mardi 18 juin 2019

Chernobyl (série HBO)

Combien nous coûtent nos mensonges? 
C'est par cette question qu'on pourrait résumer Chernobyl, la mini-série HBO diffusée en mai dernier.
En 5 épisodes, cette série revient sur la pire catastrophe nucléaire du XXe siècle. Mais au-delà des effets dramatiques de la radioactivité, c'est tout le système politique de l'Union Soviétique qui est dénoncé, un régime qui a érigé le mensonge en devoir d'état, un régime pétri de contradictions et qui s'est enfoncé peu à peu dans un bourbier de contre-vérités et de paranoia.
C'est cela le vrai sujet de cette série, et je dis bien une série et non un documentaire. Il y a des erreurs, des approximations, des raccourcis narratifs; on est dans une histoire imaginée et construite à partir du drame de Chernobyl mais aucunement dans un documentaire précis et minutieux sur la catastrophe. Cela n'enlève évidemment rien à la qualité et la pertinence de la série. On se doit d'avoir une vraie réflexion et un vraie questionnement sur la pertinence du nucléaire dans nos sociétés. Pour autant, ce n'est pas le sujet de la série. Le principal propos de la série Chernobyl, c'est le mensonge et ses conséquences tragiques. Et ce mensonge, même s'il est présenté et mis en exergue dans le cadre de l'Union Soviétique de 1986, il faut bien reconnaître que le régime communiste n'a pas l'apanage du mensonge et du secret d'état. Si une telle catastrophe venait à se produire aujourd'hui, où que ce soit dans le monde, je suis intimement persuadé que les vrais responsables essayeraient de minimiser les impacts et les responsabilités, surtout à l'heure d'internet où les fake news ont plus d'importance que la vérité et les faits.
Si vous voulez en savoir plus sur les erreurs de la série, je vous conseille la lecture de cet article de forbes.com.
Voilà mon retour sur cette excellente série, en 5 épisodes, à voir de toute urgence et à décrypter avec précaution.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire