mardi 5 décembre 2017

Inflorenza Minima, 2ième édition

Thomas Munier vient de publier Inflorenza Minima, seconde édition.
Pour ce nouvel opus, Thomas a fait appel à Willy Cabourdin pour les illustrations et il faut reconnaître que même si le photomontage un peu trash de Thomas pour la couverture de la première édition posait une ambiance particulière, les illustrations de cette seconde édition apportent une vraie plus-value à l'ouvrage. 
Willy Cabourdin est doué, incontestablement.
La mise en page, claire et rationnelle, propose une lecture aisée de l'ouvrage, là où la première édition se contentait d'un texte brute, un peu sec.
Je n'ai encore que feuilleté cette nouvelle édition mais on la sent plus aboutie que la précédente version, d'autant qu'on passe de 18 pages à 98 pages. Il y a de la matière. Une lecture plus approfondie s'impose.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire