samedi 4 juillet 2020

Bilan jeu de rôle de mi-année

Comme annoncé dans ma vidéo pour le RPGaWEEK Saison 2 Episode 40 checkpoint, voici un complément écrit de mon bilan jeu de rôle de mi-année.
J'avais envisagé l'année 2020 sous l'optique des jeux de rôle de science-fiction et de super-héros.
En ce qui concerne la science-fiction, j'ai posté une série d'articles détaillant ma lecture des jeux Lancer et Alien, un exercice qui m'a permis de mener une lecture plus approfondie de ces deux jeux et de partager avec vous pas à pas ma découverte de l'univers et des règles.
Autres découvertes science-fiction, une adaptation du jeu vidéo Destiny pour D&D5 et un hack de Cthulhu Dark pour Alien. Sans oublier un billet sur Omniscience.
Pour les jeux de super-héros, j'ai chroniqué Light City et Super Six.
Grosse satisfaction de l'année avec la mise en ligne de La Malédiction de Mordred, un Livre Dont Vous Êtes Le Héros, un exercice de style et un épisode supplémentaire à la série Quête du Graal de J.H. Brennan.
Autres découvertes jeu de rôle, le livret Easy Mode de The Witcher, Nibiru, Vampire Bloodlines, Green Dawn Mall
Au chapitre des traductions, j'ai proposé une traduction de Sunset Kills, une version allégée de Monster of the Week, Sprawl Goons Upgraded, un hack cyberpunk de Tunnel Goons, des aides de jeu et du contexte pour Pti6, un scénario pour Weird West.
Plusieurs découvertes série aussi avec The Terror, Ragnarok, The Purge, Kingdom, Vikings, The Witcher.
Outre les parutions sur mon blog, j'ai continué à alimenter ma chaîne Youtube en participant au RPGaWEEK. 
Peu de parties de jeu de rôle pour cause de confinement. Arrêt de l'atelier jeu de rôle, également pour cause de COVID-19. Et je n'ai hélas pas mis à profit cette singulière situation pour me lancer dans le jeu de rôle en ligne; par contre, j'ai suivi avec attention la Cyber Convention de jeux de rôle qui s'est tenue début avril.
Plusieurs lectures en cours également avec le dernier Maxime Chattam et un bouquin de Nota Bene sur les pires batailles de l'histoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire