mercredi 15 avril 2020

Les derniers jours

Partout dans le monde, les populations victimes d'un mystérieux virus sont condamnées à vivre cloîtrées et à se battre pour survivre. À Barcelone, Marc, un ingénieur, enfermé dans son bureau, ne pense qu'à retrouver sa femme dont il a été séparé à cause de l'épidémie. De son côté, Enrique, un homme austère, ne pense, lui, qu'à secourir son père malade.

Je vous l'accorde, les derniers jours n'est sans doute pas le film à conseiller en ces temps de confinement et de pandémie. L'esprit humain est ainsi fait qu'on aime sans doute se faire peur. Toujours est-il que ce film post-apocalyptique espagnol a un je ne sais quoi de tragiquement prophétique mais porte également les graines de l'espoir. Car après la destruction vient la reconstruction du monde, sur de meilleures bases sans doute que celles du monde d'avant. En même temps, je me rends bien compte que regarder ce film aujourd'hui a vraiment quelque chose de bizarre. Donc, à regarder oui mais prudemment. Après tout, on ne va pas brûler tous les films post-apo juste à cause d'un petit virus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire