mercredi 25 mars 2015

Dagon, recueil de nouvelles d'Howard Phillips Lovecraft

Terrassé par la grippe et cloué au lit par une forte fièvre, abruti par les médicaments, je n'ai guère eu l'occasion d'écrire, n'en n'ayant ni l'envie ni la volonté ni la force. 
Seul compagnon à mon chevet, ce recueil de nouvelles d'H.P. Lovecraft intitulé Dagon, première de la trentaine de nouvelles composant cet ouvrage.
J'ai toujours beaucoup apprécié les longs récits du maître de Providence; l'Affaire Charles Dexter Ward, l'étonnant Mythe de Cthulhu ou les terrifiantes Montagnes Hallucinées restent pour moi des références du genre.
Mais l'oeuvre de Lovecraft est également composée d'une foultitude de petites histoires horrifiques et oniriques, récits fascinants qu'on trouve regroupés dans ce recueil.

J'aurais tendance à répartir les histoires de ce recueil en deux catégories.
La première reprend les histoires d'horreur que je qualifierais de "classique" comme Dagon (qui pour ma part n'est qu'un préambule à l'Appel de Cthulhu), Herbert West réanimateur (un petit bijou), Horreur à Red Hook, Prisonniers des Pharaons (où l'auteur nous dévoile toute l'horreur tapie sous le vernis de l'Egypte Ancienne), la Bête de la Caverne ou encore la Tombe (fable morbide, à vous glacer le sang).

La seconde catégorie regroupe les nouvelles plus oniriques; les protagonistes sont projetés dans un monde fantastique, un rêve délirant où ils vont à la rencontre de choses indicibles et où ils contemplent des espaces interdits au genre humain, les plongeant dans la folie et parfois la mort et l'oubli. Ces récits sont plus difficiles à aborder et restent souvent des énigmes pour le lecteur. On y découvre une autre facette de l'oeuvre de Lovecraft, fantastique et terrifiante à la fois.
Lovecraft y développe sans contrainte sa mythologie étrange et déroutante.
Parmi ces histoires, on peut citer La quête d'Iranon, Celephais, Polaris, la Malédiction de Sarnath, le Bateau Blanc, les Chats d'Ulthar, Hypnos, les Autres Dieux..

A noter également l'histoire intitulée Dans les murs d'Eryx, récit d'aventure aux accents très Science-Fiction, écrit en collaboration avec Kenneth Sterling, un étudiant de la High School de Providence et ami de Lovecraft.
Dans cette nouvelle, on s'éloigne de l'univers horrifique de H.P.L. pour faire une incursion dans l'aventure et l'exploration de planètes lointaines; la touche finale, tragique, conserve néanmoins un goût d'horreur inéluctable chère à Lovecraft.

Ce recueil est donc une très bonne lecture, que je recommande vivement.
A lire, que vous soignez alité et fiévreux, ou pas d'ailleurs.

Côté jeu de rôle, l'ensemble de ces nouvelles forme un formidable chaudron d'inspirations pour vos parties de l'Appel de Cthulhu ou de tout autre jeu de rôle d'horreur s'inspirant ou non de l'oeuvre du maître de Providence.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire