mercredi 31 octobre 2018

Achtung! Cthulhu : Three Kings

Achtung! Cthulhu met en scène les mystères du Mythe de Cthulhu dans le cadre de la Seconde Guerre Mondiale. Les joueur·euse·s sont invité·e·s à incarner des investigateurs liées aux Forces Alliées ou à la Résistance, dans le combat contre les Nazis. Bien entendu, au-delà des missions qui leur sont confiées, ils seront confrontés aux étrangetés du Mythe que les scientifiques et sorciers SS n'hésiteront pas à invoquer.
Three Kings (les Trois Rois) est un scénario d'introduction à une campagne plus vaste intitulée Zero Point et ayant pour ambition de faire découvrir aux joueur·euse·s différents aspects de la guerre occulte qui est menée en marge du conflit mondial.

J'ai lu ce scénario dans l'optique d'éventuellement le proposer à mes joueur·euse·s mais motorisé par Cthulhu Dark. A noter que Three Kings existe en plusieurs versions: PDQ system, Savage Worlds, Trail of Cthulhu et l'Appel de Cthulhu.
L'histoire étant présentée indépendamment des indications de règles ou de système de jeu, une adaptation à Cthulhu Dark est assez aisée.

Quelques mots sur l'intrigue. 
Nous sommes en 1939. Les PJ forment un groupe envoyé en mission en Tchécoslovaquie occupée par les Nazis. Ils doivent entrer en contact avec la résistance locale et un mystérieux agent, nom de code ANGEL. Ce dernier a récemment informé les autorités britanniques d'agissements suspects et d'atrocités perpétrées par l'occupant dans le château de Karlstein
La Section D, division spéciale du MI6, dépêche les PJ sur place pour tirer cette affaire au clair.

Le scénario est un modèle du genre; la découpe et les différentes scènes à jouer sont expliquées clairement et permettent une prise en main et une mise en place rapide et efficace, tout en ménageant la liberté d'actions des personnages.
En marge de l'histoire, on sent une réelle recherche et une documentation solide. Les trois rois dont il est question dans le titre étant de figures historiques de la Résistance, l'intrigue est replacée dans son contexte réelle. Les PJ auront peut-être d'ailleurs l'occasion de les rencontrer.
Notons également les avertissements des auteurs quant au caractère parfois dure et potentiellement choquant de certaines scènes, notamment le fait que les PJ portent une pilule de cyanure à utiliser en cas de capture et les possibles scènes de torture. Dans un jeu de rôle ayant pour cadre une période tragique de notre histoire, je trouve tout à fait louable de prendre soin de la sécurité émotionnelle des participant·e·s. 
La plupart des jeux commencent à intégrer cela dans leurs pages mais c'est une chose qu'il convient de souligner.

En résumé, un très bon scénario, idéal pour débuter dans le contexte d'Achtung! Cthulhu, quel que soit le système de jeu utilisé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire