mercredi 19 mars 2014

Skate Land

Skate Land, c'est un mélange improbable entre du western, du post-apo et du vampire, le tout présenté sous la forme d'un road-movie.

L'Amérique n'est plus que chaos depuis qu’une terrible épidémie s’y est propagée. Et pas des moindres, puisqu'il s'agit de vampirisme. C'est dans cet enfer sur terre que Martin, un adolescent, rencontre un chasseur de ces monstres aux dents pointues. Aidé de celui-ci et des rencontres qui jalonnent son périple, il se dirige vers le Canada, encore épargnée par l'épidémie. Encore faudra-t-il pouvoir échapper aux buveurs de sang et aux fanatiques religieux...

Ce film possède tous les ingrédients d'une série B mais réussit pourtant à aller au-delà de cette première image en posant un décor cohérent, des personnages bien construits et une ambiance très particulière.
Les personnages sont attachants et on se surprend à éprouver une certaine empathie pour eux, d'autant que l'histoire n'est pas tendre avec eux. Et le danger ne vient pas seulement des buveurs de sang. Les survivants représentent aussi un péril potentiel. Au final, les vampires ne sont qu'un prétexte pour planter une histoire horrifique et sans concession.

D'un point de vue jeu de rôle, j'ai tout de suite pensé à Apocalypse World, le jeu de Vincent Baker, pour l'aspect relationnel entre les personnages, le décor post-apo et les péripéties dramatiques qui ne cessent de pleuvoir sur les protagonistes. On peut aisément identifier les archétypes d'AW dans les personnages du film. En l'état, le film pourrait très bien devenir une campagne d'AW.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire