samedi 11 mars 2017

Le Secret de la Planète des Singes

Ce second opus est la suite directe de La Planète des Singes.

Ayant perdu le contact avec l'équipage du vaisseau Icare du Capitaine Taylor, la NASA lance une mission de secours, composée de deux astronautes : le capitaine Donovan Maddox et le lieutenant John Brent. Suivant le même itinéraire que George Taylor et son équipage, les deux hommes s'écrasent à leur tour sur la planète des singes. Unique survivant du crash, Brent découvre avec l'aide de Nova que ce monde, en plus d'être gouverné par les singes, abrite également une communauté de mutants humains télépathes. Ces derniers, qui vouent un culte à la bombe atomique, ont élu domicile dans ce que les singes nomment la "zone interdite", qui n'est autre que New York en ruines. Or, le belliqueux général gorille Ursus, désireux d'étancher sa soif de conquêtes, projette de l'envahir.

Cette suite n'offre évidemment pas la même surprise/révélation que le premier film; on sait maintenant que la planète des singes n'est autre que la Terre. L'histoire nous fait découvrir d'autres protagonistes: une secte étrange vouant un culte à la bombe atomique, personnifiant la tendance autodestructrice de l'être humain.
Pour ce qui est des singes, le général gorille Ursus (à mon avis un personnage intéressant mais pas suffisamment exploité) symbolise ici la soif conquérante du pouvoir, celle-là même qui a conduit les hommes à s’entretuer. Décidément, les singes ne valent pas mieux que les hommes et refont les mêmes erreurs.
Ce Secret de la Planète des Singes m'a paru bien moins captivant que le premier film. Certes on en découvre un peu plus sur les mystères et les origines de ce monde dominé par les singes mais cela ne suffit pas à rendre le film vraiment intéressant.
Pour le coup, le scénario proposé initialement par Pierre Boulle, auteur du livre La Planète des Singes, présentait une intrigue un peu plus ambitieuse, trop peut-être pour l'époque et les aspirations des producteurs avides de rentabilité. Pierre Boulle avait proposé une suite intitulée Planet of the Men dans lequel Taylor et Nova rencontrent d'autres humains vivant dans la jungle et fondent une colonie; le général gorille Ursus se lance dans une croisade pour exterminer les humains, guerre que les singes finissent par perdre. La scène finale présente un cirque et un singe dans une cage. Des visiteurs humains lui demandent son nom et le singe articule péniblement une réponse "Zaïus".

Côté jeu de rôle, cette histoire semble écrite pour être jouée avec Apes Victorious, l'occasion sans doute d'imaginer et de vivre une suite alternative.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire