, j'avais exposé mes projets et mes envies pour l'année 2020. Parmi ceux-ci, l'envie de jouer ou de faire jouer de la science-fiction. J'ai longtemps hésité entre différents jeux et univers, notamment Lancer dont j'ai fait une lecture commentée en janvier dernier. Après moult hésitations, j'ai fini par faire un choix: Alien RPG et son Cinematic Starter Kit que j'avais également commenté en novembre de l'année passée.
J'ai donc ressorti mon PDF du Alien RPG Cinematic Starter Kit et je suis en train de le relire plus attentivement. L'idée est de partager avec vous cette relecture et de vous proposer quelques traductions maison en attendant la sortie de la VF prévue chez Arkhane Asylum Publishing.
Pour me remettre dans l'ambiance, je me suis refait la trilogie Alien (Alien le huitième passager, Aliens et Alien 3) ainsi que les préquels Prometheus et Alien Covenant, sans compter une écoute forcenée des bandes originales des différents films. Histoire d'encore en ajouter une couche, je ne peux que vous encourager à aller visiter la chaîne Alien Anthology qui regroupe quelques petits fan-films très bien réalisés.
Je pense que là, je suis paré pour une bonne petite overdose d'Alien. Je vous donne rendez-vous ici même sur ce blog pour cette lecture commentée et enrichie.

"Je ne vous mentirai pas sur vos chances de survie mais vous avez ma sympathie."
- Ash, Alien

The Meg

Au cœur de l’océan Pacifique, le sous-marin d’une équipe de chercheurs a été attaqué par une créature gigantesque qu’on croyait disparue : le Megalodon, un requin préhistorique de 23 mètres de long.
Le sauveteur-plongeur Jonas Taylor doit risquer sa vie pour sauver les hommes et les femmes prisonniers de l'embarcation... et affronter le prédateur le plus terrible de tous les temps.

Un mauvais remake des dents de la mer, avec Jason Statham aux commandes. Au programme, un très gros requin, des gens qui se font bouffer, quelques cascades et encore des gens qui se font bouffer. Rien de très surprenant dans ce film d'action qui vous occupera un peu moins de deux heures. A défaut d'aller sur les plages ensoleillées, ça passe le temps.

lundi 30 mars 2020

Countdown

Voulez-vous savoir combien de temps il vous reste à vivre ? Téléchargez l’appli Countdown ! Lorsque Quinn, une jeune infirmière, télécharge cette application à la mode, elle découvre qu’il ne lui reste que 3 jours à vivre. Elle doit trouver un moyen d’échapper à son sinistre destin avant la fin du compte à rebours.

Un petit thriller/horreur assez classique dans sa construction et un décompte funeste via une appli. Pourquoi pas. J'ai sursauté quelques fois mais il faut avouer que je suis plutôt bon public. J'ai bien aimé le personnage du jeune prêtre branché qui s'est engagé dans les ordres justement pour combattre les démons et qui saute littéralement de joie lorsque les protagonistes débarquent dans son église. A regarder tranquillement, juste pour se faire peur, un peu.

dimanche 29 mars 2020

Présentation du jeu d'aventure Labyrinth

Je vous en avais parlé très brièvement il y a quelques mois. Je suis tombé tout récemment sur cette présentation du jeu d'aventure Labyrinth, inspiré du célèbre film de Jim Henson, avec David Bowie et Jennifer Connelly. C'est en anglais mais tout à fait compréhensible. Un jeu intrigant et un bel objet.

vendredi 27 mars 2020

UN ÉTRANGER TOMBÉ DU CIEL, un scénario pour Weird West

J'avais le brouillon dans mes cartons depuis un moment; j'ai profité du confinement pour mettre tout ça au propre. Ça fait deux pages A4, ce n'est pas hyper complet - il manque notamment une carte de la région et peut-être aussi de la ville où se passe l'aventure - mais il y a déjà de quoi jouer et commencer à construire une histoire.
UN ÉTRANGER TOMBÉ DU CIEL pose les bases d'une histoire à jouer pour Weird West, largement inspirée de Comboys & Envahisseurs.
Chargez vos flingues, sellez vos chevaux et feu à volonté !

Bloodshot

Ray Garrison est un soldat tué en mission, et ramené à la vie par RST Corporations, l'entreprise qui l’a transformé en super-humain. Des nanotechnologies coulent désormais dans ses veines, ce qui le rend invincible. Il est plus fort que jamais et capable de guérir instantanément de ses blessures. Mais RST Corporation ne contrôle pas que son corps. Ils ont également la main sur son esprit et ses souvenirs. Ray ne peut distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas, mais sa mission est désormais de le découvrir.
Une adaptation très libre des comics Bloodshot de Valiant Universe. Un bon film d'action avec une intrigue qui tient la route et une réalisation honorable même si certains passages de combat m'ont semblé un peu cheap côté post-prod. Vin Diesel surjoue un super-héros/Dominic Torreto mais bon, c'est le style Vin Diesel. On aime ou on n'aime pas. En tout cas, ça n'a pas réussi à me gâcher le film, juste un petit sourire lorsqu'on voit le personnage de Ray Garrison porter le même singlet blanc que Torreto.
Côté jeu de rôle, on pourrait utiliser quelques éléments du film pour le jeu Valiant Universe RPG mais mes connaissances du sujet de base, à savoir la série des comics et l'univers Valiant, ne me permettent pas d'en dire plus. Je laisse ça aux experts.

mercredi 25 mars 2020

Heroquest (sur le Podcast Dont Vous Êtes Le Héros)

Le Podcast Dont Vous Êtes Le Héros propose un numéro 67 consacré à HeroQuest, un jeu de plateau emblématique, prélude pour beaucoup au jeu de rôle à part entière. Xavier et Fred reviennent sur les origines, la boîte de jeu et son contenu, le plateau de jeu, les figurines et les accessoires, l'énorme succès du jeu, les campagnes de publicité, une réussite qui a marqué durablement l'histoire du hobby et de la fantasy ludique. Comme toujours Xavier et Fred peuvent compter sur la documentation rassemblée par Fabien.
Personnellement, je n'ai fait qu'une ou deux parties de HeroQuest en tant que joueur. Je n'avais pas la boîte de base mais je me souviens avoir acheté en son temps une extension intitulée Les Sorciers de Morcar pour avoir une série de figurines pour mes premières parties de jeu de rôle.

mardi 24 mars 2020

RPGaWEEK S2 EP32: les solutions pour faire du jeu de rôle malgré le confinement

Une vidéo sur la pratique du jeu de rôle malgré le confinement, en réponse à la question posée par Bruno d'Atomic FUzION. Petit coup de pub pour la Cyber Convention d'avril; toutes les infos sur le site CYBER CONV.
Et n'oubliez pas de RESTER CHEZ VOUS !

lundi 23 mars 2020

The Purge (saison 2)

Si la première saison de la série The Purge nous invitait à vivre une nuit de Purge, cette seconde saison explore un peu plus la dystopie de l'Amérique des Nouveaux Pères Fondateurs. Cette saison débute à la fin d'une nuit de Purge et s'étire sur une année jusqu'à la Purge suivante. On y suit plusieurs protagonistes - un médecin urgentiste, des casseurs de banque, un étudiant perturbé et une employée du NFFA repentie - autant de profils et de facettes de cette Amérique déjantée où les prétendues nouvelles valeurs patriotiques télescopent leurs vraies valeurs humaines et morales.
Difficile d'en dire plus sans déflorer les intrigues de cette nouvelle saison mais pour ma part, j'ai adoré ce nouveau chapitre de la Purge, sans doute parce que justement on sort des sentiers battus pour développer vraiment l'univers autour de cette nuit funeste. A voir très certainement mais âmes sensibles s'abstenir.

Tours de Garde (Julien Pouard)

Après Yno, c'est l'ami Julien Pouard, chroniqueur des Voix d'Altaride, qui nous gratifie d'un jeu de rôle gratuit (ou du moins en Name your own price) pour cette période de confinement.
Il s'agit de Tours de Garde, un hack de son jeu De Mauvais Rêves, où on incarne des héros perdus dans un donjon mortel, aux prises autant avec les monstres et les pièges qu'avec leurs démons intérieurs et les disputes et rancœurs au sein de la compagnie d'aventuriers. Un jeu qui sent bon le dungeon crawling mais qui explore les relations entre les membres d'une compagnie, les tensions entre ses membres et leurs impacts funestes ou non sur l'issue de l'aventure. Un jeu où le drama prend le pas sur le combat; un jeu qui fait la part belle à la narration et à l'introspection au coin du feu.
C'est disponible sur itch.io à prix libre. 
Merci à l'auteur de nous aider à passer cette difficile période d'isolement.

dimanche 22 mars 2020

Initiation à l'univers lovecraftien avec Cthulhu Dark et L'Horreur de Lanesville

Samedi fin d'après midi, j'ai profité du confinement pour faire une partie de jeu de rôle avec deux de mes enfants, mon fils aîné (17 ans) et ma fille (12 ans). J'ai tenté une initiation à l'univers de Lovecraft avec L'Horreur de Lanesville, un petit scénario que j'avais déjà eu l'occasion de faire jouer à maintes reprises, notamment avec mes collègues au bureau. J'étais assez à l'aise avec l'histoire et plutôt confiant sur la bonne réceptivité de mes deux jeunes joueurs. Ma fille n'a que 12 ans mais elle joue avec nous depuis déjà plusieurs années et avec un papa fan de Lovecraft et une peluche Ctlhulhu qui trône sur une étagère de la cuisine, je ne m'en faisais pas trop sur sa faculté à intégrer un univers aussi sombre que celui du maître de Providence.
Pour le coup, le scénario mélangeant enquête, mystère et créatures des Profondeurs a vraiment bien marché avec elle, plus d'ailleurs qu'avec son grand frère qui s'attendait sans doute à un peu plus d'action, habitué qu'il est des jeux vidéo et de jeux de rôle plus orientés action comme D&D ou Starwars. Il a lâché l'affaire après deux heures de jeu, nous laissant continuer l'histoire en mode "un MJ, une joueuse" pendant une heure supplémentaire. Pas grave. Je me suis adapté et j'ai converti son PJ en PNJ-acolyte pour permettre à ma fille de continuer l'aventure.
Nous ne sommes pas encore aller au bout de l'histoire mais elle s'est montré intriguée et très réceptive à l'ambiance si particulière de cette ville côtière - Lanesville - véritable sœur jumelle d'Inssmouth. Elle écoutait avec attention mes descriptions et avait une attitude posée et réfléchie, essayant de comprendre et d'assembler le puzzle de l'intrigue tout en vivant pleinement l'atmosphère sombre et un peu inquiétante du scénario; on s'est bien amusé à se faire peur. Du vrai jeu de rôle en fait. Une fois de plus, elle m'a vraiment étonné. Nous avons dû arrêter l'aventure faute de temps mais on a prévu de jouer la fin très prochainement. Elle est vraiment curieuse de découvrir le fin mot de l'histoire et de contrecarrer, si elle peut, l'horreur tapie dans les ombres de Lanesville.

vendredi 20 mars 2020

COVID-19, confinement, jeux de rôle et lectures

Une vidéo un peu particulière où je profite de mon jogging de décompression du vendredi soir pour partager avec vous mes impressions sur le confinement actuel suite à la pandémie de coronavirus COVID-19, quelques remerciements aux auteurs qui mettent leurs jeux gratuitement à disposition, quelques conseils de lecture et de jeux de rôle.

mardi 17 mars 2020

Outer Space (Yno)

En cette période de confinement COVID-19, le sieur Yno a eu la gentillesse et l'élégance de proposer son jeu Outer Space gratuitement en version PDF, histoire qu'on puisse s'occuper sans devenir cinglé entre ses quatre murs. Je me suis donc empressé de télécharger la chose et de la lire.
Outer Space nous propose d'incarner des terriens devenus astronautes malgré eux et propulsés dans une quête pour sauver l'univers de la Menace.
Difficile d'en dire plus sans déflorer le sujet. Le jeu fait partie de la collection Shooter et ne propose pas de scénario ou de campagne toute faite mais plutôt un contexte, un cadre de jeu avec des synopsis, des planètes à explorer, des formes de vie à rencontrer et des règles simples, adaptation du système de jeu Corpus Mechanica Plus.
Le ton général du jeu est proche de la science-fiction à papa, avec des références telles que Arthur C. Clarke et 2001 l'Odyssée de l'espace. A la lecture sont remontés des souvenirs de lointaines lectures de romans d'anticipation de la collection Fleuve Noir et des auteurs comme Peter RandaB. R. Bruss ou encore Pierre Barbet, que les moins de 20.000 ans ne peuvent pas connaître.
Avec ses 42 pages et sa présentation claire, Outer Space promet des heures d'exploration spatiale et d'aventures mais demandera un peu d'investissement de la part d'un.e meneur.euse de jeu expérimenté.e et qui souhaite développer une épopée spatiale sur le long terme. Le jeu regorge d'idées et le cadre général offre une pléthore de possibilités.
Le système de jeu se veut simple mais pas simpliste pour une lecture et une acquisition rapide des règles. Du bel ouvrage.

lundi 16 mars 2020

Kingdom, saison 2

Seconde saison de cette étonnante série coréenne, Kingdom nous replonge une fois de plus dans un royaume faisant face à une étrange épidémie de zombies sur fond de guerre civile. Alors que le prince héritier accusé de haute trahison tente de contenir les infectés, un clan félon se cramponne au trône.

Cette seconde saison prend des tournures plus politiques; on découvre également l'origine du fléau qui frappe le royaume et les enjeux derrière l'horreur. J'avais beaucoup apprécié la première saison. Ce second chapitre est encore meilleur. On ne peut qu'espérer une suite.

dimanche 15 mars 2020

RPGaWEEK S2 EP31: La longueur idéale pour un background de jeu de rôle

Une réponse à une question d'Atomic FUzION concernant la longueur idéale pour un background de jeu de rôle.

H.P. Lovecraft (1890 - 1937)

Aujourd'hui, il y a 83 ans, le 15 mars 1937, disparaissait Howard Phillips Lovecraft, un des auteurs d'horreur et de fantastique majeurs du vingtième siècle. Même s'il ne connut pas une très grand notoriété de son vivant, son oeuvre fut une source d'inspiration considérable pour les générations suivantes d'écrivains d'horreur.
En tant que rôliste, j'ai découvert Lovecraft avec le jeu de rôle L'Appel de Cthulhu auquel j'ai énormément joué, le plus souvent en tant que Meneur de Jeu. J'ai écrit un très grand nombre de scénarios pour l'Appel de Cthulhu et Delta Green, le supplément replaçant le Mythe de Cthulhu dans notre époque contemporaine. Plus récemment, j'ai redécouvert Lovecraft avec le Cthulhu Dark, un ensemble de règles simples proposées par Graham Walmsley dans son livre Stealing Cthulhu.
Pour moi, au-delà des polémiques sur l'auteur lui-même, Lovecraft reste une référence tant en matière d'horreur cosmique que de jeu de rôle. Je relis régulièrement ses nouvelles. Dagon et la Cité sans nom restent pour moi les deux nouvelles les plus emblématiques de l'auteur.
Aujourd'hui, j'ai 47 ans. Le même âge que H.P. Lovecraft à sa mort. Nous sommes le 15 mars 2020 et l'angoisse m'étreint. Si je survis à cette journée, je pourrais peut-être me considérer comme un Grand Ancien.

vendredi 13 mars 2020

Le point sur la Malédiction de Mordred

Un petit billet pour faire le point sur mon activité d'écriture d'un Livre Dont Vous Êtes Le Héros. Nous sommes le vendredi 13 mars et l'écriture de la Malédiction de Mordred suit son petit bonhomme de chemin au gré de mes inspirations et des moments de temps libre que j'y consacre. Côté volume, j'en suis à 40 pages en format A4 et 120 paragraphes. Globalement, j'en suis grosso modo aux deux tiers de l'histoire. J'entame la dernière grande partie du récit.

vendredi 6 mars 2020

RPGaWEEK S2 EP28: Player vs. Player

Une réponse à une question bien touchy d'Atomic FUzION sur le PvP (Player versus Player) en jeu de rôle.

RPGaWEEK S2 EP27: essayer un nouveau jeu

Une vidéo réponse pour le RPGaWEEK saison 2, épisode 27: essayer un nouveau jeu en tant que MJ et/ou PJ et les critères (purement subjectifs) pour savoir si le jeu nous convient ou pas, une épineuse question posée par Bruno d'Atomic FUzION.

jeudi 5 mars 2020

Cold Skin

À l'automne 1914, alors que la première guerre mondiale a déjà commencé en Europe, un jeune climatologue débarque sur une île déserte située dans l'océan austral pour y travailler pendant un an. Il rencontre le gardien de phare, étrange personnage à la personnalité torturée. Il découvre rapidement qu'ils ne sont pas seuls. À la nuit tombée, d'étranges et redoutables créatures surgissent de la mer.

A mi-chemin entre le survival horror et le fantastique, Cold Skin explore le choc entre l'humanité et un peuple étrange venu de la mer. Une fois encore, comme à maintes reprises dans l'histoire, l'homme blanc tente de vaincre et soumettre par la force un peuple qui lui est étranger. Alors que Gruner, le gardien du phare, aigri par des années de solitude et de combat, ne pense qu'à exterminer les monstres, le jeune météorologue tente de faire la paix avec les créatures.
En tant que passionné de Lovecraft, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre ces créatures amphibiennes et les Profonds du Mythe de Cthulhu.

mardi 3 mars 2020

Rétrograde (Peter Cawdron)

Liz Anderson est l'une des cent vingt personnes vivant au sein de la colonie martienne Endeavour. Entourée de ses collègues représentant les principaux pays du monde, et sous la direction de quatre agences spatiales travaillant de concert, Liz s'est engagée pour une mission de dix ans sur la planète rouge. Mais la camaraderie martienne vole en éclats lorsque, sur Terre, le feu nucléaire pleut sur plusieurs grandes villes. Les communications sont coupées et les colons se retrouvent isolés à des dizaines de millions de kilomètres de chez eux. Qui croire quand les rumeurs prennent le pas sur l'information ? Vers qui se tourner quand les rivalités entre les nations resurgissent ? Et comment, malgré le chagrin et l'incompréhension, continuer à agir pour le bien de la colonie et de l'humanité tout entière ? D'autant qu'à chaque instant Mars peut vous tuer.

J'ai véritablement dévoré ce roman de science-fiction très inspiré de Seul sur Mars. Au-delà de l'aspect hard-science très bien documenté et qui apporte beaucoup de crédibilité à l'ensemble, Rétrograde explore surtout les interactions sociales entre les individus des communautés de la colonie martienne alors qu'une guerre nucléaire vient de se déclencher sur Terre, opposant vraisemblablement leurs pays respectifs. On joue sur les peurs des uns et des autres, la confiance et la loyauté, dans un environnement confiné, sur une planète relativement hostile à la vie, à des millions de kilomètres de la Terre. Bref, un mélange hautement explosif. Un roman assez court, autour des 350 pages, mais terriblement efficace, plein de surprises là où on ne les attend pas nécessairement. Une très chouette découverte littéraire. Je vous le recommande chaudement.

RPGaWEEK S2 EP26: les anecdotes d'une bonne partie de jeu de rôle

Une vidéo réponse pour le RPGaWEEK saison 2, épisode 26 sur les anecdotes d'une bonne partie de jeu de rôle, un sujet amené par Bruno d'Atomic FUzION.

dimanche 1 mars 2020

Head Hunter

Il ne manque plus qu'une tête à la collection de ce guerrier ténébreux... celle du monstre qui tua sa fille des années auparavant.
Head Hunter raconte la quête de vengeance d'un tueur de monstres. Un film assez court, une heure 12 minutes, mais d'une puissance et d'une esthétique singulière. Un Witcher sale et gore. Une formidable inspiration pour un Monster of the Week médiéval.