jeudi 9 juillet 2020

Quest - the roleplaying game for everyone

Petite découverte inopinée au détour de Twitter, Quest se présente comme un jeu de rôle familial, accessible à tou.te.s, débutants comme vieux briscards. A ce stade, je n'en sens pas grand chose hormis ce qui est présenté sur le site et via une vidéo Youtube de Dicebreaker.
Le jeu bénéficie d'une iconographie claire et assez rafraîchissante et le système semble simple et très accessible. On n'utilise qu'un seul dé: le dé à vingt faces. 
Le matériel proposé en téléchargement gratuit me conforte sur l’aspect très narratif du jeu avec une fiche de personnage présentée comme un texte à trous que le.la joueur.euse sera invité.e. à compléter.
Les joueur.euse.s ont accès à des rôles qui reprennent les grands archétypes du genre.
L'univers est à peine esquissé dans la présentation mais c'est un monde d'aventures, de magie et de dangers.
De prime abord, c'est beau, intrigant et ça donne envie. Le prix du livre de base s'élève quand même à presque 40$, 50$ pour l'édition limitée. On descend à 20$ pour la version digitale. Je suppose que ce sont les prix du marché. J'avoue ne plus avoir acheté de livres de jeux de rôle depuis longtemps. Vu la qualité annoncée, c'est sans doute correct comme prix.
Par contre, du côté des accessoires, ils se sont un peu lâchés avec des sets de cartes assez chers (on tape dans du 40 à 60$). Comme souvent, les goodies coûtent plus chers que le matériel de base.
Après, on ne peut qu'applaudir une nouvelle initiative pour faire connaître le jeu de rôle et le rendre attirant et accessible au public néophyte. Dommage pour les prix un tantinet contre productif.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire