mercredi 2 août 2017

The Shamer's Daughter

The Shamer's Daughter (en français, la Fille de la Clairvoyante) est un film danois de 2015. Adaptation du premier tome du cycle de romans du même nom de Lene Kaaberbol, The Shamer's Daughter nous emmène dans le royaume de Dunark, un univers fantasy proche de notre Moyen Age mais où les dragons existent, bien qu'ils tiennent plus du dragon de Komodo que du véritable dragon des légendes.

Au royaume de Dunark, Dina est la descendante d’une longue lignée de Clairvoyantes, ces sorcières capables de lire dans les pensées de chacun et d'en révéler les secrets les plus honteux. Lorsque la famille royale est sauvagement assassinée, Dina est appelée à la cour afin de faire parler le suspect que tout semble accuser. Elle réalise rapidement que, sous ce meurtre, se cache en réalité une machination visant à renverser le trône. Cette découverte la condamne alors à fuir, en ayant à ses trousses tous les soldats et tous les dragons du royaume.

Ce film n'est que le premier opus d'une série qui en compte quatre.
A ce jour, seul le premier tome a été porté au cinéma.
L'histoire est assez linéaire et l'intrigue assez attendue. Il n'en demeure pas moins que The Shamer's Daughter est un petit film fantasy divertissant et bien réalisé. Les décors et les costumes sont convaincants, le jeu d'acteurs assez satisfaisant; hormis les dragons et le pouvoir de Dina, l'univers reste low-fantasy.

J'aime assez l'idée de départ, à savoir la rivalité entre deux familles et la terrible machination pour écarter du trône la famille régnante. Dina et son don de Clairvoyance sont bien entendu au centre de l'histoire mais ce n'est pas vraiment ça que je retiendrais, même si cet aspect du film offre aussi pas mal de possibilités en terme de jeu de rôle. Et si l'un des PJ du groupe était cette Clairvoyante mandée au palais.

The Shamer's Daughter est le troisième film du marathon fantasy movies que j'ai entamé le mois dernier avec Wolfhound et la Légende de Viy.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire