mardi 1 mai 2018

L'Armure de vengeance (Serge Brussolo)

Par une nuit sans lune Jehan de Montpéril, le chevalier errant, est chargé d'escorter au fond de la forêt six fossoyeurs porteurs d'un cercueil bardé de fer.
C'est une armure vide qu'il s'agit d'enterrer. Une armure maléfique, une armure tueuse qui, dit-on, bouge toute seule et répète, passé minuit, les gestes de mort appris sur le champ de bataille. Malgré cela, bien des chevaliers la convoitent, au risque de voir leur famille décimée par le vêtement de métal ensorcelé. Qu'importe ! N'a-t-il pas la réputation de rendre invincible celui qui s'en revêt ? Une malédiction pèse-t-elle vraiment sur l'armure ? Ou bien quelqu'un se sert-il de cette légende pour mener à bien une vengeance mystérieuse ? Une enquête gothique et cruelle qui nous convie à une envoûtante exploration des sortilèges du Moyen Age.

C'est par hasard que je suis tombé sur ce roman, au détour d'une boîte à livres, vous savez bien, des bibliothèques de rue ouvertes à tous où on peut librement prendre ou déposer un livre. Et on peut dire que le hasard fait bien les choses: je cherchais justement une idée de lecture sans trop savoir quoi lire.
J'ai véritablement dévoré ce polar médiéval, de la première à la dernière page.
Dès la première ligne, l'auteur m'a scotché à son récit, me plongeant dans un Moyen Age sombre et inquiétant, emprunt de croyances et de superstitions improbables; l'usage d'un vocabulaire ancienne  renforce encore l'immersion. L'intrigue est prenante, l'enquête menée par le chevalier Jehan de Montpéril intelligemment exposée, plongeant le lecture dans le doute et l'expectative. La galerie des personnages proposés est terriblement inspirante, le récit efficace en diable.
On doute sans cesse et on finit par se prendre au jeu de l'investigation, allant jusqu'à formuler soi-même certaines suppositions, menant l'enquête comme si on était aux côtés du chevalier Jehan, les révélations et les retournements de situation ne manquant pas de nous plonger un peu plus dans la confusion la plus totale, jusqu'à la révélation finale.
Un polar efficace et une inspiration très ambitieuse pour n'importe quel jeu de rôle d'enquête médiévale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire