mercredi 15 novembre 2017

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea (Romain Puértolas)

Encore une lecture scolaire d'un de mes fils (15 ans), L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea nous narre les tribulations d'un fakir venu en France pour acheter un lit à clous Ikea et qui va faire le tour de l'Europe coincé dans une armoire puis dans une malle puis dans la nacelle d'une montgolfière, à bord d'un cargo libyen pour finir par revenir en France en avion.
Au-delà des aventures burlesques du jeune Ajatashatru à travers l'Europe, ce roman est une satire de notre société et de son regard sur les réfugiés.
Arnaqueur né, Ajatashatru va voyager, un peu contre son gré, et faire des rencontres qui vont lui ouvrir les yeux sur la nature humaine et sur sa propre nature, sur son attitude vis-à-vis des autres. Il va se découvrir une vocation d'écrivain et il rencontrera l'amitié et l'amour.
Avec ce roman, on est à mi-chemin entre le voyage du héros de Joseph Campbell et la comédie échevelée à la San Antonio.
Un roman au sujet prêtant à sourire mais qui s'avère plus riche et plus profond qu'on ne le croit.
Cette lecture n'a rien à voir avec le jeu de rôle mais comme j'essaie de suivre les lectures scolaires de mes enfants, j'ai posté ce petit billet, sait-on jamais qu'éventuellement cela pourrait aider certains parents ou enseignants dans le choix de lecture pour leurs enfants/élèves.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire