dimanche 7 octobre 2012

Les Montagnes Hallucinées (H.P. Lovecraft)

Les Montagnes Hallucinées de H.P. Lovecraft reste une pièce incontournable de l'oeuvre du maître de Providence, au même titre que l'Affaire Charles Dexter Ward ou le Mythe de Cthulhu.
Ce n'est pas le roman de Lovecraft le plus facile à lire: toute l'intrigue tourne autour d'une tragique expédition en Antarctique et l'auteur se complaît à nous décrire par le détail chaque élément du décor; cette technique a pour but premier d'induire chez le lecteur un sentiment d'horreur progressive vis-à-vis des terribles découvertes faites par les protagonistes au cours de leur exploration. Le revers de cette approche, c'est que l'intrigue en elle-même avance très lentement. Cette lenteur peut induire chez le lecteur non averti un sentiment d'ennui et l'oblige à fournir un effort supplémentaire pour aller au bout du récit.
J'ai le souvenir d'avoir eu la même expérience difficile avec La Quête Onirique de Kadath l'Inconnue.
Les autres nouvelles de Lovecraft que j'ai lues avaient un rythme de narration plus soutenu et donc plus facile à suivre.
Il n'en reste pas moins que Les Montagnes Hallucinées doit être lu au moins une fois si vous êtes un aficionado de H.P. Lovecraft.
Cette lecture de cette nouvelle est d'autant plus nécessaire qu'une adaptation cinématographique est en cours de conception sous la houlette de Guillermo del Toro.
A signaler également la très épaisse campagne Par-Delà les Montagnes Hallucinées, aux éditions Sans Détour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire