mercredi 16 décembre 2015

Dragon Run

En quelques mots, Dragon Run, c'est du dungeon crawling en 56 cartes et 15 minutes (définition donnée par l'auteur, Bruno Cathala, lors de la démo sur trictrac.tv
Le pitch: un groupe d'aventuriers a réussi à piller le donjon et à voler le trésor du dragon. Le problème, ce qu'ils ont réveillé le dit dragon. Maintenant il est énervé et pour se calmer, il lui faut cramer de l'aventurier.

Chaque joueur incarne un aventurier fuyant dans les couloirs du donjon, le dragon aux trousses.
A son tour de jeu, le joueur doit choisir entre trois actions possibles: foncer tête baissé (au risque de tomber nez-à-nez avec le dragon), avancer prudemment (pour peu qu'il réussit un test de discrétion) ou pleurer sa mère (pas très digne mais utile pour survivre).
Dans sa musette, l'aventurier transporte les trésors dérobés au dragon et quelques objets magiques qui lui seront très utiles pour sortir vivant (et riche) de cette malencontreuse aventure.
Il n'y aura qu'un vainqueur et tout le monde ne s'en sortira pas vivant.
On l'a compris: Dragon Run joue sur le second degré et l'esprit bon-enfant en proposant une aventure trépidante et toujours pleine de rebondissements cocasses.
C'est du casual game (très accessible), c'est fun et c'est idéal pour attendre vos joueurs de Donj' en retard ou tout simplement pour passer un bon moment entre amis. A jouer sans modération, à partir de 8 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire