dimanche 15 avril 2018

Dream Askew (Avery Alder)

Dream Askew est un jeu de rôle d'Avery Alder. Il s'agit d'un hack d'Apocalypse World, sans meneur de jeu et sans dé, proposant aux joueurs·euses d'incarner des membres d'une communauté queer dans un monde où l'apocalypse n'a pas encore touché l'entièreté du monde mais s'étend par vagues successives. Les participant·e·s seront invité·e·s à construire le ou les cadres de jeu, décrivant l'enclave queer où ils·elles ont trouvé refuge, les pénuries qui frappent leur communauté, les dangers extérieurs comme les gangs de pillards et la société intacte, celle qui au-dehors n'a pas encore été frappée par l'apocalypse. Les joueurs·euses pourront imaginer comment leurs personnages survivent et se positionnent par rapport à la société extérieure potentiellement hostile mais aussi par rapport aux autres habitant·e·s de l'enclave.
Le jeu s'articule autour de plusieurs livrets de personnages. L'Iris dispose de pouvoirs psychiques issus du Maelstrom. Le Maestro organise les échanges commerciaux et le troc au sein de la communauté. La Suture joue le rôle de médecin et de mécano. Le Tigre est le maître d'un gang, d'une bande armée protégeant l'enclave (ou pas). La Torche incarne la religion ou du moins les croyances qui ont cours au sein de la communauté. Le Nouveau vient d'arriver dans l'enclave et doit faire ses preuves.
En plus de ces livrets, le jeu propose des cadres comme autant d'aspects de l'univers de jeu que les joueurs·euses seront invité·e·s à mettre en scène: l'Enclave Queer, les Pénuries, le Maelstrom Psychique, la Société Intacte, les Gangs Alentours.
Comme il n'y a pas vraiment de meneur de jeu, chaque cadre sera pris en charge par un participant·e et enrichi au fur et à mesure de la partie.
Ce billet a été écrit à partir de la traduction proposée par Kalisto et d'un compte-rendu de partie, le tout croisé avec le jeu en VO et des enregistrements de parties sur Youtube.
Le thème queer ajoute une certaine couleur au jeu mais ne m'a pas paru indispensable, même si je comprends son importance pour l'auteure dans l'écriture et la conception du jeu.
Pour moi, l'intérêt du jeu, outre son invitation à réfléchir sur la place de l'inclusion dans notre hobby, réside dans le fait que le jeu propose de jouer à Apocalypse World sans MC et sans dé, d'une manière encore plus participative.
Que vous soyez sensible ou non à l'inclusion et aux thématiques queer, ce jeu reste un OVNI ludique des plus singuliers, à lire et à jouer pour une expérience de jeu tout aussi singulière.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire