lundi 14 janvier 2019

Croc'n Play épisode 1, Judge Dredd : je suis "déception" !

J'en avais parlé en novembre dernier: Rôle'n Play annonçait un spin-off Croc'n Play avec comme son nom l'indique une partie de jeu de rôle animée par le célébrissime Croc et un jeu choisi par lui, à savoir l'emblématique Judge Dredd.
Chose promise, chose due, le premier épisode de Croc'n Play est en ligne depuis quelques jours.
Je l'ai visionné et je dois avouer que j'ai été un tantinet déçu. L'univers de Judge Dredd et Méga City One restent des classiques du comics et du jeu de rôle qu'on aime revisiter à l'occasion mais ce premier épisode m'a laissé l'impression d'un tribute à Croc au détriment de l'univers et surtout des participant·e·s et du jeu de rôle lui-même.
Les participant·e·s sont passif.ve.s et n'ont qu'une connaissance très succinct de l'univers de Judge Dredd, et ce n'est pas l'introduction de Croc qui comble ce manque. Après, je ne sais pas à quel point les joueur·euse·s étaient préparé·e·s et avaient reçu des informations pertinentes sur l'univers de jeu (c'est un souci récurrent lorsqu'un groupe de joueur·euse·s découvrent un nouveau jeu avec un univers complexe et peu connu).
Pour le coup, Croc joue les vedettes, balance sa sapience et ne leur propose que peu d'actions intéressantes. Un peu plus d'initiative de la part des participant·e·s et de propositions de la part du meneur de jeu auraient amené une meilleure dynamique de jeu. Bon, après, il y a le style et l'humour de Croc qu'on aime ou qu'on aime pas. Son style de maîtrise, très à l'ancienne, très traditionnel, le place un peu comme un raconteur d'histoires, les participant·e·s n'ayant que peu initiative ou alors ce sont des joueur.euse.s sentorette (dixit Croc lui-même). Je n'en ai pas l'impression: ils n'ont tout simplement pas d'accroches pour monter à bord de l'histoire proposée.
Donc, peu de véritable jeu de "rôle" dans ce premier épisode. Une démonstration d'un certain talent de la part du meneur de jeu et une chute quel que peu spoilée pour un teaser alléchant mais maladroit. Espérons que les épisodes suivants corrigeront un peu le tir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire