lundi 22 août 2016

Suicide Squad

Difficile de passer à côté du phénomène Suicide Squad. Un petit compte-rendu après visionnage s'imposait.

Le pitch est assez simple: suite à la disparition de Super Man, l'Argus, agence gouvernementale secrète, recrute une escouade de super-vilains qui n'ont plus rien à perdre pour les envoyer sur des missions à priori sans retour.
On a donc un groupe (de PJ) qui se forment avec en leader Deadshot, Harley Quinn en outsider rigolo et quelques autres méchants bien badass, Killer CrocCaptain Boomerang, El Diablo et l'Enchanteresse, sous la surveillance de Rick Flag, un agent expérimenté d'Argus
Comme attendu, les choses ne vont pas se passer aussi simplement et le groupe va se retrouver confronté à un ennemi aussi surpuissant qu'inattendu (ou pas).

J'ai joué le jeu et j'ai été voir ce film en essayant de faire fi de mes a priori et en oubliant les critiques négatives que j'avais lues/entendues ça et là.
D'abord mes remarques: on voit beaucoup trop Deadshot et Harley Quinn. Pour le premier, c'est vrai, pour la seconde, qui va s'en plaindre. Elle est trop bonne et trop marrante ! 
Les autres personnages de l'escouade suicide sont à mon avis sous exploités mais on ne peut pas non plus tout montrer et tout expliquer en deux heures de film. Le nouveau Joker ne m'a pas persuadé plus que ça (la prestation de Heath Ledger dans The Dark Knight reste magistrale et sera difficile à faire oublier) et je me demande combien a coûté l'apparition minutée de Batman/Ben Affleck.
Mis à part ça, je trouve, et c'est mon avis qui n'engage que moi mais que je partage, que ce Suicide Squad fait le taf, ni plus ni moins.

Rôlistiquement parlant, l'histoire pourrait facilement servir de canevas pour un scénario de Marvel Heroic Roleplaying ou plus directement de DC Adventures puisqu'on est dans l'univers DC, mais mérite d'être étoffée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire