mercredi 7 novembre 2018

La Chute des Seigneurs Kaï

Pour ceux d'entre vous qui ne le savent peut-être pas, les Maîtres Kaï forment un ordre de moines guerriers protecteurs du royaume de Sommerlund
Ce royaume fait partie d'un monde plus vaste appelé Magnamund, monde imaginaire créé par l'écrivain britannique Joe Dever.
Loup Solitaire (Lone Wolf en anglais) est un disciple Kaï, héritier d'une longue et riche tradition, et héros de la série de Livres Dont Vous Êtes Le Héros du même nom.
La série compte à ce jour 29 tomes, dont le dernier paru en 2017 et ce malgré le décès de l'auteur un an auparavant.
J'ai jadis chroniqué les deux premiers volumes de la série dans de précédents billets: Les Maîtres des Ténèbres et La Traversée Infernale. J'ai également pu testé le jeu de rôle Lone Wolf Adventure Game édité par Cubicle 7, test qui s'est avéré peu probant, en partie à cause de la simplicité du scénario proposé, des attentes divergentes des joueur·euse·s et sans doute aussi d'un manque de conviction de ma part.
Pourtant, malgré ce semi-échec, je suis resté très attaché à Loup Solitaire et à l'univers de Joe Dever qui reste un formidable moteur à aventures.
Récemment, je me suis refait la série Astre d'Or, aventure se déroulant dans le même univers.
Plus récemment encore, j'ai acquis la version papier de la dernière réédition du premier tome de la série Loup Solitaire, Les Maîtres des Ténèbres. En effet, jusqu'ici je n'avais cet ouvrage qu'en format PDF.
Au-delà de la nostalgie, j'y ai vu l'occasion, d'aucuns parleront de signe, de me relancer dans l'aventure.
Après quelques recherches sur internet, j'ai été agréablement surpris de découvrir un véritable renouveau de Loup Solitaire dans les pays scandinaves, en Suède plus précisément où Lone Wolf devient Ensamma Vargen.
Plusieurs des ouvrages de la série semblent avoir été traduits et un jeu de rôle à part entière existe sous la forme d'un livre et d'une boîte de jeu.
Graphiquement, cela semble assez réussi au point que j'ai eu envie de reprendre une des illustrations  de Lukas Thelin (illustrateur apparemment connu en Suède et proche des milieux rôlistes) pour proposer une aventure dans l'univers de Loup Solitaire.
Le résultat est la couverture ci-dessus; l'aventure devrait s'intituler La Chute des Seigneurs Kaï et se déroulerait en parallèle de la série officielle Loup Solitaire.

Les Maîtres des Ténèbres ont attaqué le Monastère dans lequel les disciples Kaï sont initiés à l'art de la guerre et de la magie. L'ordre des Moines Kaï semble décapité. Seul survivant, Loup Solitaire doit rejoindre au plus vite la capitale du Sommerland et avertir le roi du retour des Maîtres des Ténèbres.Mais est-il vraiment l'unique survivant? En vérité, un petit groupe de Moines Kaï a échappé miraculeusement au désastre. Hélas, ils n'ont rien pu faire pour éviter la tragédie. Isolés et affaiblis, auront-ils la force et le courage d'affronter l'effroyable armée des Maîtres des Ténèbres?

Voilà pour le synopsis qui rejoint clairement celui de Loup Solitaire. Il n'est d'ailleurs pas exclus que les personnages-joueurs rencontrent Loup Solitaire à un moment ou un autre de leurs aventures. Pour l'heure, je n'ai encore qu'une couverture, une feuille d'aventure (preview à télécharger ici) et l'accroche d'aventure ci-avant.
Pour la suite, je compte puiser dans les règles des livres-jeu, de la boîte de jeu de rôle Lone Wolf Adventure Game et dans quelques autres ressources disponibles sur internet. Les règles devraient donc être un mélange des deux mondes, livre-jeu et jeu de rôle, en restant simple; peut-être un outil pour l'initiation au hobby.
Je ne sais pas encore trop où cela va me mener ni si j'arriverais au bout du projet mais l'idée est de poster l'avancée de mes travaux au fur et à mesure sur ce blog.
Je vous donne donc rendez-vous dans de prochains billets.
Et comme le crient les Seigneurs Kaï à l'aube de la bataille:

Pour Sommerland et pour Kaï !

Petite remarque concernant l'ordre Kaï: si ses membres sont appelés moines, l'ordre comprend autant des femmes que des hommes. Ce n'est pas un ordre religieux exclusivement masculin comme pouvait l'être l'ordre des Templiers, loin de là. River Blade, dont il est question dans le scénario d'introduction de la boîte de jeu, est une Maîtresse Kaï réputée et reconnue par ses paires, et elle n'est pas l'unique membre féminin de l'ordre.
Je reviendrai sur ce point au cours du développement de mon projet mais il est clair qu'on pourra créer des personnages des deux sexes.

1 commentaire:

  1. J'ai hâte de lire la suite. J'apprécie aussi cet univers et dernièrement, la dernière itération du JDR par Cubicle 7.

    RépondreSupprimer