mercredi 6 mars 2019

The King Is Dead

The King Is Dead est un party-game de Vincent & Meguey Baker.

The king of Banteave, Eyvard III, high prince of House Dillestone and Sovereign of the Seaward Coast, has died without heir. Civil war is certain. You’re a young warrior prince or warrior princess of one of the royal houses of Banteave. You’re caught up in this looming war of succession. To see your house exalted, you’ll have to fight and scheme, allying with your rivals and betraying your friends, falling in love with your enemies, daring danger, adventure, romance, and war. You were born for this.

Suite à la mort du roi Eyvard III, le trône du Royaume de Banteave est vacant.
Vous incarnez un prince ou une princesse issu.e d'une des grandes Maisons du royaume, engagé.e dans une lutte sans merci pour la couronne.
The King Is Dead vous propose de jouer cette lutte de pouvoirs à travers une série de mini-jeux mettant en scène les situations emblématiques de cette course pour la couronne.
Vous allez choisir votre maison, chaque famille noble possédant son historique, ses caractéristiques, ses avantages et ses faiblesses ainsi que les attentes qu'elle place en vous en tant que futur.e roi.reine de Banteave. A vous ensuite de donner vie à cette lutte de pouvoirs et d'influences dans les scénettes proposées. Chaque jeu vous fera gagner ou perdre des points jusqu'à la scène finale du couronnement.
Le jeu fonctionne avec un jeu de cartes classiques, les valeurs et les figures représentant vos forces et faiblesses.
The King Is Dead est un jeu intrigant qui propose une autre façon de faire du jeu de rôle.
Ce jeu demandera un certain engagement de la part des joueur.euse.s qui risquent fort d'être sorti.e.s de leur zone de confort. Cela dit, le jeu risquant d'aborder des thème inusités en jeu de rôle et pouvant mettre mal à l'aise les participant.e.s de part une certaine charge émotionnelle, les auteurs proposent la mise en place d'une X-Card ou de tout autre outil afin de garantir la sécurité émotionnelle des joueur.euse.s.
Précisons qu'il s'agit d'un party-game, un jeu sans meneur pour des parties n'allant pas au-delà de 3 heures. Par ses mécaniques et sa mise en scène, ce jeu est très proche de Mobile Frame Zero : Firebrands, également de Vincent Baker, dont j'ai parlé dans un récent article.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire