lundi 4 mars 2019

Spider-Man Next Generation

Spider-Man New Generation suit les aventures de Miles Morales, un adolescent afro-américain et portoricain qui vit à Brooklyn et s’efforce de s’intégrer dans son nouveau collège à Manhattan. Mais la vie de Miles se complique quand il se fait mordre par une araignée radioactive et se découvre des super-pouvoirs : il est désormais capable de prouesses physiques incroyables, de se camoufler, de coller littéralement aux murs et aux plafonds ; son ouïe est démultipliée, etc. Dans le même temps, le plus redoutable cerveau criminel de la ville, le Caïd, a mis au point un accélérateur de particules capable d’ouvrir un portail sur d’autres univers. Son invention va provoquer l’arrivée de plusieurs autres versions de Spider-Man dans le monde de Miles, dont un Peter Parker plus âgé, une Spider-Woman, Spider-Man des années 30, Spider-Cochon et Peni Parker, venue d’un dessin animé japonais.

Au-delà du simple divertissement familiale, ce Spider-Man nous propose un dessin et une animation époustouflante. On y retrouve la vivacité des Comics avec des bulles qui éclatent à chaque séquence et une foule de références qui raviront les fans. Les Spider héros issus des autres dimensions sont attachés et originaux, Spider-Cochon en tête. L'intrigue n'est certes pas des plus originales mais l'action est menée tambour battant. Et si vous êtes patient, il y a une petite scène post-générique qui rappellera certainement des souvenirs aux plus âgé.e.s d'entre nous.
Spider-Man n'est pas mon héros Marvel préféré, loin de là. Mais je ne regrette absolument pas d'avoir été voir ce dessin animé avec mes enfants. C'est également une belle entrée en matière pour ouvrir le festival Anima.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire