vendredi 9 décembre 2011

13 Assassins

Je viens de terminer de visionner 13 Assassins, de Takashi Miike. L'histoire est assez simple et n'est pas sans rappeler celle des 7 Samouraïs de Akira Kurosawa.

(résumé en quelques mots)
Treize samouraïs sont recrutés pour une mission suicide: aller tuer un seigneur maléfique...

On y retrouve tout ce qu'on peut s'attendre à voir dans un film de ce genre: des samouraïs pour qui mourir pour l'honneur est tout, certains n'hésitant pas à se faire hara-kiri; des combats rapides, brutaux et sanglants à grands renforts de cris et de gesticulations; un seigneur mauvais et cruel qui finit bien entendu par être puni; un soupçon d'intrigue politique; un très jolie scène de duel et surtout pas mal de sang. Là dessus, Takashi Miike n'a pas lésiné sur l'hémoglobine.

Qu'à cela ne tienne ce film peut servir d'inspiration à un scénario japonisant pour des jeux de rôle tels que La Légende des 5 Anneaux ou le plus récent et excellent Tenga.
Personnellement, ça m'a donné envie d'écrire des histoires pleines de sabreurs à l'honneur inflexible, d'intrigues de palais et de geishas énigmatiques mais aussi de relire des romans comme La Voie du Sabre de Thomas Day ou la saga du Clan des Otori de Lian Hearn (j'avoue pour le coup que je n'avais pas été au-delà du second tome, honte à moi).

Pour conclure ce billet, je dirais que 13 Assassins est un film à voir si vous aimez les films de samouraïs. Certes, on est loin des chefs d'oeuvre comme les 7 samouraïs ou Ran de Kurosawa, ou de l'esthétique tout en finesse de Tigres et Dragons de Ang Lee. 13 Assassins est plutôt à classer dans la catégorie des films d'action rapides et efficaces.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire