dimanche 11 octobre 2020

The Boys (saison 2)

Contraints à la clandestinité, Hughie, La Crème, Frenchie et Kimiko essaient tant bien que mal de s’adapter à cette vie de cavale, Billy Butcher restant pour sa part introuvable. En parallèle, Starlight peine à trouver sa place parmi les Sept, tandis que le Protecteur s'efforce de prendre le contrôle total de la situation. Ses ambitions sont contrariées par l’arrivée de Stormfront, une nouvelle super-héroïne experte en réseaux sociaux et prête à tout pour arriver à ses fins. Pour pimenter le tout, la menace des super-méchants fait des vagues et Vought essaie de capitaliser sur la paranoïa qui s’empare du pays.

Voilà, je suis arrivé au bout de la seconde saison de The Boys. Comme annoncé, c'est irrévérencieux, politiquement incorrect, trash, violent, gore à souhait et terriblement efficace. Personnellement j'ai adoré. On a droit à quelques personnages supplémentaires, des pouvoirs surprenants, des secrets bien gardés et finalement révélés, pas mal de déviance et un soupçon de perversité; un cocktail explosif et jubilatoire. Une excellente série, âmes sensibles s'abstenir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire