samedi 29 août 2020

ORBITAL, JDR-zine de science-fiction dans l'espace en proie à une guerre interstellaire

Imaginez une station spatiale perdue dans le cosmos, havre de paix épargné par une guerre interstellaire qui embrase la galaxie. Pour des raisons inconnues (mais qui pourront être imaginées par les joueur.euse.s), la station spatiale a échappé aux ravages de la guerre, mais pour combien de temps encore.

C'est le pitch du jeu de rôle ORBITAL qui fait actuellement l'objet d'un financement participatif.

ORBITAL vous propose de vivre dans cette fameuse station spatiale et peut-être d'être un des acteurs de son destin face aux menaces du monde extérieur mais aussi des pressions internes qui l'animent.

Basé sur le système No Dice, No Masters, lui-même inspiré du système Belonging Outside Belonging proposé par Avery Alder dans son jeu Dream Askew, ORBITAL se présente comme un jeu sans dé et sans MJ; les dés sont remplacés par des jetons qui seront la monnaie d'échange pour les actions entreprises par les PJ. Pour l'aspect sans MJ, les responsabilités habituellement dévolues au meneur sont ici répartis entre les participants.

Outre le système de jeu, ORBITAL partage une autre caractéristique commune aux jeux de la mouvance Belonging Outside Belonging: le fait que l'action se déroule dans une enclave en apparence épargnée par le chaos extérieur et des PJ réfugiés en son sein et devant résister comme ils peuvent aux menaces du monde extérieur autant qu'aux tensions qui animent la communauté. C'est le cas dans Dream Askew et dans Balikbayan; c'est également le cas dans ORBITAL. Plus qu'un simple jeu de rôle, les jeux Belonging Outside Belonging proposent une vraie expérience sociologique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire