jeudi 31 mai 2012

A l'aventure compagnons !

Le premier tour des playtests de D&D 5E arrive à son terme.
C'est le moment de faire un petit debriefing.
Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai fait qu'une lecture rapide des documents proposés par Wizards of the Coast, et que je n'ai pas testé les règles avec mes joueurs.
Pour l'heure, on tourne avec les Chroniques Oubliées publiées par Black Book Editions et ça nous suffit amplement.
Je pense qu'on ne jouera pas à D&D 5E, en tout cas pas dans un avenir proche.
Qu'à cela ne tienne, ce premier playtest a déjà fait couler pas mal d'encre digitale un peu partout sur la toile et les avis sont je pense majoritairement positifs, même si ce 5ième opus du grand ancien ne semble pas révolutionnaire de prime abord.

On notera néanmoins pas mal de très bonnes idées qui, espérons-le, seront exploitées et développées dans cette 5ième édition.

On constate que les six caractéristiques (Force, Dextérité, Constitution, Intelligence, Sagesse et Charisme, faut-il encore les citer) sont remises en avant et servent autant aux tests de caractéristiques qu'aux jets de sauvegarde et au combat et autres actions magiques.

La règle de l'avantage/désavantage où on lance 2d20 et on conserve le score le plus élevé ou le plus bas suivant la situation me paraît une idée assez fun.

Les règles régissant la santé du personnage, sa mort possible et ses possibilités de récupération et de guérison offrent une belle alternative à la mort pure et simple d'un personnage.

La distinction entre les basic weapons et les finesse weapons donne une nouvelle dimension aux armes plus légères que sont la rapière, la dague ou l'épée courte. On peut utiliser son modification de Force ou de Dextérité au choix.

La refonte des dons et compétences dans la description des classes, des backgrounds et des thèmes remettent en avant le côté roleplay de D&D et invitent à une meilleure intégration des capacités du personnage dans son concept. D&D redevient un vrai jeu de rôle, et non plus un genre de jeu de plateau comme c'était le cas avec la 4ième édition (cet avis n'engage que moi).

Le retour des cantrips (sorts mineurs) devraient faire plaisir à plus d'un rôliste. Ca ouvre aussi pas mal de possibilités aux classes de Magicien et de Prêtre.

Rappelons que ce n'est encore qu'un premier jet et que l'idée ici était bien de tester les core rules.
C'est encore loin d'être la version définitive des règles, même si on devine déjà une belle ébauche de ce que sera le produit final.
Personnellement, j'aime assez. Je retrouve dans cette future 5ième édition des choses issues des éditions précédentes d'une part mais aussi des nombreux rétroclones qui ont vu le jour ces dernières années, et de produits satellites issus de l'OGL tels que Castles & Crusades ou encore les Chroniques Oubliées. Et les playtests sont loin d'être terminés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire