lundi 16 mai 2016

Captain America : Civil War

Suite aux nombreux dommages collatéraux causés par les Avengers lors de leurs missions, le gouvernement décide de leur imposer un règlement et une stricte supervision. Très vite, deux factions se dessinent: ceux qui acceptent le contrôle du gouvernement menés par Tony Stark alias Iron Man et ceux qui estiment que leur devoir va au-delà des règles imposées par les Nations Unies, menés par Steve Rogers alias Captain America. Très vite les choses vont s'accélérer et les événements finiront par amener les deux camps à s'affronter.

Que faire des supers héros une fois les grandes menaces écartées? Peut-on tout leur pardonner sous prétexte qu'ils étaient les seuls à pouvoir sauver le monde? L'ont-ils réellement sauver d'ailleurs? Ne sont-ils pas d'une certaine manière à la fois une partie du problème et une partie de la solution? Est-ce que la fin justifie toujours les moyens quand il s'agit de lutter contre le Mal? Quid des nombreuses victimes innocentes et des morts involontaires survenues lors des combats dantesques entre les héros et les méchants? Autant de questions abordées en filigranes dans ce nouveau Marvel. Faut-il accorder une confiance aveugle aux supers héros ou faut-il au contraire les contrôler et leur imposer des règles? Sur ce point, Tony Stark et Steve Rogers ne sont pas d'accord, et c'est cette opposition qui sera le fil rouge de Captain America Civil War.
Bien entendu, l'intrigue ne se limite pas à ce dilemme. Les héros si sûrs d'eux et de leurs opinions respectives ne sont au final que des marionettes dans un théâtre qui les dépasse et les dupe. Mention très bien pour la révélation finale. Un Marvel débordant de scènes épiques et de combats spectaculaires. L'intrigue tient la route (même si c'est une intrigue à la Marvel) et l'ensemble est mené tambours battants, peu de temps morts; les deux heures et demi de film passent très vite.
Un seul bémol de mon point de vue: l'intervention pas vraiment d'à-propos de certains supers héros comme Ant-Man et Spiderman, le premier pour des raisons de  pseudo-cohérence vu qu'on le voyait affronter Falcon dans le film éponyme Ant-Man, et l'autre simplement pour bien marquer que Marvel a remis la main sur la licence Spiderman

3 commentaires:

  1. Ah non alors ! Le Ant-Man original (Dr Pym) fait partie très tôt des avengers, il a tout à fait sa place. Et Spiderman est un personnage clé de l'arc civil war, impossible de le lancer sans lui ! :-)

    (et sinon, c'est du flan ;-p)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Le seul hic... Le soit disant costume de spiderman fabriqué par Tony Stars. Il lui a bien réalisé une armure pour Civil War... la Iron Spider Armor qui a rien à voir avec ce que nous montre le film... Et puis, d'après le film Peter vient à peine de découvrir ses pouvoirs et Tony sais déjà qui il est... Mouais... Et la tante de Peter fait beaucoup trop jeune... Sinon, très bon film et j'attends avec impatience celui sur Black Panther... Pas vous ?

    RépondreSupprimer