dimanche 2 juillet 2017

Starwars The Old Republic, suite et fin, compte-rendu de la partie

Début des vacances scolaires et jeu de rôle.
Avec mes enfants, nous avons joué le dernier chapitre d'une mini-campagne dans l'univers de Starwars The Old Republic.
Troisième partie de cette saga débutée en janvier; dans les précédentes séances, le groupe composé d'un guerrier Sith, un agent impérial et d'une chasseuse de primes s'était vu confié la délicate mission de récupérer un holocron dérobé sur Korriban.
Au terme de péripéties sur Hutta, le groupe a finalement localisé le voleur, un seigneur Sith renégat nommé Namman Cha, sur une planète oubliée, en bordure de l'empire.
L'holocron volé contenait les coordonnées de la dite planète ainsi que la nature maléfique de l'astre: un antique temple Sith renfermant un dangereux artefact, le sabre laser de Dark Banshee.

Le groupe entame donc l'aventure dans les bas-fonds d'Hutta City
Après une échauffourée avec des maraudeurs gamoréens, les PJ découvrent la cache d'un ingénieur Skakoan et le contenu de l'holocron volé, ce qui les mène finalement à la planète Krayiss.
Arrivés en vue de la planète, ils sont pris à parti par quatre chasseurs pirates à la solde de Namman Cha. La bataille est rude et leur vaisseau est contraint de se poser en catastrophe dans la jungle.
Le temple Sith n'est pas loin et ils décident de crapahuter dans la jungle jusqu'aux ruines du spatioport où ils espèrent trouver le vaisseau de Namman Cha.
En chemin, ils rencontrent des natifs; ils ne font pas le poids face à la puissance de feu des PJ. L'escarmouche est violente mais brève.
Une fois au spatioport, ils neutralisent non sans mal les droïdes de combat qui surveillent le vaisseau.
Ils se rendent ensuite au temple où ils mettent hors combat deux autres droïdes puis pénètrent dans l'enceinte du temple.
Dans la grande salle, ils découvrent le corps sans vie du Sith renégat et le sabre maudit de Dark Banshee. Le guerrier Sith du groupe s'empare du sabre et manque de tomber sous la coupe malfaisante de l'esprit de Dark Banshee. S'en suit un combat mental épique entre l'esprit du seigneur Sith et l'imprudent Caedus, qui réussit à lâcher le sabre in extremis. L'esprit de Dark Banshee s'empare alors du cadavre de Namman Cha et attaque les PJ.
Au terme d'un bref combat (les joueurs ont eu une chance insolente aux dés), le zombie est détruit et le sabre est finalement enfermé dans un caisson spécial. Mission accomplie.
De retour à Nar Shaddaa, les PJ reçoivent leurs récompenses.
Caedus, le guerrier Sith, renforce sa position auprès de son maître, le seigneur Nergal.
Opérateur 4, l'agent impérial, monte en grade et reçoit des acolytes pour sa prochaine mission.
La chasseuse de primes reçoit sa prime pour la Grande Traque et fait réparer son vaisseau aux frais de l'empire.

Voici qui conclut cette première aventure (en trois séances) de Starwars The Old Republic. Les enfants sont plus que satisfaits et en redemandent.
Pour ma part, je suis content même si au final il y a eu vraiment beaucoup de combats (à l'image du jeu vidéo éponyme) et peu d'enquête, l'intrigue étant assez linéaire. Starwars reste un univers fun, plein d'actions et de rebondissements, du western spatial, l'intrigue passant souvent au second plan. 
Il faut aussi reconnaître que les enfants veulent de l'action et des combats, l'histoire n'étant souvent qu'un fil rouge à suivre pour passer d'une scène d'action à la suivante. C'est bien mais je voudrais leur montrer d'autres aspects du jeu de rôle. A méditer pour nos prochaines parties dans cet univers ou dans un autre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire