jeudi 3 avril 2014

Buffy contre les vampires

Faut croire que j'étais en congélation carbonique fin des années 90 début 2000 mais je suis complètement passé à côté de Buffy contre les vampires, série télévisée créée par Joss Whedon et qui compte pas moins de 144 épisodes.
Pour rappel, Joss Whedon est aussi derrière l'excellente série Firefly , la série Angel (spin-off de Buffy) et le récent The Avengers (le film).
En conséquence, grosse séance de rattrapage avec la vision de la première saison de la série.

Buffy Summers vient d'arriver en ville et elle aspire à une vie simple d'adolescente et d'étudiante dans son nouveau collège. Hélas les démons qui rôdent à Sunnydale vont lui rappeler qu'elle doit faire face à ses responsabilités de Tueuse. Buffy est la Tueuse, celle qui doit combattre les démons, vampires et autres monstres qui ne manqueront pas de se présenter au fil des épisodes.
Buffy n'est pas seule; elle peut compter sur l'aide de ses amis: Alex, Willow et le bibliothécaire Giles, sans oublier le mystérieux Angel.

Chaque épisode nous propose d'en découvrir un peu plus sur l'univers de Buffy, un monde comparable au nôtre mais peuplé de vampires, de démons, de créatures étranges et redoutables.
La diversité de créatures présentées dans la série fait tout de suite penser à un Monde des Ténèbres à la White Wolf mais en plus léger et saupoudré de problématiques adolescentes.
Si Buffy est une tueuse impitoyable, elle est aussi une jeune fille qui, comme tous les ados, se cherche et évolue à tâtons. C'est d'ailleurs un des thèmes sous-jacents de la série.

Cette série a donné lieu à un jeu de rôle, édité par Eden Studios en 2002, sous le titre Buffy the Vampire Slayer. Le spin-off Angel a également été dérivé en jeu de rôle. Les deux jeux sont assortis d'un petit nombre de suppléments (Director's screen, Slayer's Handbook)
Le jeu est motorisé par l'Unisystem, le corpus de règles commun à tous les jeux d'Eden Studios; sans rentrer dans les détails, le système de jeu utilise la mécanique simple 1D10 + attribut + compétence, adaptant cette règle de base aux différentes situations de jeu, plus quelques règles spéciales pour rendre les spécificités de la série (coups spéciaux pour les combats souvent assez rocambolesques, points de drame pour rendre le côté cinématique du jeu).

Pour celui qui a vu les épisodes (au moins la première saison) de la série et qui possède des rudiments d'anglais (le jeu n'est hélas pas traduit), il y a de quoi faire. Et si vous êtes friand de mécaniques de jeu plus hype, vous pouvez toujours tenter l'expérience Buffy avec Monsterhearts, le jeu des adolescents monstrueux, édité par la Boîte à Heuhh. Au-delà du côté Twilight qui propose d'incarner des adolescents monstrueux, ce jeu permet la mise en place d'histoires à la Buffy mais avec des mécaniques de jeu moins classiques que celles présentées dans le jeu de rôle Buffy d'Eden Studios.
Quoi qu'il en soit, que vous optiez pour un jeu du commerce ou que vous pondiez votre propre jeu, le Buffyverse (univers de Buffy) reste un chaudron bouillonnant d'histoires à jouer. Chaque épisode est en soi un scénario prêt à jouer.
Sortez votre crucifix et affûtez votre pieu. La chasse aux vampires est ouverte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire