mardi 2 juin 2020

VAMPIRE Bloodlines (PbtA)

Depuis peu je cherchais un jeu me permettant de jouer et de faire jouer dans l'univers de Vampire La Mascarade mais sans la lourdeur et la masse écrasante de règles et de fluff que Vampire a accumulé après presque trois décennies de présence dans le milieu du jeu de rôle; il est clair que pour celui ou celle qui souhaite se lancer dans le jeu de rôle Vampire, le défi peut sembler insurmontable. Même pour moi qui fais rouler des dés depuis presque trente ans, je ne me voyais pas assimiler l'épais grimoire de l'édition V20 de Vampire. Et donc je cherchais un jeu pas trop lourd et me permettant de proposer à mes joueur.euse.s quelque chose d'abordable ET de jouer des vampires déjà relativement puissants.
Je me suis souvenu avoir vu dans la liste des jeux de rôle Propulsés par l'Apocalypse (PbtA) un candidat intéressant: VAMPIRE Bloodlines. Son auteur, Boz, en parle sur le forum CasusNo.
Pour ma lecture, j'ai téléchargé la version 3.5 remise en pages par un fan du jeu (Wee pour ne pas le citer).
Ce n'est ni plus ni moins qu'une adaptation de Vampire La Mascarade et Requiem aux mécaniques d'Apocalypse World. Exit les clans, ici on se base sur une série de livrets de jeu et un ensemble d'Actions, certaines communes à tou.te.s, d'autres spécifiques à chaque livret.
Les aficionados d'Apocalypse World retrouveront les Actions de Base adaptées au contexte des créatures de la nuit: user de violence, se montrer agressif, séduire ou manipuler, cerner quelqu'un, faire le point, agir face au danger, utiliser ses pouvoirs, aider ou interférer, poursuivre quelqu'un.
Comme dans AW, les actions sont résolues en lançant 2d6+ une Caractéristique: Vitae, Mascarade, Instinct, Sang-Froid, Requiem.
Le système des Liens reste identique à celui d'AW, offrant une interaction terriblement efficace entre les personnages. Idem pour le système d'Expérience et d'Avancement.
Les Actions dites Périphériques - résister à la frénésie, partir en chasse, étreindre un mortel, lier quelqu'un par le sang, créer une goule - couvrent un peu plus les activités liées à la nature même du vampire.
La Soif de sang du vampire a droit à sa jauge, avec à la clé, un état Assoiffé puis une éventuelle Torpeur si le vampire ne se nourrit pas. Les vampires étant des créatures assez résistantes, on distinguera les dégâts Normaux et Aggravés, avec une horloge classique des PbtA pour gérer l'état de santé du vampire.
Vient s'ajouter la notion de Plaie, des états que le vampire peut prendre lorsqu'il subit des dommages, chaque état impactant une des Caractéristiques du personnage.
La Dégradation représente la déchéance du vampire, son cheminement inexorable vers la damnation et la bête (un peu à l'image de l'Humanité dans les jeux de White Wolf). Là encore, selon les actions du personnage et la fiction, le vampire sera appelé à cocher des dégradations et à glisser lentement vers la noirceur de sa condition de monstre mort-vivant.
Les Factions et les Faveurs donnent lieu à une série d'Actions - aller aux nouvelles, identifier quelqu'un, offrir une faveur, encaisser une dette, refuser d'honorer une dette, utiliser le nom d'un débiteur - simulant parfaitement les alliances et les trahisons du monde des ténèbres.
Les règles des Domaines permettent de définir aisément les zones d'influence des vampires, leur terrain de chasse, leur refuge, leur fief. Une Domaine est ainsi défini en termes d'Abondance, de Vigilance et de Souveraineté.
Le jeu se conclue par une série de livrets de personnages. On nous propose huit archétypes couvrant un large panel de vampires à interpréter: l'Archonte (serviteur fidèle d'un Prince), l'Anarch (sauvage et hors de contrôle, ne respectant aucun autorité), la Succube (prédateur et séducteur), le Nosfératu (monstrueux et manipulateur), la Harpie (araignée tissant méticuleusement sa toile, pouvoir de l'ombre), le Prédateur (fauve de la nuit), le Régent (seigneur d'un Domaine), la Sorcière (détentrice des noirs secrets de la magie).

VAMPIRE Bloodlines offre, en une cinquantaine de pages, une véritable alternative à Vampire, pour autant qu'on connaisse déjà les règles et les principes d'Apocalypse World et un peu l'univers des jeux White Wolf. Pour ma part, j'ai été conquis. Reste à relire les règles et à organiser une première session pour permettre aux joueur.euse.s de choisir leurs personnages respectifs parmi les huit archétypes proposés et imaginer ensemble le cadre de jeu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire