mercredi 21 décembre 2011

L'Etoile de Pandore, Judas Déchaîné


L'Etoile de Pandore, Judas Déchaîné, 3e tome de la saga de Peter F. Hamilton, développe les conséquences de l'invasion primienne et la perte des 23 planètes du Commonwealth.
L'Humanité est aux prises avec un ennemi implacable et résolu. 
L'enjeu de la guerre maintenant inévitable sera la survie de l'espèce humaine.
Pour contrer les Primiens, le Commonwealth se lance dans la construction d'une flotte de guerre dotée d'armes à la puissance apocalyptique, tandis que dans l'ombre, les Gardiens de l'Individualité poursuivent leur combat contre l'Arpenteur. Ce 3e tome en dévoile d'ailleurs un peu plus sur ce mystérieux extraterrestre qui selon les dires de Bradley Johansson (leader des Gardiens) oeuvrerait à la destruction de l'Humanité.
Les Gardiens ne sont plus les seuls à croire en l'existence de l'Arpenteur.
D'autres personnages dont certains de haut rang ou occupant des postes importants au sein du Commonwealth commencent à croire en l'existence réelle de l'extraterrestre malfaisant. Mais rien n'est encore avéré.
Les agents de l'Arpenteur sont appréhendés mais le maître reste dans l'ombre.
De son côté Ozzie Isaacs et ses compagnons d'infortune, le jeune Orion et l'extraterrestre Tochee, sont toujours bloqués quelque part sur les chemins Silfiens. Bien évidemment ils ne savent rien des évènements tragiques qui secouent le Commonwealth.
On pressent que cette aventure aura des répercussions sur ce qui se passe dans le Commonwealth sans être véritablement sûr de quelque chose.
On suit également la trajectoire de Mellanie, la bimbo devenue journaliste et qui entretient des liens étranges avec l'I.A.

Retour dans l'univers de Pandore, ou du moins ce qu'il en reste....
Après les évènements tragiques survenus durant l'invasion des Primiens et la perte de vingt-trois planètes, le Commonwealth panse ses plaies. La résistance humaine s'organise afin de contre-attaquer et le CommonWealth tente de bâtir une armada de nouveaux vaisseaux aux armes terrifiantes pour en finir une bonne fois pour toutes avec Prime.
Mais, dans l'ombre, des traîtres veulents empêcher l'humanité de triompher. Le mystérieux Arpenteur des étoiles cherche à détruire notre civilisation, aidé par ses serviteurs aux immenses pouvoirs, tandis que l'Intelligence Artificielle hésite à intervenir dans le conflit.
Le conflit interstellaire prend des proportions jamais atteintes et personne ne sera épargné par ses retombées.
Voici venir la guerre, l'horreur et la destruction.
Voici venir Judas déchaîné!

On a l'impression qu'il se passe moins de choses dans ce 3e opus, surtout en comparaison avec les bouleversements énormes survenus à la fin du second tome de la saga suite à l'invasion primienne.
Pourtant l'auteur continue de développer méthodiquement ses intrigues, dévoilant page après page un écheveau complexe dont bien sûr on ne peut que deviner le sens véritable à la fin du présent ouvrage.
Si ce 3e tome apporte des réponses aux questions posées dans le tome précédent, il en pose aussi beaucoup d'autres; il faudra donc attendre le 4e et dernier tome de l'Etoile de Pandore, intitulé Judas Démarqué, pour comprendre enfin la vérité sur l'Etoile de Pandore.
Comme toujours, un excellent roman de SF, un tantinet plus axé enquête et politique que les 2 précédents chapitres de la saga. Et comme dans les deux tomes précédents, on termine sur un cliffhanger qui rend la lecture du tome suivant quasiment obligatoire.

Je donne 3 étoiles à ce 3e tome de l'Etoile de Pandore, dans la continuité des 2 opus précédents.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire