jeudi 7 janvier 2021

Tales from the Loop, chapitre 4 (lecture commentée)

Le quatrième chapitre aborde les personnages que les joueur.euse.s incarneront; dans Tales from the Loop, on joue des enfants âgés entre 10 et 15 ans; plusieurs stéréotypes sont proposés: le campagnard, l'excentrique, le geek, l'intello, le métalleux, le rebelle, le sportif ou la star de l'école. On est libre de jouer un garçon ou une fille, ou autre. Chaque personnage est défini par son âge, ses attributs (Physique, Technique, Cœur et Intelligence), ses compétences (Furtivité, Force, Agilité, Bricolage, Programmation, Analyse, Réseau, Charme, Charisme, Découverte, Compréhension, Empathie), un Objet Fétiche, un Problème, une Motivation, une Fierté, des Liens avec les autres enfants ou des PNJ, un Socle, une chanson favorite et bien entendu un nom (et un surnom).

La création d'un personnage se fait par répartition de points; les enfants plus âgés auront plus de points à répartir mais les enfants plus jeunes seront plus chanceux.

La description de chaque stéréotype est très inspirante, notamment les liens avec les autres enfants et les PNJ qui suggèrent déjà des Mystères à venir. L'Objet Fétiche offre un bonus si on l'utilise; la Fierté peut également donner lieu à une réussite automatique une fois par session mais peut aussi mettre le personnage en difficulté. Le Socle agit comme un soutien vis-à-vis du personnage et lui permet de se ressourcer et de se débarrasser de ses Etats (Contrarié, Effrayé, Épuisé, Blessé, Brisé); les enfants ne meurent pas - c'est un des principes du jeu - mais peuvent subir des Etats qui se traduisent par des malus en jeu. Les joueur.euse.s devront imaginer collégialement le Repaire de leur petite bande. Le Repaire agit sur les personnages comme un Socle. Une fois tous les enfants créés, le MJ pourra leur poser quelques questions auxquels les joueur.euse.s devront répondre honnêtement. Cette dernière étape de la création permet d'impliquer les participant.e.s au jeu et donner naissance au groupe d'enfants. J'aime beaucoup cette touche finale qui apporte beaucoup de cohésion et permet de présenter les personnages les uns aux autres et d'initier une dynamique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire