vendredi 18 septembre 2020

Outresable (Hugh Howey)

Depuis des siècles le sable a englouti le monde. Un autre s’est créé tant bien que mal parmi les dunes mouvantes, et les plongeurs des sables descendent dans les profondeurs pour remonter les trésors enfouis dont le troc permet la survie de tous à la surface. Ici, dans cette contrée constamment balayée par le vent, trois frères et une sœur se retrouvent loin les uns des autres. Leur père, qui appartenait à l’élite des plongeurs des sables, a disparu un jour sans aucune explication, en les abandonnant. Et leur monde semble s’apprêter à en faire autant.

Je retrouve ici la plume de Hugh Howey (Silo, Phare 23) pour un roman post-apocalyptique singulier. Certes son univers est original et un peu déroutant avec ses plongeurs des sables s'aventurant dans les profondeurs des dunes comme le feraient des pêcheurs de perles en quête de trésors mais l'auteur arrive à nous le rendre vraisemblable et même presque réel par le fait qu'il le décrit au travers des yeux de quelques personnages, collant à leur quotidien, nous partageant leurs espoirs et leurs angoisses, toutes ces petites choses du quotidien qui les rendent en quelque sorte vivants et qui font qu'on s'y attache. J'avais déjà remarqué ce style particulier dans les autres romans de l'auteur et il faut bien le reconnaître, c'est assez efficace. Juste un bémol pourtant: l'auteur prend son temps pour planter le décor. C'est bien mais du coup il faut attendre la moitié du livre pour que l'action démarre vraiment et que les événements commencent à s'enchaîner. Hormis cette lenteur initiale, Outresable propose une excellente histoire et une plongée, c'est le cas de le dire, dans un futur balayé par le vent et envahi par le sable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire