mardi 15 mars 2016

Killjoys | Syfy

Dans le système planétaire du Quad, les Killjoys sont des chasseurs de primes. Leur credo est simple: seul le contrat compte. On suit les aventures de trois d'entre eux.

Encore une série Syfy. On y suit les aventures mouvementées d'un groupe de chasseurs de primes. On retrouve les classiques de ce type d'histoire: des voyages interplanétaires, des fusillades et des bagarres, des négociations et des intrigues dans les bas-fonds du crime. Chaque personnage se trimbale des secrets comme autant de pistes à explorer et de background à découvrir au fil des épisodes.
Côté technique, on sent un peu le low-budget, surtout au niveau des décors: ça sent la friche industrielle reconvertie pour l'occasion en planètes minières ou en usines à l'abandon. Les vues spatiales sont rares mais correctes.
L'intérêt de la série se situe plus dans l'action, la découverte des personnages et les traques qui se succèdent d'épisode en épisode.
Pour l'heure, je n'ai encore vu que les deux premiers épisodes. Pourtant on entrevoit déjà un univers étendu et des pistes d'intrigues secondaires qu'on espère voir se développer dans les épisodes suivants.
Côté jeu de rôle, ce n'est pas de la hard-science comme pouvait le proposer The Expanse. On est plus dans le far west spatial à la Firefly. On se tournera donc vers des jeux mettant l'accent sur l'action et les péripéties plutôt que sur la technologie. Je vois bien Killjoys motorisé par le système de jeu Vortex proposé par Le Grümph ou par un dérivé du système D20 (pourquoi pas les Chroniques Galactiques présentées dans le CB#17).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire