lundi 25 juin 2012

Chronicle, l'abus de super-pouvoirs est dangereux pour la santé


Après avoir été en contact avec une mystérieuse substance, trois lycéens se découvrent des super-pouvoirs. La chronique de leur vie qu’ils tenaient sur les réseaux sociaux n’a désormais plus rien d’ordinaire…
D’abord tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour jouer des tours à leurs proches, ils vont vite prendre la mesure de ce qui leur est possible. Leurs fabuleuses aptitudes les entraînent chaque jour un peu plus au-delà de tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Leur sentiment de puissance et d’immortalité va rapidement les pousser à s’interroger sur les limites qu’ils doivent s’imposer… ou pas !

Attention, chef-d'oeuvre !
J'ai adoré Chronicle, d'autant que je sortais de la vision tardive de la première saison de Heroes.
Le pitch est assez classique; l'originalité de ce film réside dans la manière dont les éléments de l'intrigue sont amenés et le côté "caméra sur l'épaule" qui ajoute au sentiment d'immersion, sans donner le mal de mer commme c'était le cas dans Blair Witch Project.
On devine assez vite comment les choses vont tourner. On sait lequel des trois protagonistes va mal tourner (on le sait déjà si on a vu la bande-annonce) mais ce n'est pas là que se trouve l'intérêt du film, plutôt si puisqu'à chaque minute, on espère que l'anti-héros fera volte-face et reviendra à la raison... jusqu'à un moment précis du film où on se rend compte que tout est perdu. On assiste alors à une rapide descente aux enfers.
Bref, un excellent film du genre. J'ai vraiment adoré. Avis 100% subjectif.
Inutile d'ajouter que le film contient pas mal d'éléments pouvant être repris dans un jeu de rôle, peut-être un one-shot sur les conséquences des super-pouvoirs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire