jeudi 8 novembre 2018

Weird West, du western couleur OSR

Weird West est un petit jeu de rôle de Stuart Robertson. Comme son titre l'indique, ce jeu a pour cadre le Farwest avec un soupçon de bizarre.
Par bizarre, l'auteur sous-entend de l'étrange, de l'occulte, du surnaturel, de magie, de la sorcellerie. On est clairement dans quelque chose entre Les Mystères de l'Ouest et Deadlands.
Côté règles, le jeu est clairement Old School avec des mécaniques ultra simples, quatre caractéristiques, des classes (appelées ici paths), des niveaux de progression, une table de résolution pour les combats et un système minimaliste de résolution des compétences, le tout en 8 pages seulement.
C'est simple, racé et terriblement efficace. Rien qu'à la lecture, j'ai déjà plein d'idées d'histoires les plus étranges les unes que les autres. L'occasion sans doute de proposer à mes joueur·euse·s les scénarios que j'avais jadis imaginés pour Deadlands mais que je n'avais jamais réussi à mettre en place. 
Ici, c'est enfin possible.
Je flanque donc Deadlands à la poubelle. Je m'imprime les 8 pages de Weird West et roulez jeunesse. Feu à volonté ! Une vraie petite pépite d'or rôliste.

1 commentaire: