samedi 17 décembre 2011

Deadlands vs. Aliens

Cowboys & Envahisseurs, c'est un block-buster hollywoodien de base, avec un ou deux acteurs connus, ici Daniel Craig dans le rôle d'un bandit repenti et Harrison Ford qui surjoue un ancien militaire devenu riche éleveur de bétail dur-à-cuir avec un bon fond.
On a aussi la jolie pépée qui joue comme un pied mais qui est jolie à regarder, et en plus on arrive à justifier sa présence dans l'histoire par une belle petite pirouette scénaristique tordue.
Côté extraterrestre, on s'attendait sans doute à un peu mieux mais ça reste très honorable; ça aurait pu être bien pire.
Le vrai truc du film, c'est que malgré l'idée originale de mixer western et science-fiction, on en arrive quand même à d'énormes clichés américains avec les méchants aliens qui s'en prennent aux innocents sans défense, aux hommes d'église et aux enfants, et qui se prennent une branlée grâce au courage d'une poignée de héros.
Et on a même droit  à une alliance improbable entre les hommes blancs et les peaux rouges, parce que contre les méchants aliens, l'union fait la force.
Bon, je suis sans doute un peu dur avec ce petit film qui sans casser trois pattes à un canard reste divertissant.

Côté inspiration, on pourra malgré tout retenir deux ou trois trucs à intégrer dans un scénario de Deadlands (actuellement en réédition chez Black Book Editions) et pourquoi pas remplacer les antagonistes habituels de Deadlands par une poignée de vils extraterrestres venus envahir la Terre, voler notre or, bouffer notre bétail et boire notre whisky.


1 commentaire:

  1. Fait gaffe aux fans... Olivia Wilde (la n°13 du dr House) a son indéfectible fan club. ;o)

    RépondreSupprimer