mercredi 6 janvier 2021

Tales from the Loop, chapitres 2 et 3 (lecture commentée)

Les chapitres 2 et 3 abordent plus en détails le contexte de jeu - les années 80 - et l'histoire du Loop. On nous présente les deux settings de jeu, en Suède et aux Etats Unis avec à chaque fois un cadre historique, économique et sociétal permettant de se faire une idée de la vie quotidienne des personnages. 

Pour chacun des deux cadres de jeu, plusieurs lieux sont décrits ainsi que les occupations possibles pour des enfants. On devine déjà plusieurs pistes de scénarios possibles mais on se rend compte aussi des difficultés et des problèmes auxquels les enfants sont confrontés quotidiennement: l'école, le harcèlement, les devoirs, les parents absents ou qui se disputent souvent, la carence de loisirs, etc. Clairement, ce n'est pas nécessairement la joie d'être un enfant dans les années 80; le principe énoncé dans le premier chapitre "votre vie quotidienne est ennuyeuse et sans intérêt" prend tout son sens. Pas étonnant que les enfants se jettent sur le premier Mystère venu et ils ne manqueront pas de surgir.

Quelques trucs sympas et surprenants: le jeu propose des listes de chansons, clips, films et jeux de rôle populaires à cette époque. De quoi mettre du jeu de rôle dans votre jeu de rôle et pourquoi pas reproduire à votre table la scène emblématique d'ouverture de Stranger Things.

Ce chapitre explique aussi les avancées technologiques nées du Loop - notamment les robots et le vol magnétrine - et l'influence de ces progrès sur la société. Les deux cadres de jeu sont posés; à vous de choisir lequel vous voulez explorer. Si la Suède semble fort dépaysante, le Loop américain et la ville de Boulder sont plus proches des images d'Epinal qu'on a des années 80 telles que montrées au cinéma et dans les séries. J'ai l'impression que pour une partie découverte, le cadre américain parlera mieux aux joueur.euse.s.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire