vendredi 28 février 2020

Anima 2020, films d'animation pour petits et grands: retour de fin de semaine

Second billet consacré au festival Anima et un retour à l'issue de cette semaine de découvertes.

Les Hirondelles de Kaboul suit l’histoire d’amour de Mohsen et Zunaira dans les ruines de Kaboul occupée par les talibans. Un récit édifiant, émouvant sur le destin d'un peuple opprimé, écrasé par l'intégrisme religieux. Outre l'histoire, les Hirondelles de Kaboul nous propose une animation tout en finesse, à l'esthétique particulière. Le recours aux couleurs pastels offre un dessin plein de poésie, par opposition au sujet traité, grave et tragique.
Jacob et les chiens qui parlent est une fable écologique moderne. Jacob doit passer une semaine chez sa cousine, dans le quartier de Maskachka, dans la banlieue de Riga. Toute la vie du quartier tourne autour d'un grand parc. Or un projet immobilier titanesque menace le parc. Jacob et sa cousine Mimi vont se mobiliser contre ce projet immobilier, pour sauver le quartier; ils seront aidés par une meute de chiens qui parlent.
Au-delà de la simple fable, ce film d'animation est un plaidoyer du vivre-ensemble et d'une certaine qualité de vie dans des villes devenues tentaculaires et déshumanisées.
En complément de la séance, ma fille a participé à une activité en rapport avec l'architecture et l'urbanisme: un petit débat suivi d'un atelier de dessin. Très sympa. 

3 commentaires:

  1. Merci pour ce partage inspirant, et bravo pour le choix du site IMDb ! 😎
    Si vous ne le connaissez déjà, je vous recommande également www.senscritique.com qui confirme vos bonnes appréciations de ces superbes films.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien vers senscritique.
      J'avoue que je n'utilise Imdb que dans un souci de donner une référence un peu officielle mais je connaissais déjà senscritique. Très bon site d'ailleurs.

      Supprimer
  2. Changement de programme: les Enfants du Temps était complet :-(
    Pas de chance. On reprogrammera ça pour plus tard.

    RépondreSupprimer