mardi 11 décembre 2012

The Day


Dans un futur post-apocalyptique, un groupe de 5 personnes erre sur la route. Affamés, ils luttent pour survivre. Lorsqu’ils découvrent ce qu’ils pensent être une maison abandonnée où se réfugier, le piège se referme brutalement sur eux : un gang assoiffé de sang les prend en chasse…

Déjà évoqué dans ces pages, The Day est un film post-apocalyptique incisif, cruel, sans concession.
On y retrouve l'ambiance pesante de La Route de John Hillcoat (tiré du roman éponyme écrit par Cormac McCarthy)

Certes l'intrigue est cousue de fils blancs mais on se laisse prendre au piège de cet univers oppressant et désespéré; le fait que le film soit tourné dans des teintes grisâtres (comme La Route) ajoute encore au sentiment de désespérance de l'ensemble et pose une atmosphère très particulière.
The Day n'est pas un chef d'oeuvre mais il a des qualités indéniables et inspirera plus d'un meneur de jeu en manque d'inspiration post-apo.

Côté jeu de rôle, on pense au récent et très plébiscité Apocalypse World, ou encore Vermine mais sans bestiole, ou Cendres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire