samedi 14 novembre 2015

Seul sur Mars (roman et film)

Roman lu et film vu. Chef d'oeuvre dans les deux cas. J'avais entamé la lecture du roman d'Andy Weir en prévision du film. J'ai vu le film de Ridley Scott alors qu'il ne me restait qu'une centaine de pages à lire. 
Pour un premier roman, Andy Weir fait très fort. Et Ridley Scott devrait faire plus de films comme celui-là plutôt que vouloir à tout prix donner une suite à Prometheus.
Commençons par le roman. On va essayer de ne pas trop spoiler. Trois points de vue sont exposés dans ce récit: celui de Mark Watney, laissé pour mort sur la planète Mars et tentant désespérément de survivre (on suit tout ça via son journal de bord), celui des responsables de la NASA découvrant avec horreur que Watney a survécu (et se demandant comment le faire revenir sur Terre sain et sauf), et enfin celui de l'équipage de l'Hermes, bravant les ordres et le danger pour aller chercher un camarade en difficulté.
Un récit dynamique, plein de surprises, de rebondissements et d'humour. Une manière d'écrire dynamique et vivante.
L'adaptation cinématographique est très fidèle au roman; on a laissé tomber quelques péripéties qui ont tout leur sens dans le roman mais qui n'auraient fait qu'allonger inutilement le film. Le sauvetage final de Watney a été un peu modifié dans le film, plus haletant à l'écran que dans les pages du roman mais là encore, rien de dommageable. Un très bon film d'aventure, à classer dans le genre survival spatial. A voir si vous avez encore l'occasion et à lire de toute façon.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire