mardi 15 août 2017

Mythica the Godslayer

The Godslayer est l'ultime volet de la saga Mythica.

Marek la nécromancienne et Dagen le voleur demi-elfe recherchent le Marteau de Tek afin de briser le cœur du Roi Liche et détruire le sorcier Szorlok. De leur côté, Teela la prêtresse et Thane le guerrier mènent la résistance humaine contre les armes de morts-vivants levées par Szorlok.

Ce cinquième et dernier épisode de Mythica est nettement plus sombre que les précédents, ce qui donne à ce chapitre un ton et une ambiance tout à fait d'à-propos, à un moment de l'histoire où Marek continue de douter d'elle-même et de ses pouvoirs et qu'elle en apprend plus sur son passé et ses origines. Teela et Thane se retrouvent dans une situation critique alors de la victoire de Szorlok semble inéluctable, allant jusqu'à douter de la loyauté de Marek
Dagen se sacrifie pour fournir à ses amis l'artefact capable de terrasser l'ennemi.
The Godslayer est véritablement l'apothéose finale de la saga; on dirait presque la fin d'une campagne épique de Donjons & Dragons.

Mon avis: cet épisode est de loin le meilleur de la saga, même si le film garde un arrière goût cheap (n'oublions pas que les cinq films de la série ont été financés via crowdfunding).
Malgré la relative sévérité de mes précédents billetsMythica s'avère au final être une série fort sympathique, formant un tout et une histoire épique autour de personnages archétypaux mais qui parlent à tout le monde. 
Le développement de l'histoire est parfois un peu confus (comme pourrait l'être une longue campagne de jeu de rôle) mais on sent derrière tout ça la volonté des producteurs d'Arrowstorm Entertainment de porter à l'écran cette saga, malgré un budget de production qu'on imagine assez limité, vu le mode de financement du film.

Mythica the Godslayer est le  huitième film de mon marathon fantasy movies.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire