lundi 13 février 2017

Qu'est-ce que tu crées ?

Ce billet est une réaction à l'article Qu'est-ce que tu crées? publié par Thomas Munier sur son blog Outsider. Le mot réaction est peut-être inapproprié et pourrait sous-entendre que je ne suis pas d'accord. Au contraire, il s'agit ici d'une réaction positive, l'envie de marquer mon approbation quant aux propos développés par Thomas dans cet article.
Thomas part de la simple question, souvent posée lorsqu'on rencontre quelqu'un: "Que fais-tu comme travail?" et autre variante comme "Tu bosses toujours chez..." ou "Tu fais quoi dans la vie?", en sous-entendant la vie professionnelle. Thomas fait le constat que c'est une phrase qu'on prononce souvent quand on veut faire connaissance avec une personne.
Cette phrase a le défaut de résumer l'individu à son travail, passant sous silence les nombreuses autres facettes de la personne, induisant un malaise certain dans le cas où la réponse serait "Rien, je ne travaille pas en ce moment". Or une personne ne se définit pas uniquement par son travail, comme voudrait nous le faire croire la société de manière plus ou moins explicite.
Les choses qui nous tiennent à cœur et nous passionnent ne sont pas nécessairement liées à notre travail et à notre vie professionnelle, loin s'en faut.
Dans de nombreux cas, notre vie professionnelle et nos passions sont deux choses bien distinctes.
Dans bien des cas, le boulot n'est qu'un boulot, avec sa pénibilité et ses contraintes, la nécessité de payer ses factures. Et si le boulot est épanouissant, passionnant, tant mieux mais ce n'est pas nécessairement le cas. Pour beaucoup, le boulot est vécu comme une servitude volontaire plus ou moins pénible suivant les jours et les périodes de la vie.
A l'opposé, on a les passions, les choses qui passionnent, ce qu'on préfère faire dans la vie, ce qui nous motivent, nos vocations, ce qui donnent un sens à notre vie.
En lisant l'article de Thomas et les commentaires, je me suis rendu compte que moi aussi je tombais régulièrement dans le piège, soit en posant la sempiternelle question "Que fais-tu comme travail?" ou en répondant à la question "Qu'est-ce que tu deviens?" par un exposé sur mon activité professionnelle, alors que j'existe et je vis pour bien d'autres choses.
Je me suis pris au jeu de la réponse contradictoire, différente, "à côté".
Que puis-je répondre à la question "Tu fais quoi dans la vie" ?

Je suis mari et père de famille; j'ai trois enfants: deux garçons de 14 et 11 ans et une fille de 9 ans.
Je suis passionné de jeux de rôle; j'y joue avec mes enfants.
Je jardine aussi et je m'essaie à la permaculture depuis quelques années.
Je partage cette passion du jardinage avec mon épouse et j'essaie de sensibiliser mes enfants aux problématiques environnementales par des gestes simples, du quotidien. Je fais aussi du petit élevage: quelques poules.
Je fais du footing, autant pour me vider la tête que pour les vertus d'une activité sportive régulière.
Je vais à des concerts (pas mal de classique mais aussi des musiques du monde et du jazz) ainsi qu'à d'autres manifestations culturelles: spectacles, théâtres, cirques, expositions; on partage tous ces moments en famille autant que possible. Et puis on ne rate jamais une occasion d'aller au cinéma.
Je lis pas mal aussi, surtout de la fantasy et de la science-fiction.
Et puis je tiens un blog pour partager mes passions.

Voilà... c'est bien plus chouette qu'un "je bosse chez..." non?

3 commentaires:

  1. J'adore :-) C'est une bonne expérience à faire, je vais essayer d'y penser dans mes prochaines rencontres...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait mon cher. Cela fait plusieurs fois que cette thématique du travail définissant ou non, surtout non, ce que nous sommes, me revient dans les yeux ou les oreilles. Et ma réponse est vraiment très proche de la tienne.

      Supprimer